AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière
CARTOUCHES : 89



Bang bang.
TON JOB: Garde du corps, femme de main, tueuse à gage.
TON AGE: 34 ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 10:53

† Joy Svidrigaïlova.
Vois-tu : je me demandais toujours pourquoi j'étais assez bête, voyant et sachant à coup sûr que les autres aussi étaient bêtes ; pour ne pas vouloir, moi, être plus intelligent. Ensuite j'ai appris, Sonia, que s'il fallait attendre que tout le monde devienne intelligent, ce serait décidément trop long. Plus tard encore, j'ai appris que cela n'arriverait jamais, que les hommes ne changeraient jamais, qu'il n'appartenait à personne de les transformer, et qu'il ne valait pas la peine d'essayer ! Oui, c'est bien cela ! C'est là leur loi. C'est leur loi... leur loi, Sonia !
ton âge : trente-quatre ans.
ton surnom : J'ai une tête à en avoir un? Mais dans mon dos c'est : The Virgin.
ton job : Homme de main, garde du corps, tueuse  gage d'une certaine femme.
feat : Natalie Dormer
statut : Célibataire.

the player.
ton pseudo : Black Widow
ton âge : 24 ans (le vrai, le tien, l'unique)
inventé, pv, scenario ? : Scénario
ton avis sur le forum ? : Je trouve le thème vraiment sympa... j'ai bonne foi que jeune padawan devienne un jour grand seigneur sith.

tes tics, tes manies, tes envies : Facultatif. Elle possède une mémoire eidétiqueElle est ambidextre. Elle a un rituel pour dormir : se faire un Chaï latte tea, se mettre au lit, le boire devant une série, ensuite elle doit mettre un parfum pour homme sur son oreille et avoir le draps parfaitement lisse.. Elle n'est pas très fan des contactes physiques et a longtemps porté des gants pour toucher les gens avant d'avoir conscience que son propre corps portait plus de 5 millions de bactéries.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚Je n'étais pas ce que mes parents attendaient de moi, dans leurs yeux, je lisais la déception. Ça commençait par de petites remarques avant de finir par de la méchanceté pur et simple. Les parents sont programmés pour nous aimer, mais ce n'était pas le cas des miens. Le Mal peut prendre différentes formes, il avait celle de mes parents. J'aurais certainement pu rester sans rien dire, rentrer dans le moule, ou demander de l'aide. Non. Cet homme et cette femme me faisaient souffrir, j'ai choisi de leur rendre la politesse. J'étais Jeune, je n'avais pas encore dix ans.  Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚Mes parents m'ont poussé à m'émanciper... Outre cela j'ai du mal à voir les conséquences de mes choix comme étant des « ennuis », ils ne sont que le résultat des actions que j'ai posé. J'ai de nombreuses cicatrices sur le corps, plus aucune famille (Mes parents et les trois petits frères sont toujours en vie mais ne sont plus de gentils électrons faisant partis de mon atome.) mais je ne vois pas ça comme des ennuis. A dire vrai j'attends peut-être d'en avoir (comme un bon contrôle fiscale?) Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚Nous sommes tous des mammifères, pour moi, notre 'humanité' n'est pas innée, il faut la mériter et s'en montrer digne. Pour moi il y a les 'humains' et les porcs, ceux qu'on doit saigner pour en faire du boudin avec des morilles. Socialement ? Je n'éprouve aucune sympathie, aucun amour, aucune empathie pour mon prochain, pour ces visages inconnus. Il n'y a que très peu de personnes qui comptent pour moi et le chiffre est inférieur aux doigts d'une main. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ Ma main est dirigée par ma tête. Je suis le bras armé, je fais ce qu'on me demande sans jamais poser une action qui va à l'encontre de mes convictions. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚Je ne crains pas de perdre ma vie, mon toit, mon argent. Je crains de le perdre, de la perdre. Je crains qu'un malheur ne lui arrive, qu'il ne perde son toit, son cœur, le gout de vivre ou la vie. Je crains de la perdre, de ne pas savoir la protéger, d'un jour, ne plus être à la hauteur. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? (indique les en gras)  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



be quick... or be dead.
Les gens ne sont pas contre toi, ils sont pour eux-mêmes. Je me rappellerais toujours du jour où j'ai eu conscience de cette vérité. J'avais 5 ans, j'étais seule sur un banc dans la cour de récréation, mon petit sac en polyuréthane rouge sur mes genoux. J’observais une petite fille qui pleurait : on lui avait volé son goûter, elle maudissait le petit garçon qui se délectait de sa barre chocolatée, le ventre rempli, il ne devait plus gargouiller. Il ne se souciait pas de la faim de la petite fille, il ne se préoccupait que de lui. Tout comme moi.
Ma vie n'a de valeur que la sienne, je pense qu'elle peut profiter à la postérité, c'est pourquoi je rédige ces mémoires.

[…]

Je naquis en hiver, un père chrétien orthodoxe russe, une mère juive, je n'ai pas cherché à savoir s'il y avait des catholiques et des athées dans le reste de la famille. Tôt j'ai su que je n'étais pas comme les autres, c'était une évidence. Je ne parlais pas, j'observais le monde qui m'entourait et j'ai su marché à neuf mois sans passer par la case dégradante du quatre pattes ou de glisser avec ses fesses. Au lieu d'applaudir mon exploit, mes parents commencèrent à me regarder avec défiance, comme si j'étais un objet de curiosité.

[…]

On dit que sept ans c'est l'âge de raison, pour moi ce fut celui des décisions. J'étais la grande sœur de trois frères. Ils étaient aimés et choyés, on me délaissait. J'avais besoin d'être stimulée, on laissait mon cerveau se scléroser. Quelqu'un devait payer, je devins une enfant exécrable. J’empêchais mes parents de dormir, je déclenchais l'alarme de la maison, j'ai même tenté de mettre mon plus jeune frère dans une boîte à chaussure pour le renvoyer ou en faire un cadeau à quelqu'un d'autre, bonne que j'étais je lui avais fait de trous pour respirer. Découverte, je fus punie. Comme j'ai détesté leur médiocrité. Au lieu de me demander pourquoi j'agissais ainsi, ils préféraient les punitions arbitraires. Cela renforça ma haine.

[…]

J'ai grandi, j'ai passé la barre des quatorze ans. J'étais la reine de mon quartier, pour rentrer chez soi, les jeunes devaient me payer un droit de passage, sinon ils ne savaient pas quel mauvais désagrément pouvait leur arriver. On en me donnait pas d'argent de poche, je me débrouillais, socialement pas toujours bien. J'ai eu un œil au beurre noir et un poignet de casser. C'était le métier qui rentrait.
Au collège ? Et bien d'après mes professeurs je n'étais pas une flèche, en même temps ce n'était pas de ma faute s'ils n'étaient pas assez intelligents pour formuler correctement leurs énoncés. Je détestais, le collège, le lycée. J'étais la bizarre de service, celle qui observait tout le monde et qui était capable de dire qu'un tel trompait sa copine en un regard. Je m’amusais dans mon cerveau, dans mon palais mental avec toutes mes données, j’observais et j’interprétais le monde à ma façon, sans pour autant le comprendre comme les autres. Les autres ne sont pas moi, ils me sont étrangers.

[…]

Le lycée, dans la cour j'observe avec dédain tous ces décérébrés. C'est amusant d'observer les groupes, de déterminer qui dirige, qui suit, qui tente de plaire. Aujourd'hui je n'observe pas que dans un but d'étude sociologique, non, je suis en mission. « Seize ans et tu n'as toujours pas emballée ? Pauvre tâche t'es juste trop dégueux et bizarre pour qu'un mec s’intéresse à toi ! » Voilà que je m'étais prise dans la face. On me jugeait, et ce jugement résonnait en moi comme un défi. J'observe, je tente de trouver celui qui serait le plus approprié. Pas celui-là, il a une mâchoire trop carré, signe de potentielle agressivité. Pas celui-là, sa bouche est trop grande, il risquerait de me baver dessus. Lui. Oui, lui. Il correspond déjà à un idéal esthétique, brun, les yeux clair. Taillé en V, une petit bouche, et cet air irrévocablement gentil, tout mon contraire. Je me lève de mon banc, j'avance d'un pas décidé vers lui, je le prends par le col et je l'embrasse. Ça a duré un peu plus longtemps que je le pensais, il avait des lèvres assez douces et sans savoir pourquoi ma main à son col glissa dans sa nuque et caressa légèrement ses cheveux. Je me ressaisis et lui explique que c'était juste pour voir ce que ça faisait. Il m'embrasse à nouveau, et ce n’est pas immonde. Je ne savais pas encore qu'il allait changer ma vie.

[…]

C'est étrange de se déconnecter du réel et de n'être que dans sa tête, mais il est arrivé à temps avant que je ne me ferme complètement, et trop tard en même temps. Mes parents m'ont mis dehors, émancipation forcée. Je ne sais pas où aller, alors il me dit de venir chez lui. C'est drôle chez lui, il a une famille, des gens qui l'aiment et qui ne l'emmerdent pas. Je plante mes pénates, je sais que je ne vais pas rester, je ne le peux pas.
Un soir ses parents sortent au restaurant, on commande une pizza, on se fout devant la télé avec un film un peu con. Il me regarde pendant que je ris, il m'embrasse, je me laisse faire, un quart de seconde je me sens bien, l'autre mal. J'ai le cœur au bord de la bouche. Je le repousse en lui disant que j'ai la syphilis. Le pire c'est qu'il m'a cru et ça... ça fait peur.
Ellis, c'est mon ouverture sur le monde, c'est ma part d'humanité. Je ne supporterais pas qu'on le touche, qu'on lui fasse du mal. Je ne sais pas pourquoi je suis ainsi avec lui. J'ai toujours pensé qu'à ma poire, ma banane, ma mangue... et là... non, je ne dois pas y penser, ça vaut mieux pour ma santé mentale. Le cœur et le cerveau font sablier, on utilise toujours l'un au détriment de l'autre, et je ne veux pas sacrifier mes cellules grises.

[…]

Ce jour là, j'ai fais renvoyer Alicya,c'était si simple, les gens ne font pas attention à leurs empruntes qu'ils laissent sur leur verre, et puis... mettre de la drogue dans ses affaires, un coup de fil anonyme, des chiens faciles. En même temps, c'était de sa faute, vilaine fille. Il en faut pas m'énerver.

[…]

Je n'ai pas eu mon diplôme du secondaire, en même temps je n'ai pas été à deux examens, j'ai quitté la maison d'Ellis, je dois juste faire ma vie et elle est loin, loin des voies toutes tracées. Je ne suis pas une princesse Peach, et les princes ils ne sont qu'au rayon biscuit. Le monde de dehors est dégueulasse, médiocre, je veux y insuffler de la folie, juste parce que j'en ai envie. Pirater une caméra, un distributeur, piquer du fric, un portefeuille, pourquoi ? Parce que je le peux.
J'ai pris conscience qu'il y avait quelque chose de noir en moi, que je serais de toute manière toujours une inadaptée au système. Le pire je crois c'est qu'en plus j'aime ça. Les Jedi ne me faisaient pas rêver, je voulais être un seigneur Sith et je compatissais plus que de mesure au destin tragique d'Anakin. J'ai le choix, et je pense que je ne pourrais jamais faire de bons choix si je ne sais pas où les mauvais peuvent me mener. Je sais que je fonce droit dans le mur, mais j’appuie quand même sur l'accélérateur.

[…]

Il m'énerve, je bois un verre avec mon dernier billet dans ce casino. Non seulement j'ai surpris cet idiot entrains de rouler un patin à un mec juste à deux rues du motel pourri où je vis, mais en plus de ça mon patron m'a viré tout ça parce que j'ai osé lui dire que son système de surveillance daté de Mathusalem, donc oui je l'ai piraté, trafiqué et modifié. Bon bien sûr on s'est énervé et j'ai fini par lui casser la figure, par chance je me suis barrée et.... me voici ici, un verre à la main quand j'entends du bruit, une jeune femme se fait agresser. Je pose mon billet sur la table sans avoir toucher à mon verre. Je le frappe. Je le frappe au foie qu'il a endommagé, cirrhose je suppose, je le frappe au visage, mes mains sont en sang et je me délecte de la souffrance sur son visage. Un homme qui lève la main sur une femme, ce n'est pas un homme, c'est un porc, c'est du bétail, un cochon, et le cochon doit finir en boudin. J'arrête avant qu'il n'expire. Je me relève. J'ai un nouveau travail.

[…]

Je m'enferme dans cette vie. Elle me plaît, mon duplex me plaît ainsi que ma ducati que j'ai modifié, mais c'est du vide. Alors je remplis ma vie avec la mort, avec les chiffres, les algorithmes... Je suis la garde du corps d'une femme que j'estime, son homme de main, ou plutôt sa femme de main. Je suis redoutée, crainte, ça m'arrange, les témoins de Jéhovah ne vont pas venir toquer à ma porte.
Ma vie sentimentale ? Vous voulez que je perde mes incroyables facultés ? J'ai mieux à faire que de me perdre dans des émotions aliénantes... et pourtant, je pense à lui, jusqu'au jour où ça sera enfin fini.

_________________
Je suis exubérant, impardonnable. Rien ne peut m'arrêter. Rien ne me fait honte. Je suis irréfléchi, sans espoir, sans cœur, le vice incarné, un enfant sauvage, intrépide, impénitent, perdu à jamais.   @Anne Rice ≈©️ alaska.  



Dernière édition par Joy Svidrigaïlova le Mar 16 Fév - 21:47, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 185



Bang bang.
TON JOB: pompier et ambulancier
TON AGE: trente-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 10:58

Ma trop parfaite :uhuh: :brill: :bed:
Spoiler:
 

Bienvenue, bienvenue, encore merci de tenter mon scénario :brill:
j'espère que tu te plairas parmi nous :uhuh:

_________________

    AUX AUTRES LE CIEL BLEU
    De ces espérances chimériques dont la renommée enchante le cœur de ses esclaves, puisque nous n’emportons chez Pluton que la poussière dont nous sommes formés ©️ signature by anaëlle.

Valka le Dragon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 11:14

Tu tentes le scénario d'Ellis ? Un choix de fou ! :uhuh: (Puis Dormer quoi... Dormer !)

Bienvenue sur le forum, j'ai hâte de lire ta fiche ! :hinhin:

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 14:32

Ce titre + ce choix d'avatar + ce nom de famille + ce scénario. :sex:

Bienvenue et bon courage pour la suite, belle dame. :hinhin: :keur:
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 15:43

bienvenue parmi nous. I love you
excellent choix d'avatar, au passage. :héhé:
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 18:37

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière
CARTOUCHES : 89



Bang bang.
TON JOB: Garde du corps, femme de main, tueuse à gage.
TON AGE: 34 ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 23:07

Ellis => encore merci d'avoir fait petit bijou :brill: J'ai tellement hâte de concrétiser tout ce qu'on va leur faire subir :evil:

Josefina => écoute quand j'ai vu la pub sur FB je me suis dis : No way c'est pour moi! Et comme tu le dis : Natalie Dormer quoi! Elle est tellement magnifique :fou:

Ivan => je prend en compte ton :sex: héhé Toi aussi tu aimes crimes et châtiment? D'ailleurs vu le taf de ton perso je pense qu'on pourrais se trouver un petit lien xD

Blanca => et toi avec Emilia!!!!! Nana de dingue surtout en brune :uhuh: :uhuh: :uhuh:

Cora => Merciiiiii!!!Chloe Moretz ♥️

_________________
Je suis exubérant, impardonnable. Rien ne peut m'arrêter. Rien ne me fait honte. Je suis irréfléchi, sans espoir, sans cœur, le vice incarné, un enfant sauvage, intrépide, impénitent, perdu à jamais.   @Anne Rice ≈©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Sam 13 Fév - 23:58

Bienvenue parmi nous et bon choix de scénario. Ce prénom :brill:

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Dim 14 Fév - 2:00

DORMER. PPOPSDFSDLFKJSEDOKLFJCNSODKXL :keur:
Bienvenue à toi, excellent choix de scéna' ! *^*
Bonne chance pour l'écriture de ta fiche :3

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Dim 14 Fév - 15:04

un tel avatar va faire des jaloux :siffle: 
bienvenue!! :héhé: :héhé: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

It is madness for sheep to talk peace with a wolf. ∆
CARTOUCHES : 841



Bang bang.
TON JOB: gérante d'un casino et, accessoirement, blanchisseuse d'argent très sale.
TON AGE: vingt-neuf ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Dim 14 Fév - 23:27

J'suis tellement fière d'avoir une bombasse comme Dormer dans mes rangs. Jeune padawan, tu mérites toute mon attention. leche :keur:
bienvenue ici et courage pour ta fiche (que je vais d'ailleurs dévorer avec avidité - non non, j'veux pas te mettre la pression :siffle:). Amuse toi bien **

_________________

there will be blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 345



Bang bang.
TON JOB: croque-mort au petit déjeuner.
TON AGE: dix ans. (okay, quarante-et-un)
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Mar 16 Fév - 15:42

Au nom d'Ellis, je déclare ce personnage digne de lui. Et il lui promet aussi beaucoup de bébés et de bisous et de trucs niais, comme elle déteste :bril:

J'etalerai ma joie en privé pour épargner vos yeux chastes :héhé: et puis je suis sur tablette alors j'ai la flemme. :bed:

_________________

    On cherche à le saisir mais il s'échappe sans cesse, on croit le dominer et c'est lui qui nous tient. Alors, peu à peu, inexorablement, nous plongeons dans les abîmes insondables de la folie : la mort, ultime pulsion, n'est-elle pas la seule issue ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    Mar 16 Fév - 23:15

T'es toute parfaite ma belle, mais dangereuse alors je ferais attention. sourcils Protège bien Ellis il en a bien besoin. mouais
maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout ), il faut aller poster une petite fiche de lien. et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. voilà, t'as tous les éléments...

que ton voyage commence. :rip:

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Joy ♠ Les gens ne sont pas méchants, ils ne sont pas contre toi, ils sont juste pour eux-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Guerre de Cent ans
» Juste pour info' pour les gens d'OB : je suis banni !
» Les BD qu'elles sont bien
» Les films qu'ils sont bien
» [ Films/Séries] Quelles sont vos films et séries tv préférés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition. :: Les affranchis.-