AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

† Invité
Invité

MessageSujet: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   Ven 30 Oct - 21:08

† Snezhana Bates.
i'm a miserable, mean, goddamn bitch. always have been.
ton âge : soixante-huit ans.
ton surnom : la salope de tous les côtés, mais le plus souvent, ana, à cause de toutes ces feignasses incapables de prononcer un putain de prénom.
ton job : ancienne agent illégale du kgb pendant la guerre froide, elle a été assez intelligente pour se barrer du coté de l'ouest pour se faire une place au soleil en échange d'une coopération cruciale. elle n'a jamais lâché son boulot d'espionne, vend encore des informations à prix d'or.
feat : madame jessica lange maggle.
statut : veuve par choix.

the player.
ton pseudo : moss effect.
ton âge : dix-sept ans.
inventé, pv, scenario ? : inventé.
ton avis sur le forum ? : trop de méchants badass et sexy  :clap: .

tes tics, tes manies, tes envies : La vulgarité, chez elle, elle ne s'exprime ni par le corps, ni par les actes, mais par les mots. Les mots, toujours les mots, ceux qu'elle maîtrise tellement bien, les meilleures armes qu'elle ait jamais connues, plus tranchantes qu'une lame, causant bien plus de dégâts qu'une balle. Snezhana est du genre à vous insulter en cinq langues différentes pour le plaisir, juste parce qu'elle n'aime pas votre gueule. Elle lance des «putain» et des «vas chier» à chaque personne qui l'emmerde parce qu'elle est comme ça, appelez-ça franchise russe ou filtre inexistant, elle n'en a rien à foutre Aussi loin qu'on puisse se souvenir de Snezhana, elle est toujours apparue une cigarette vissée entre ses deux lèvres. Son petit étui, son petit briquet, son gros problème de tabagisme. Elle fume clope sur clope, aussi caractéristique que son vocable tranchant. Une odeur reconnaissable, un geste familier, le bruit de friction contre la molette du Zippo. Toute une légende qui s'est construite à travers les années, bon gré malgré. Parce que oui, c'est une légende, son nom est apparu dans plusieurs bouquins, rien que ça. Sur le terrain pendant plusieurs années, plantée aux États-Unis comme une rose dont on attendrait qu'elle déploie ses épines au bon moment, elle était celle qu'on envoyait pour foudre le bordel dans les esprits. Des mots, des regards, des techniques. Elle retournait les futurs agents avec une facilité déconcertante et lorsqu'elle butait sur un esprit plus rude, moins malléable, elle travaillait plus dur. Car la vérité est la suivante : si personne ne peut entrer dans la tête de Snezhana, elle veut absolument que l'inverse soit vrai, et qu'elle puisse s'infiltrer dans chaque esprit vivant. Une fois du côté des Américains, et après avoir épuisé ses informations utiles, on l'a assignée à une cellule psychologique, jusqu'à pousser le vice pour qu'elle gère des interrogatoires. Au fur et à mesure, les gens avouaient sans qu'elle ait à dire un mot, un regard suffisait. Snezhana faisait peur, et fait toujours peur. Rien à foutre des règles, Snezhana se promène toujours avec sa canne-épée. Elle ne tient plus l'alcool, a un chien (Nikita) et soupire à chaque fois qu'elle sent l'alliance à son annulaire. Le mariage, les enfants, c'est une belle connerie. Retenez ça. La manipulation, le mensonge, la suggestion dissimulée, elle a ça dans le sang, à tel point qu'elle ne décrochera jamais. Les États-Unis lui ont offerts un avenir assuré en tant qu'agent puis, plus tard, simple consultante l'âge de la retraite venu puis, pour payer ses clopes et quelques autres babioles, elle vend des informations au plus offrant, enquête, fouine, retourne et détruit des esprits. Elle a pleinement conscience que le monde est pourri de tous les côtés, que ce soit par l'argent, l'égo, l'idéologie ou simplement l'égoïsme pur et dur, et elle a décidé de faire partie de ces gens s'élevant au-dessus des faibles. Lorsque Snezhana rentre dans une pièce les bouches se ferment, les paroles s'envolent et disparaissent. Lorsqu'elle se racle la gorge lascivement, on reconsidère les options, lorsqu'elle tire le pommeau de sa canne, l'acheteur revoie son offre à la hausse. Elle a toujours trouvé ironique le fait d'être une soviet', transfuge, se ralliant aux États-Unis, et profitant finalement d'eux pour montrer à quel point les russes sont sournois. Tout le monde le sait mais personne n'ose le lui dire. L'arrogance dans sa voix, ses gestes, la manière qu'elle a de sourire, regarder de haut ou ricaner. On connaît son nom, on sait d'où elle vient, ce qu'elle est prête à faire. Elle a un carnet d'adresse démesuré, a un moyen de pression sur chaque personne qui pourrait lui attirer des problèmes ou se retourner contre elle. Snezhana n'est définitivement pas née de la dernière pluie, elle travaille à l'ancienne, et gare à celui qui se joue d'elle. Elle s'est forcée à épouser un américain pour faire bonne impression et se montrer réellement intégrée, elle lui a même donné des enfants, un garçon et une fille. Les trois l'ont déçus par la faiblesse et la médiocrité contre lesquelles elle n'a jamais rien pu faire, comme si son passé n'était pas digne d'être ressassé, comme si son expérience de la nature humaine n'était qu'un épais tissu de calomnies qui ne ferait que les pervertir. Son mari en est mort. Ses enfants suspicieux. Le seul salut qu'elle trouve aujourd'hui dans la famille, c'est son petit-fils, qu'elle voit en cachette à défaut d'avoir l'autorisation de papa. Lui a soif d'apprendre. Lui n'a pas peur du mal, il veut l'apprivoiser, comme sa grand-mère.  Et s'il y a encore quelque chose qui puisse mettre Snezhana hors d'elle, c'est de l'imaginer en danger.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ C'était un Mal invisible, sournois, secret. Une entité qui se nourrissait d'informations, qui chuchotait et colportait des rumeurs pour plonger l'ennemi dans les méandres d'une machination dont seuls d'autres ragots pouvaient les sortir. La Mère Patrie contre les États-Unis. Espions contre espions, monde de faux semblants et de trahison bien plus représentatif du Mal qui règne dans ce monde de corruption que n'importe quel conflit armé. Se terrer ou se battre. Se coucher ou se dresser contre la menace. Devenir un esclave à la merci des ricains ou servir le bien commun en devenant aussi pourrie qu'eux. Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ Les regards appuyés rivés sur elle, les messes basses dans l'assemblée, faut-il la torturer, faut-il la tuer, faut-il l'utiliser. La seule décision de changer de camp était ce qui pouvait le plus clairement signer son arrêt de mort. Les reflets dans les vitres de voitures, les yeux jetés vers  les angles morts. La méfiance dans chacune des nouvelles rencontres, la suspicion dans chaque sourire. La Mort s'est souvent faufilée près d'elle pour ne jamais la toucher, pas encore. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ Les faibles et les forts. Ceux qui sont cantonnés à une vie banale de petit cadre ridicule, et ceux qui jouent sur le grand échiquier mondial, avec des ambitions bien plus grandes qu'avoir une maison et un jardin. L'Élite et le commun des mortels. Eux ne valent pas la peine, il faut avoir un minimum de valeur pour espérer l'intéresser, car celui qui se dresse devant elle sans rien à lui offrir, elle le scalpe et passe un talon, puis un autre, au-dessus de sa dépouille sanguinolente de bons sentiments.  Snezhana n'a jamais prétendue appartenir aux paysans et a toujours renié ses origines, car à défaut de choisir son passé, on forme son futur à l'image de ce que l'on est. Un monstre calculateur et opportuniste. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ Jouer des mots plutôt que des poings pour s'assurer un avenir durable, une place de choix dans le grand monde des secrets et des trahisons pour mieux y participer. Ses talons ne lui permettent plus de se mettre en garde et de frapper, toute son envergure réside dans son intellect et son hypocrisie. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ Qu'on lise dans ses pensées, qu'on perce la bulle protégeant l'esprit qu'elle a mis des années à se forger. Qu'on voit clair dans son jeu. La seule idée de devenir prévisible et de perdre l'emprise qu'elle peut avoir sur les autres lui fait peur, lui rappelle à quelle point elle était faible et sans défense avant d'apprendre à se servir des mots comme d'armes. Qu'on lui arrache ce qu'elle mérite, et ce qu'elle veut transmettre, son petit-fils. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ?  ✚  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.




be quick... or be dead.

Ici, écris ton histoire en une trentaine de lignes minimum. N'hésitez pas à nous donner des détails sur l'enfance du personnage, son caractère, ce qu'il est advenu de lui et pourquoi. Bref, amuse toi.



Dernière édition par Snezhana Bates le Sam 31 Oct - 10:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

It is madness for sheep to talk peace with a wolf. ∆
CARTOUCHES : 841



Bang bang.
TON JOB: gérante d'un casino et, accessoirement, blanchisseuse d'argent très sale.
TON AGE: vingt-neuf ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   Ven 30 Oct - 21:11

Je t'ai édité ta fiche, il faut vraiment que j'arrive à mettre un terme à ce beug de code. Arrow:lol: Bref, bienvenuuuuuuuuuue quand même, je suis impatiente de voir ce que tu vas faire de cet avatar pour le moins original (j'approuve totalement ce choix :dead:)
Bon courage pour ta fiche, et si t'as le moindre souci, mpotte moi. :brill: On se retrouvera bien vite pour un lien potentiellement dangereux/mortel/sadique. :perv: En soi, dès que j'en saurais un peu plus sur cette belle gueule. :keur:

_________________

there will be blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   Ven 30 Oct - 21:24

Merci beaucoup pour ton aide :coeur:
Meurcii, c'est vrai que c'est original, on la voit jamais c'te bombe d'un autre siècle :evil: Arrow
Ouaip, on se trouvera un truc du feu de dieu :like:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

It is madness for sheep to talk peace with a wolf. ∆
CARTOUCHES : 841



Bang bang.
TON JOB: gérante d'un casino et, accessoirement, blanchisseuse d'argent très sale.
TON AGE: vingt-neuf ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   Ven 30 Oct - 21:25

Ca part tellement bien putain je kife je kife j'adhère. :bed::bed:

_________________

there will be blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

let's chase the dragon in my own way, would you ? ☯
CARTOUCHES : 706



Bang bang.
TON JOB: proxénète de génie.
TON AGE: trente-neuf balais.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   Ven 30 Oct - 21:28

Citation :
statut : veuve par choix.

Roh putain c'est grandiose ! :lol: :lol: T'sais quoi ? J'crois que je vais t'ouvrir un fan club... Ouais, comme ça direct... Parce que déjà ton choix d'ava est wtf et que le pseudo ben... t'as bien raison, personne sera jamais foutu de le prononcer :lol: Je pense que tu vas nous envoyer du rêve ! Très très hâte de lire la suite **

J'te souhaite la bien'vnue, bitch ! Que le Mal soit avec toi :vaudou:

_________________

† Evil has its winning ways
Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   Ven 30 Oct - 22:51

J'ai le goût de la punchline :angry:
Contente que l'ébauche vous plaise, en espérant que le reste suive :hrt:
Merci sinon :keur:
Revenir en haut Aller en bas

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana   

Revenir en haut Aller en bas
 

who's the baddest bitch in town ⊹ snezhana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CR 03/05/2011 Spring Fever / Jurassik / Dice Town /Air Sorcière
» Tour du Monde 2: Cape Town-Abu Dhabi
» [CR] Undead Town
» [Western Town] Compte-rendus de parties, impressions et pistes de réflexion
» ODIT - Operation Dice In Town - Autumn Edition - 29-30/09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 06. Orange Mécanique. :: Usual suspect. :: Présentations abandonnées.-