AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gone baby Gone (Johas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 2


MessageSujet: Gone baby Gone (Johas)   Lun 25 Avr - 8:37

† JOHAS DEHAAS-VANDRIEST
If you can make me smile, I'll remember you
ton âge : Vingt-neuf années que les bougies s’éteignent, soufflées dans la plus intime indifférence. Aucun état d'âme à vieillir, au pire des cas cela te rapproches un peu plus de la mort.
ton surnom : Jo' (prononcé Djo) rien d'extravagant; rien de réellement agaçant. La patriarche trouvait plutôt ça "fun" alors que toi, tu t'en tapes un peu. Quoi que dans la bouche de tes frères et soeur, ça sonne plutôt bien. Tu n'imagines pas une seconde qu'ils t’appellent autrement. Un sobriquet qui résonne comme une mélodie réconfortante, une symphonie harmonieuse aux éclats d'une vie déchirée.
ton job : la réponse ici.
feat : la réponse ici.
statut : la réponse ici. (célibataire, marié...)

the player.
ton pseudo : la réponse ici.
ton âge : la réponse ici. (le vrai, le tien, l'unique)
inventé, pv, scenario ? : la réponse ici.
ton avis sur le forum ? : la réponse ici.

tes tics, tes manies, tes envies : Facultatif. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ ici la réponse en quelques lignes.  Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ ici la réponse en quelques lignes, de tout ordre (moral, légal...). Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ ici la réponse en quelques lignes. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ ici la réponse. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ ici la réponse en quelques lignes. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? (indique les en gras)  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



be quick... or be dead.
« Je l’ai rêvé ! Cette vie meilleure, cet instant unique. Le moment « x » qui me prouverait que l’existence à un sens, que je ne suis pas victime de mon patrimoine génétique. Ce fragment de plénitude, figé dans l’espace-temps me réconforte et réchauffe mon âme restée trop longtemps gelée. Le courroux de géniteurs qui n’ont jamais mérité le nom de parents si ce n’est que le jour de ma conception. Une absence, un vide indescriptible. Une non-considération de leur propre chaire inscrite dans mon patrimoine génétique. Ce que renvoie ma vie aujourd’hui n’a d’égal que le combat que je mène au quotidien à tout faire pour ne jamais leur ressembler. Ne jamais m’en rapprocher, de prés… comme de loin. »

« Joyeux anniversaire ! » Le souffle de Bastian amène toute la pièce dans l’obscurité et après les applaudissements enjoués, quelqu’un pense à relever l’interrupteur. Le visage de son fils rayonne autant que le cœur de son père. Au même moment il appuie sur le déclencheur pour immortaliser cet instant. Un peu en retrait, Johas savoure avec recul. Il se sent comblé par la présence de sa femme, qui pose un baiser de fierté sur les joues potelées de sa progéniture ; rassuré par le regard bien veillant de sa belle-mère qui rit aux éclats face à l’enfant-de-son-enfant ; apaisé, par la présence d’être cher qui referme cette bulle de confiance et de protection, appelé la famille. Qu’il soit du même sang ou non. Il reste un long moment paralysé par ce sentiment de bien-être. Si bien qu’il n’aperçoit pas tout de suite que son beau-père s’adresse à lui. « Tu veux que je prenne une photo de vous trois ? » Il tend les mains pour attraper l’appareil alors que Johas opine du chef. « Merci Frank ». Il rejoint sa femme et l’attrape par la taille. Il l’aime tellement. Comme au premier jour, même bien plus qu’au premier jour. Convaincu d’un simple regard, il savait à l’époque qu’il ne pouvait pas la laisser filer. Une évidence suivie d’une complicité immédiate, d’une connivence osmotique. Une cardio-synchronisation parfaitement accordée. C’est elle ! Je le sens,… je le ressens ! Le flash l’ébloui. Il débarrasse Frank de son Nikon alors que tout le monde sors dans le jardin pour ouvrir ce cadeau si mystérieux.   « Ça me rend triste chaque année ! »  Johas se tourne vers  son beau-père qui semble bien décidé de ne pas fausser compagnie à son hôte. C’est qu’il a des principes le père Kramer. « Parce que le fait qu’il vieillisse, te rappelle que tu n’es pas éternel ? Ironise-t-il pour détendre l’atmosphère tout en se préparant à la découpe du gâteau. Il lâche un rire  spontané, les mains cerclées sur  son ventre bedonnant. « Toujours cette répartie ! Je t’avoue qu’elle m’a toujours séduite. Du moins assez que pour t’accorder le droit de voler ma fille. » Son clin d’œil complice, arrache chez Johas un léger rictus de sympathie. Il est vrai que le courant est tout de suite bien passé entre Frank et Johas. Il se sont trouvés très vite des valeurs communes, des opinions semblables qu’elles soient religieuses, culturelles ou politiques. Il apprécie encore et toujours, débattre   de la société, refaire le monde autour d’un verre grand cru de Saint-émilion  2010. « Plus sérieusement,  ça m’attriste de me dire que tu n’as ni parents autour de toi, ni frère ni sœur, ni même oncle ou tante…  Le fait de ne pas avoir de famille, ç’est tout de même pesant. Non ? » Sa poitrine se resserre, il n’aime pas trop aborder ce sujet, il conçoit cela comme une intrusion trop personnelle. Johas n’est pas du genre à se confier, pas de ceux qui délivre leurs état-d'âme  en place publique. Ces choses-là il préfère les garder pour lui. Néanmoins, il peut ressentir cette empathie qu’on les  gens à se rassurer si c’est douloureux ou non. Comme si la réponse à un réel intérêt. Peu importe de toute manière, c’est lui l’âne qui porte le bât. Il dépose la première part de gâteau sur la table avant de lever les yeux vers  celui qui s’apprête à être réconfortant. « J’ai une famille Frank. J’ai un fils adorable et une femme aimante. Que me faut-il de plus ? » Il fait la moue derrière son épaisse moustache poivre et sel. « Tout de même ! Être né sous-X, sans racine, de foyer en foyer. Ça ne doit pas être facile pour se construire » Il doit changer de conversation. Frank essaie de percer la carapace. Terrain glissant. Sujet épineux. « Ce n’est pas si dur, rassure toi… » « … Bon vous venez ? Papa on ne fume pas à l’intérieur ! » Sauvé par le gong ! Norah arrive comme toujours au bon moment pour le délivrer des interrogatoires intrusifs de l’inspecteur Colombo. « Oh oui ! Où ai-je la tête ? » Se dit-il à voix haute « Bien sûr ma chérie, on arrive… » Il range le paquet de Johnson filtre dans la poche droite de sa veste côtelée, avant de presser le pas vers la pergola.  



Dernière édition par Johas DeHaas-VanDriest le Lun 2 Mai - 8:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

something spicy
can't never be sweet
CARTOUCHES : 98



Bang bang.
TON JOB:
TON AGE:
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Gone baby Gone (Johas)   Lun 25 Avr - 10:41

AAAAAAAAH, mes feels. :aah: :aah: Quand je vois une tête pareille, je ne peux que sourire !
Bienvenue à toi ! :)

_________________


There are two ways of spreading light:
to be the candle or the mirror that reflects it.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

melt my bones, enter my blood & take my heart.
CARTOUCHES : 189



Bang bang.
TON JOB: trafiquant (organes)
TON AGE: cinquante-deux années.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Gone baby Gone (Johas)   Lun 25 Avr - 17:57

un scénario de celymene :uhuh: je la contacte de ce pas pour la prévenir que tu es là ! :uhuh: elle va être tellement contente bienvenue parmi nous, belle gueule, et bon courage pour ta présentation :héhé:

_________________

A mockingbird, I called you. Always changed your tune to fit the screams. How does your chriping sound when you are the one screaming ?
Listen to your pretty mouth sing.

remember when you loved me ? neither do i.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 35



Bang bang.
TON JOB: j'occupe des petits boulots à la con, j'me fous un peu de faire des trucs de merde, c'qui compte pour moi, c'est de gagner assez d'argent pour survivre, et faire survivre mes frères et soeurs.
TON AGE: T'es née un 25 juin 1991. T'pourrais nous dire que t'as 24 ans, et t'arrêter là. Mais tu pourrais aussi nous dire, que t'es la deuxième de ta fratrie, quatre ans de moins que ton grand frère, Johas, et entre deux et douze ans de plus que tes autres frères et sœurs, Phedra, Esther, Junie, et Attale. En gros, tu es l'aînée de la maison depuis que ton frère s'est tiré pour ses études. Et ça, c'est un point bien plus important que ton âge en lui-même.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Gone baby Gone (Johas)   Lun 25 Avr - 18:12

NYAAAAAAAAAH!!!  :light:
comme je suis trop happy de te voir débarquer ici! bienvenue sur notown! parfait pour ta petite tête, elle lui convient tout à fait! et je réponds à ton mp dans la soirée, j'suis sur un boulot que j'dois finir rapidement, j'prendrai le temps de te répondre ce soir, sans faute! ♥️ bref! feu veeeert!

_________________

❝ i just wanted to be strong enough ❞
▲ This is what life is. Fear, rage, desire, love. To stop feeling emotions, is to feel death. The real violence, is the one we do to ourselves, when we're too afraid to be who we really are. And sometimes I look at myself in the mirror and I don't know who I am.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Gone baby Gone (Johas)   Mer 27 Avr - 10:13

Un super choix d'avatar, j'étais curieuse de voir si le frère allait être joué/proposer en scenarii quand j'ai lu la fiche de Celymene, avec une famille aussi haute en couleurs. :héhé:

Bienvenue parmi nous ! :brill:

(En plus, on a le même surnom, faut créer le club des Jo. baouais )

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gone baby Gone (Johas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gone baby Gone (Johas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Vends] Bornes OK Baby et borne dédiée ou européenne
» Regles du BABY-FOOT
» APHRODITE ♦ shut up baby, i'll kill you. - UC -
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» Borne OK baby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition.-