AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 évangile selon satan - zelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 105



Bang bang.
TON JOB: hackeuse - chanteuse
TON AGE: twenty-3
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: évangile selon satan - zelda   Sam 2 Avr - 23:51

† Maximum ‘Zelda’ Lazarus.
Scooby-doo taught us that in the end monsters were always people.
ton âge : vingt-trois ans, presque vingt-quatre. les années ont dégringolés plus vite que le Père Noël dans la cheminée. sans doute perdu en route ce gros lard, après toutes ces maisons que j’ai visité, tous ces ponts mal indiqués.
ton surnom : mon surnom c’est ma vie, mon identité. le masque que je porte après toutes ces années. trop souvent remodelée, changée. trop souvent renommée. me voilà Zelda.
ton job : officieusement hackeuse. officiellement chanteuse. je vends des données sur des gens à des chefs d’entreprise trop friqués, des mafieux barbus et à des fonctionnaires corrompus. numéro de sécu, carte bancaire, code secrets, je suis à votre service. un ado m’a une fois donné 50$ pour le code facebook d’un dealeur. je donne à qui me paie. sinon, je sers, je chante et je danse dans les bas fond des bars du coin.
feat : karen gillan
statut : célibataire. libre de ses choix, ne pas rendre de compte à quiconque, ne pas être trompée, vulnérable, réduite en smitherine. réduite en esclavage.

the player.
ton pseudo : allstories
ton âge : 19
inventé, pv, scenario ? : inventé
ton avis sur le forum ? : fell in love. quelles surprises me réservera-t-il ?

tes tics, tes manies, tes envies : sans coeur ► Zelda est née avec une malformation au coeur ce qui fait qu’elle a le sien à droite alors que la majorité des gens l’ont à gauche. Elle se faisait un malin plaisir à raconter aux enfants qui l’approchait qu’elle n’en avait pas. végétarienne ► Elle ne mange plus de viande et de chair animale depuis maintenant 4 ans et 43 jours. Des bêtes tuées pour être mangées, elles qui n’avaient rien demandé. C’est de l’injustice, de la barbarerie, de l’opportunisme. Qu’est-ce que l’homme a encore à prouver en agissant de la sorte ? Qu’il les maîtrise ? Qu’il est un monstre ? Gagné !  battante ► Si Zelda ne cherche pas la bagarre, elle sait se défendre un minimum. Taekwondo, boxe et krav maga ont été pendant plusieurs années ses sports de prédilection.  intelligente ► Zelda est un spécimen de rapidité intellectuel. Elle aime être toujours stimulée, toujours testée et c’est pourquoi elle se plaît à hacker. Elle connaît les virus et les codes des pages internet comme sa poche. cinéphile ► Elle adore regarder des films. Si vous la cherchez, je vous conseille de checker le ciné. Elle y passe souvent ses journées quand elle n'a pas grand chose à faire. Ayant été une ancienne employée, elle connaît tous les recoins, les bons plans et les coins secrets. indifférente ? ► C'est souvent une mauvaise lecture de la miss, elle ne l'est pas. Indifférente. Sans gêne, peut-être. Elle va droit au but, ne cherche pas les détours et les contours. Elle préfère les mots justes que les longues phrases élogieuses. Elle n'a pas peur de se montrer comme elle est et cherche à faire réagir que ce soit en positif ou négatif.  


Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ on rencontre le mal de plus en plus tôt, à travers des films dit-on. Moi c’était à travers la serrure.  L’imagination prenait place lorsque les yeux étaient aveugles. Equation fatale, famille bancale. Père alcoolique et violent dont les démons ne semblaient pas s’exorciser. mère protectrice que la peur rendait victime. Pauvre femme qui ne voyait que la fin, l’ultime dénouement. À travers la serrure, j’entendais les bruits de frappes, les cris gloutonneux du porc, les prières sourdes de la sainte. Petite, je ne savais pas ce que c’était, à quel jeu ils jouaient. Ce sont les policiers avertis du suicide de ma mère qui se sont penchés sur l’affaire et qui m’ont mis nez à nez avec la vérité. Le Mal ou le mâle ? Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ Évidemment que oui. Fugueuse, j’ai passé des nuits en cavale et d’autres chez les flics. J’avais beau tenter la fuite, on me disait de réessayer, de faire des efforts, de m’intégrer. Pas faute d’avoir tenté. A chaque fois que j’avais l’impression de m’élever, j’ai fini par me rétamer. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ faut pas oublier qui on est, c'est ça qu'on dit, non ? peu importe le nombre de fois qu'on te traîne dans la boue, faut se redresser et montrer qu'on vaut mieux que ça. qu'on est différent de ceux qui voudraient nous voir déchus. forgive but don't forget. quel credo ! ieux que le notre père. pardonner c'est bien, rester sur ses gardes, c'est mieux. et si il faut un dernier knock out pour se faire comprendre et bien soit. ce n'est pas compliqué de jouer dirty. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ les deux puisque mes combats moi je les bats sur mon clavier. Ordi, téléphone, tout ce qui a des touches et qui passe sous mes radars se transforme en arme. Tête aussi car la manipulation et la blackmail ça m’a toujours beaucoup apporté. Qu’on ne me prenne pas pour une conne. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ Finir en taule à côté de Papa, me laisser encore avoir par un personne à qui j'ai offert ma confiance trop tôt. Les flingues sur la temps ça me terrifie aussi, autant que les baignoires de sang. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? (indique les en gras)  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



be quick... or be dead.
On ouvre généralement les pages d'une histoire sur un "il était une fois" et puis hop, on est dans une grande aventure. Moi je vais faire ma pénible et vous donner un prologue. Les contextes c'est important.
Maman et Papa se sont mariés parce qu'ils croyaient être heureux. Papa était propriétaire d'un garage, maman s'occupait de personnes âgées à domicile. Ils habitaient dans les périphéries d'une ville, faisaient attention à leur réputation comme on fait attention aux crottes de chien sur le trottoir. 1 an et demi de mariage parfait, on commence à croire aux conte de fées. Voilà que la petite arrive et là, c'est le début du stress.

Papa est pas millionnaire, Maman n'a pas des clients qui durent (que voulez-vous, les vieux, à partir d'un certain âge, ça clamse). Papa aurait préféré avoir un gars, les filles, c'est gnangnan. Puis viens la grosse crise avec Papa qui doit fermer son lieu de travail et l'argent qui commence à manquer. Se faire régir par une femme, quelle honte quand même. La réputation est tâchée, le nom de Papa est désavoué. Alcool, alcool qui coule, qui coule à flot, comme les bateaux. Et puis les coups, les coups qui pleuvent.

Des mois qui durent et des bleus sur le visage de ma mère qui ne désenflent pas. Quand la danse reprend, elle me pousse dans les placards, dans les pièces vacantes, dans les allées défraîchies du jardin. Me mettre à l'abri, c'est la seule chose qu'elle tente désespérément de faire. Jusqu'au jour où les défenses ne suffisent plus... Et là, c'est l'éclat. Suicide de la mère dans une chambre d'hôtel. On découvre les séquelles infligés par la folie humaine et le père, damné, se retrouve hors de portée. La fille, la voilà déportée. On la place dans un premier foyer, un second, un troisième. A chaque fois, la souris s'évade à travers les barreau de la cage. Elle rouspète, pète des verres, des assiettes. Elle ne se laisse pas approcher, pas apprivoiser. Dans les magasins, on ne la tiens pas, elle casse, elle vole, elle dégrade.

Et puis cette fois, on lui dit que ça suffit. Elle a grandit et si elle continue ainsi, c'est la taule. Retrouver son daddy ? Cette pensée la hante, la terrifie, lui fout la trouille de sa vie. Elle se ressaisit, serre les dents et fonce tête baissée. Elle passe ses années d'enseignement de justesse, tente d'aller plus haut. Elle parvient à obtenir un machin, à continuer de pauvres études qui ne la mèneront à rien. Et puis voilà que l'occasion se présente. Prince Charmant. Il lui accorde son attention. Son guide, son guide sur-mesure qui écoute ses caprices et ses bêtises. Elle lui dit son prénom, se croit saine et sauve, repentie... Il lui apprend à manier le clavier, à ouvrir des tunnels inimaginés, à dénicher des informations classées top secrets. Elle commence à détourner de l'argent ici et là. Assez pour ne pas se faire repérer, assez pour se laisser aller. Premier bar, premier club, première cuite, premier baiser. Et puis tout se floute et elle perd l'avantage. Elle a baissé sa garde et il en a profité. Il n'avait qu'à demandé et elle aurait accepté. Mais se faire violer, jamais. Le péché est trop lourd et le mauvais garçon mérite sa punition.

Manipulatrice qui touche le fond, qui devrait te faire confiance ? Idiot des premiers ébats, tu finis en abats. Une voie mielleuse qui t'invite à monter dans la voiture. Elle a à te parler cette lionne que tu détrônes. Un accélérateur qui ne frémit pas, la peur qui saisit les entrailles. Les chances sont basses pour que tu survives. Peut-être périra-t-elle avec toi. Mais elle a tout prévu cette démone à la vengeance froide. La voiture qui quitte la route droit et dont les roues ne saisissent plus le ground. C'est l'eau qui vous tend les bras. Mais la folle s'est déjà détachée et a prévu de s'échapper. D'un signe de la main, elle te laisse couler, te perdre dans les abysses de la rivière tandis que la sirène remonte à la surface.

Quelle comédienne... Elle pleure ta mort, tombe dans une soi-disant dépression, montre les symptômes de la rupture. Elle rit à l'intérieur. Elle rit, elle rit, elle rit, elle continue de rire et de chanter, chanter à tue-tête. Tu ne la vois pas danser le soir quand tout le monde dort.
On ne questionne pas trop ses intentions. Les chuchotements de convives, de mères indignées, prises de pitié. Elle a tant vécu cette petite, laissons la tranquille, elle ne demande qu'à vivre. Vivre elle l'a si peu souvent fait... Mais voilà qu'elle se voit dans le miroir, elle, la tueuse sans états d'âme, la sorcière rousse qui profite, profite du dégueulasse et de la petitesse de l'esprit humain. Les fantômes du cadavre régurgitent lorsqu'elle se lave, lorsqu'elle se prélasse, lorsqu'elle hésite. Ses yeux qui comprennent qu'elle doit fuir encore, comme elle l'a toujours fait pour se sentir... vivante.

Et voilà qu'elle atterrit dans cette ville au nom sans nom. Une ville qui est et qui n'est pas, une ville qui accepte et qui rejette. Un paradoxe en lui-même où à travers les lignes parallèles sont cachés les regrets, les péchés et les brûlés. Elle enchaîne les petits métiers, n'aimant ni la routine, ni avoir des habitudes. Des qu'un mouvement devient automatique, elle se remet en question, déchire en miettes sa participation. Vendeuse de tickets de cinéma, escort girl, serveuse dans un restaurant, voilà qu'elle atterrit dans un bar qui lui donne sa chance avec le micro et qui n'attend d'elle que des clients, des pourboires et des jupes trop courtes.


_________________


Dernière édition par Zelda M. Lazarus le Dim 3 Avr - 21:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

something spicy
can't never be sweet
CARTOUCHES : 98



Bang bang.
TON JOB:
TON AGE:
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 0:01

Ouh, une hackeuse ! :D Bienvenue !

_________________


There are two ways of spreading light:
to be the candle or the mirror that reflects it.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 105



Bang bang.
TON JOB: hackeuse - chanteuse
TON AGE: twenty-3
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 0:17

Merci beaucoup! :hrt: Petite question, est-ce que hackeuse est un profil que vous avez déjà ici ou pas ? mm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

melt my bones, enter my blood & take my heart.
CARTOUCHES : 189



Bang bang.
TON JOB: trafiquant (organes)
TON AGE: cinquante-deux années.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 0:26

la belle karen koeur je viens de regarder dans la liste des jobs et personne n'est encore hackeur, tu seras la première (; bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta présentation, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves *.* ♥️

_________________

A mockingbird, I called you. Always changed your tune to fit the screams. How does your chriping sound when you are the one screaming ?
Listen to your pretty mouth sing.

remember when you loved me ? neither do i.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

COMME LA FUMÉE D'UNE CLOPE,
QUI PREND LE LARGE ET LA MER.
CARTOUCHES : 62



Bang bang.
TON JOB: chef(fe) du service de cardiologie.
TON AGE: trente-trois balles perdues.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 10:53

la magnifique karen ohyeah welcome valou

_________________
P H E N O M E N A L

⋆ honest to god, I'll break your heart


decide to be fine till the end of the week. make yourself smile because you're alive and that's your job. and do it again the next week. I call it being professional. do it right, with a smile, or don't do it. excelsior + tumblr + thirty seconds to mars + supernatural.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 10:54

Karen la sublime (rendez-la moi dans DW :snif:). elle est toute choupi pour le personnage que tu dessines, c'est trompeur :héhé: et comme ça, elle ose jeter son oeil dans la serrure pour observer les autres  sourcils
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
CARTOUCHES : 150



Bang bang.
TON JOB: clown.
TON AGE: quarante deux ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 11:25

kareeeen leche
la vilaine fouineuse, bienvenue parmis nous

_________________
fleurs du mal
c'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent!  aux objets répugnants nous trouvons des appas;  chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas,  sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.. ©️ by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 155


MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 11:30

Officiellement bienvenue :brill:

_________________

On n’a pas de but ni de vraie place. On n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression c’est nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 11:47

Bon tu sais déjà ce que je pense de tes différents choix :keur:
Officiellement bienvenue et n'hésites à nous mpotter si jamais!!!

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

melt my bones, enter my blood & take my heart.
CARTOUCHES : 189



Bang bang.
TON JOB: trafiquant (organes)
TON AGE: cinquante-deux années.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Dim 3 Avr - 20:37

une rousse mauvaise comme ce n'est pas permis :héhé: en lisant les premières lignes de ta présentation, j'hésitais à placer zelda dans les groupes dancing with the white swann et shoot the devil in the back mais ton dernier paragraphe a achevé de me convaincre :  bienvenue chez les manipulateurs :cling: tu auras bientôt ta jolie couleur et en attendant, fais attention à ne pas te perdre dans les ténèbres du deepweb :héhé:
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence.  :rip:

_________________

A mockingbird, I called you. Always changed your tune to fit the screams. How does your chriping sound when you are the one screaming ?
Listen to your pretty mouth sing.

remember when you loved me ? neither do i.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   Mar 5 Avr - 1:13

hawwn une hackeuse ! *^*
c'est cool d'en avoir une ici ! <3
(ET KAREN. :face: :keur:)
Officiellement bienvenue ! <3

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: évangile selon satan - zelda   

Revenir en haut Aller en bas
 

évangile selon satan - zelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'évangile selon Orgasme.
» quel est le meilleur deck en type 2 selon vous?
» Forum Rpg Zelda
» Malédictions de Satan et Bénédictions de Dieu
» [nostalgie] Zelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition. :: Les affranchis.-