AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - judith got a gun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: - judith got a gun    Dim 3 Avr - 16:41

† Judith Moriarty.
- Le monde se divise en deux mon ami, ceux qui ont la corde au cou et ceux qui la leur coupe...
ton âge : vingt-sept années passées auprès de celles qu'elle ne quittera jamais. Elles se sont faites une promesse, une douce parole qui la berce à chacune de ses nuits.
ton surnom : et de leurs lèvres elle entend un Judy, elle se retourne et elle sourit. Douce ange qu'elle laisse paraître. Désir, son nom de scène, tel qu'elle apparaît très légèrement vêtue et ce qu'elle leurs fait sentir à chacune de ses prestations.
ton job : danseuse exotique, derrière son visage angélique se cache une prédatrice, des mouvements lascifs et ô combien évoquant. Rares sont ceux ayant eut la chance de goûter à sa chair. Justicière et partenaires de crimes, elle les assiste, elle les défend et ça les rapproche.
feat : emily browning.
statut : célibataire, elle a donné son coeur, à deux reprises à son grand malheur. Elle ne les écoute plus, les mots susurrés au creux de son oreille. Alors elle vit, entre rêve et réalité, elle espère, un jour, pourquoi pas, le rencontrer, celui qui lui donnera de nouveau confiance.

the player.
ton pseudo : trop et pas assez à la fois.
ton âge : vingt-quatre ans, presque vingt-cinq... OUTCH !
inventé, pv, scenario ? : scénario.
ton avis sur le forum ? :  :keur:  :keur:  :keur: .

tes tics, tes manies, tes envies : I. douce ignorance. elle regarde toujours avec cette innocence dans les yeux ces objets qu'elle s'amusait à collectionner avec Joséphina. Insectes, capsules de bouteilles, cartes écornées et autres babioles sans trop de valeurs, si ce n'est celle qui les rapproche. Au grand damne de Becca qui trouvait ça plus encombrant qu'autre chose. C'est même avec amusement et souvenirs qu'elle aime se rendre dans les friperies et autres petits commerces à la recherches de bocaux poussiéreux desquels émanent cette douce odeur du temps passé et qui lui rappelle à quel point elle ne pourra jamais se défaire des Moriarty. II. criminelle. un sang qui n'est pas le sien coulant le long de ses doigts. Son visage est pâle, elle tremble. Cette vision elle ne la connaît malheureusement que trop bien. La vie est courte, elle l'a vue, quelques fractions de secondes pour ôter toute vitalité des corps chauds qui s'entassent derrière elles. Judith est la tête pensante. Celle qui se tient derrière, qui regarde et qui observe. Elle ne parle pas, ou très peu, elle se contente de faire ce qu'elles lui disent Elle n'a pas peur, la justicière, elle le fait pour le bien, pour son bien, pour leurs biens. Mais Judith, elle n'a jamais ôté la vie d'un homme, pas même à un pauvre animal. III. dangereuse prédatrice. elle joue bons nombres de rôles, brûlant le sol lorsque ses talons claquent sur le bois à chacun de ses mouvements de séductrice. Tantôt brune, parfois blonde, très rarement rousse, elle balaye la pièce des yeux, croisant les regards de ces hommes avares. Elle n'a pas froid, elle n'en est pas fière mais elle n'en a pas pitié. Alors elle fait avec, nuit après nuit, elle les occupe et laisse ses partenaires les satisfaire. IV. le pays imaginaire. son visage d'enfant, son sourire angélique, la douceur de la peau, la chaleur de ses lèvres. Elle aspirait, elle rêvait d'une vie de princesse, Cendrillon, Aurore, Belle, elles étaient ces modèles, elle plongeait dans leurs histoires que lui lisaient ses soeurs pour l'aider à s'endormir. Une innocence partie trop vite, une maturité gagné à grand pas. Judith a grandi, mais son esprit reste à Peter Pan et le monde imaginaire. Petite fleur que l'on aimerait toucher aux épines qui vous ensanglantent les doigts. V. virginité volée. elle l'aimait, plus que tout ils s'aimaient. Judith s'est donnée à lui. Elle lui a donné son corps, le plus précieux des diamants que l'on puisse s'imaginer. Le mal prit possession de son corps, autant que le désir et l'envie de lui appartenir. Cet homme, il fut le premier, très certainement l'un des derniers. On ne lui connaît pas de relations. La discrétion est son maître mot. Elle ne lui en veut pas, elle s'en veut, elle a bu ses paroles, elle a cru en ces cérénades. Jamais elle ne le reverra.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ Leurs parents n'avaient de cesse de répéter qu'elles devaient être bonnes, qu'aider son prochain accorderai le pardon lors du jugement dernier. Elles devaient se faire pardonner, chaque action qu'elles pensait mauvaises, qui étaient "mal". Le "Mal" elle a vu, cet homme, ces hommes, en chacun d'eux elle le sait, il y a le mal. Mais le "Mal" vit en chacun de nous et ça, elle le sait très bien, elle en a conscience. Judith a beau avoir un visage angélique, elle n'en garde pas moins de lourds secrets, ces nuances qui colorent le monde dans lequel elle vit. Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ Les galères et les plans foireux elle connaît. Depuis que Joséphina eut été en âge de s'occuper d'elle, les soeurs Moriarty n'ont pas hésité à prendre la route, quitte parfois à connaître quelques ennuis. Elle n'a pas choisi sa vie, peut-être ne voulait-elle pas ça finalement, mais aujourd'hui elle s'en accommode, elle fait comme elle peut, et finalement, il semblerait que ça lui plaise. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ Socialement, Judith est la femme, la fille à qui l'on donnerait le bon Dieu sans confession. Elle est douce, gentille et paraît fragile. Un agneau que l'on voudrait protéger. Mais Judith est redoutable, elle préfère observer. L'humanité elle y prend soin, ou plutôt elle espère trouver du bon en chaque personne. Pensant parfois, à ses dépends, qu'elle peut et qu'elle fait le bien. Contrairement à Joséphina qui parfois jure comme un baroudeur sur l'existence de certains, Judith elle, elle aide. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ La tête, sans grande explication. Elle est différente de ses soeurs, cela se voit. Elle parle, elle observe, elle apprend, elle songe, elle rêve. Elle n'a jamais "tué", mais elle n'a jamais été contre ses soeurs. Parfois la main, elle sait que les gestes valent parfois bien plus que la parole ou qu'une vague promesse. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ Le noir, la solitude, la perte de ses soeurs, l'impuissance, la noyade, les hommes, les méfaits de l'alcool, sa mort. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? ✚  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



be quick... or be dead.
 (ONE) "J'ai peur dans le noir !" Sa petite voix qui casse le silence de la pièce. Assise en tailleur sur son lit, Monsieur Toumbo entre ses petits doigts qu'elle serre de toute ses forces. Devant elle, une figure longiligne, celle qu'elle apparente aujourd'hui encore à sa mère. Elle se tourne et lui sourit. Sa moue est révélatrice de sa peur d'être enfermée dans cette pièce. "Tu n'as pas à avoir peur, il n'y a rien dans le noir." Elle soupire et renifle contenant les larmes qui floutent sa vue. Haute comme une bonne dizaine de pommes, elle regarde sa soeur, l'aînée, celle qu'elle prend pour modèle. Cette dernière s'approche, sa main qui se pose sur son visage de poupée, sa peau est pâle, comme de la porcelaine. Judith n'aime pas le noir, elle en a peur, elle déteste ça, aujourd'hui encore, elle ne peut s'empêcher de dormir avec une mince lumière en guise de "protection", une façon pour elle de chasser les démons qui l'entourent. "Je ne suis pas loin, Joséphina dort juste à côté." Tant bien que mal elle essaye de la rassurer. Petite Judith qu'elle est, elle acquiesse, elle tente de sourire, mais la peur est là. Becca aura beau lui dire que tout va bien, le noir lui fait terriblement peur. "Bonne nuit." Alors elle l'embrasse sur son front et s'éloigne. "Bonne nuit Becca."

(TWO) Confrontée à elle-même dans l'isoloir, son coeur s'emballe, si bien qu'elle pense qu'il risque de sortir de son corps. La mince fenêtre grince. "Pardonnez-moi mon père car j'ai pêché." Prenant une profonde inspiration, Judith essaye de se retenir, sa voix est tremblante, sa vision est trouble et dans sa gorge, un noeud vient de se former. "C'est la première fois pour moi." Dit-elle, presque en souriant. Elle n'est pas croyante, du moins, elle y croit à sa manière, un bon Dieu ? Pourquoi pas, elle y a essayé, se rapprocher de lui, penser qu'il y avait du bon dans ce monde. Elle, la petite fille sympathique avec ses rêves de princes. "Je n'ai rien fait, je les ai laissé, parce que je pense que c'est bien, parce que je pensais que c'était bien." Elle regarde ses mains, elles tremblent. C'est la première fois, la toute première fois qu'elle y a été confronté. Judith se sent mal, vide, comme fatiguée d'une journée de marathon. On pourrait croire qu'elle a courut le 100m mais il n'en est rien. "Je pense encore que c'est quelque chose de bien et je n'arrive pas à le regretter." Elle soupire, une nouvelle fois. Les minutes passent, la personne de l'autre côté prend son temps et mesure ses mots pour lui répondre.
Plus tard, seulement une dizaine de minutes, elle se lève, élégamment comme toujours, dégageant une douce odeur de fleurs d'été. Elle ne le remercie pas, elle regarde à travers les faibles orifices, lâche un sourire et quitte cet habitacle qu'elle juge bien trop petit pour elle.

(THREE) La musique est douce, pas de gros battements à en donner des douleurs aux oreilles. Son tours est arrivé, elle est prête. Ses talons claquent sur le sol pendant qu'elle fait son entrée. Une tenue légère, différente à chacune de ses représentations. Rouge, la couleur de la passion, la couleur de l'envie et du désir, parce que c'est ce qu'elle fait, elle fait naître le désir. Ses mouvements sont fluides, libres, sensuels et excitants. Dans la salle, on n'entend plus que la mélodie sur laquelle son corps se déhanche. Son regard ne se pose pas sur eux, jamais, elle fixe au loin, un point imaginaire, elle ne veut pas croiser leurs regards. "Je donnerai bien un billet en plus pour l'avoir en privé !" Peut-elle entendre à sa gauche. Elle sourit, sachant parfaitement qu'il n'aura pas ce privilège. Elle ne l'accorde pas, comme stipulé dans son contrat, elle danse, simplement, elle ne donne pas son corps, parce qu'elle le respecte, parce qu'elle est pudique. Les hommes auront beau râler, faire l'offre la plus alléchante ou même menacer, elle ne se laissera pas faire, on ne lui en laissera pas l'occasion. Judith elle danse, au rythme de la musique, elle les pousse à la consommation, puis elle s'en va, s'en retourne dans sa "loge", celle qu'elle partage avec les autres, elle ne parle pas, ou très peu seulement. Elle se rafraîchit un peu, puis se change, le deuxième passage ne va pas tarder à arriver, elle doit être parfaite, elle doit être désirable.

(FOUR) Elles sont là, à se regarder, dans la même pièce. Bien qu'elles se voient régulièrement un fossé semble s'être creusé, ce n'est plus comme avant. Elles sont soeurs, Judith donnera n'importe quoi pour ses soeurs, elle donnerait jusqu'à sa vie s'il le fallait, elles feraient de même pour la petite dernière. Les salutations sont normales, comme des soeurs, mais Judith a cette barrière, elle met les freins, quelque chose qu'elle ne peut expliquer, quelque chose qu'elle n'arrive pas à faire sortir. Le temps aura beau passer, elle espère un jour pouvoir lui dire ce qu'elle a. "Alors, les affaires vont bien ?" Elle s'intéresse à ce qu'elle fait, parce qu'elle se soucie de sa soeur, celle dont elle a toujours, malgré elle, été la plus proche. Ses yeux balayent les étagères du shop de Joséphina. S'interrogeant sur l'utilisation de certains accessoires, cette dernière la sort de ses pensées. "Tranquillement, le sexe rapporte toujours, t'es bien placée pour le savoir." Amusée, elle lui donne un petit coup d'épaule. Jamais elles ne se sont permises de juger son métier, parce qu'entre Moriarty elles se soutiennent. Judith sourit. "Je vais te prendre ça !" Annonce la cadette de la famille, non sans surprise, elle montre une sorte de poudre brillante au goût de fraise. Pourquoi pas ! "Judith, tu vas bien ?" S'interroge Joséphina, ce à quoi la petite lui répond par un simple hochement de tête à l'affirmatif. Quelque chose semble avoir changé, quelque chose qu'elles n'arrivent pas à mettre au clair...


Dernière édition par Judith Moriarty le Dim 10 Avr - 16:07, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 3 Avr - 16:41

one more koeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMME LA FUMÉE D'UNE CLOPE,
QUI PREND LE LARGE ET LA MER.
CARTOUCHES : 62



Bang bang.
TON JOB: chef(fe) du service de cardiologie.
TON AGE: trente-trois balles perdues.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 3 Avr - 17:05

emily :brill: welcome, bon courage pour ta fiche :slurp:

_________________
P H E N O M E N A L

⋆ honest to god, I'll break your heart


decide to be fine till the end of the week. make yourself smile because you're alive and that's your job. and do it again the next week. I call it being professional. do it right, with a smile, or don't do it. excelsior + tumblr + thirty seconds to mars + supernatural.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 3 Avr - 17:14

Déjà très bon choix de scénario koeur
Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche :brill:

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 3 Avr - 17:31

mélanie :keur: merci beaucoup.

Maxwell, merci pour l'accueil, j'avoue que ce scénario m'a fait de l’œil, j'en suis dingue. :hinhin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Lun 4 Avr - 0:56

JUDITH, JUDITH, JUDITH, JUDITH.

/s’effondre sur le sol

La vache, je suis méga CONTENTE que tu tentes mon scénario... juste... je t'aime voilà, on va faire de grandes choses toi et moi sœurette. THE MORIARTY WILL RULE THE WORLD. :3

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! (J'aime déjà le début. sourcils )

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: - judith got a gun    Lun 4 Avr - 10:07

le début est superbe :dead:
bienvenue :rainbow:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Lun 4 Avr - 16:34

MORIARTY FOR LIFE, :urock:
on va dominer le monde Big Sis' !!
merci en tout cas et surtout merci à toi pour ce scénario :hrt:
j'espère que la suite de ma fiche te plaira, j'ai vu ta plume et honnêtement j'en suis dingue. :keur: Je ne cache pas que la mienne est assez "basique" quand même... mais j'espère vraiment que tu aimeras.

Harley, cet avatar, je FONDS d'amour :uhuh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 120



Bang bang.
TON JOB: entremetteuse, responsable de la comm' chez les mafieux, appâts des alliés comme des reniés.
TON AGE: vingt-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Lun 4 Avr - 17:21

bienvenue à toi, petite moriarty :brill:

_________________

.   something's wrong behind my mask.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Mar 5 Avr - 1:28

OMG. TATAAAAAAAA. :face: :face: :face:
Welcome et good luck pour l'écriture
de ta fiche. ! <3

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 26



Bang bang.
TON JOB: catin aux cuisses maculées de vice
TON AGE: vingt-cinq
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Mar 5 Avr - 19:16

j'adore ce scénario, pour le peu que j'en ai lui :aah: puis emily quoi, elle est tellement magnifique cette fille.
bienvenue I love you

_________________
VENUS NOIRE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

something spicy
can't never be sweet
CARTOUCHES : 98



Bang bang.
TON JOB:
TON AGE:
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Mer 6 Avr - 17:57

Bienvenue ! :D

_________________


There are two ways of spreading light:
to be the candle or the mirror that reflects it.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 345



Bang bang.
TON JOB: croque-mort au petit déjeuner.
TON AGE: dix ans. (okay, quarante-et-un)
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Jeu 7 Avr - 9:37

t'es sublime avec emily koeur

bienvenue chez toi, excellent choix de scénario :brill: :hrt:

_________________

    On cherche à le saisir mais il s'échappe sans cesse, on croit le dominer et c'est lui qui nous tient. Alors, peu à peu, inexorablement, nous plongeons dans les abîmes insondables de la folie : la mort, ultime pulsion, n'est-elle pas la seule issue ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 105



Bang bang.
TON JOB: hackeuse - chanteuse
TON AGE: twenty-3
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Jeu 7 Avr - 10:45

bienvenue ! :3 :ange: :hrt:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Ven 8 Avr - 14:59

merci à vous tous pour votre accueil koeur
vous êtes trop gentils et tellement beaux avec vos avatars leche

désolée j'ai mit un peu de temps avant de revenir mais j'ai eu quelques soucis de connexion et pendant mes jours de repos je n'ai pas vraiment l'occasion d'être sur l'ordi vu que je sors PARTOUT. Mais c'est bon, je vais essayer de finir ma fiche au plus vite !! :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 155


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Ven 8 Avr - 17:31

Oh mais je ne suis pas passé par là moi AAH

Bienvenue joli jeune fille I love you

_________________

On n’a pas de but ni de vraie place. On n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression c’est nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 121


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Ven 8 Avr - 18:07

bienvenue belle fleur :) bon courage pour ta fiche :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 10 Avr - 16:22

merciii les filles :brill: :brill:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

melt my bones, enter my blood & take my heart.
CARTOUCHES : 189



Bang bang.
TON JOB: trafiquant (organes)
TON AGE: cinquante-deux années.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 10 Avr - 23:04

bienvenue parmi nous avec ce superbe scénario koeur jo' passera te valider à son prochain passage, histoire qu'elle puisse te donner son avis sur ta présentation, alors nous allons te demander de patienter un petit peu, le temps qu'elle arrive (; :keur:

_________________

A mockingbird, I called you. Always changed your tune to fit the screams. How does your chriping sound when you are the one screaming ?
Listen to your pretty mouth sing.

remember when you loved me ? neither do i.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - judith got a gun    Dim 10 Avr - 23:43

Alors, alors.... J'ADORE l'adaptation que tu as fait de ma petite Judith ! J'aime que tu as joué sur l'innocence du personnage qui pourtant effleure des mondes plus proches du vices. Ta fiche était vraiment plaisante à lire et le choix des images était juste miam.  koeur Je te remercie encore un trillion de fois pour avoir choisi ce scenarii et pour l'avoir aussi parfaitement incarner. :keur: Juste un mini détail, le prénom de Josefina, c'est Josefina et pas Joséphina. C'est que ça peut être troublant j'avoue, cette ortographe n'est pas la plus courante de ce prénom. sourcils Je te met chez les swan, après tout même si Judith a participé, elle conserva la part d'innocence et n'a jamais tué quiconque (c'est de la faute de Becca tout ça ! /sbaf/)  
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence.  :rip:

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 18


MessageSujet: Re: - judith got a gun    Lun 11 Avr - 0:11

:brill: :brill:
merci beaucoup, pour l'orthographe j'avoue que c'est l'habitude qui fait que j'ai écrit avec "ph" et pas avec "f" je vais m'y adapter promiiiis :hrt:
encore merci tinyhug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: - judith got a gun    

Revenir en haut Aller en bas
 

- judith got a gun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Krosmaster arena v.2 : Livre I Judith (tous les profils dispos p.4)
» Cadeaux bachiques 2010!
» Arrivage Signature - 14 juillet 2011
» Nouvelle en ville
» Elisabeth ma jolie Bambicrony Judith 1ere edition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition. :: Les affranchis.-