AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mine (Aditi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 28


MessageSujet: Mine (Aditi)   Mer 20 Avr - 1:31

Mine × ft. Rani
Une dernière fois, Conan vérifia que tout était parfait, il détestait que les choses ne soient pas exactement comme elles devaient être. Il était bien trop minutieux pour laisser le moindre détail au hasard d'autant plus qu'il s'agissait d'une commande importante pour le casino. Pourquoi un casino avait-il besoin d'autant d'armes ? Conan ne posait et ne se posait pas ce genre de questions, c'est l'une des raisons pour lesquelles on faisait appel à lui. La maladie faisait qu'il était plus long mais il honorait toujours ses contrats avec le plus grand soin. Il termina de ranger précieusement ses petits bijoux avant de sortir un mouchoir, étouffant ce rugissement infâme qui sortait de sa bouche.

Arpentant les couloirs de son château désespérément mort, il se glissa dans sa salle de bain -il en avait plusieurs, mais il évitait de changer ses habitudes-. Il avait décider de prendre le temps d'être présentable et élégant comme ses parents avaient pu lui apprendre, il savait que la présentation était importante, peu importe devant qui on devait se trouver. Il n'avait aucune idée de qui viendrait récupérer la commande mais puisqu'il devait cesser de s'enfermer dans son château et faire un pas vers les autres, autant commencer ainsi. En soit, tout ceci était déjà un effort pour lui, parce qu'il se préparait à interagir avec l'autre. Bien sûr, c'était plus facile d'avoir une certaine détermination sous la douche, devant les autres c'était tellement plus difficile. A chaque fois qu'il essayait quelque chose, il avait la sensation de se heurter à un nouvel échec, ce qu'il ne pouvait absolument pas accepter. S'enfermer était beaucoup plus simple mais l'envie d'exister était tellement présente qu'en ce moment, il ne pouvait se résigner à se cacher.

Il s'installa dans son canapé, attendant l'arrivée de cette personne. Il souhaitait sincèrement que cette personne soit à l'heure, le simple fait d'attendre pouvant totalement le faire changer d'humeur. Conan avait ses manies, ses habitudes pour rendre la vie plus simple, il se plaisait dans la routine et le moindre changement avait tendance à l'irriter sincèrement. Cependant, il n'en fut rien aujourd'hui puisque la sonnette retentit. Il se leva, à la fois soulager et anxieux, il savait à quel point même les rapports les plus simples étaient difficiles pour lui.

Et alors, ce fut comme un mirage, un rêve inattendu. Elle se tenait là, devant sa porte, resplendissante de beauté, il l'aurait reconnu entre mille. Ce regard perçant, magnifique, ses jambes interminables et ce cheveux si noirs dans lesquels il rêvait de glisser sa main. Il la désirait tout entière, malgré les années, la passion pour cette femme, cette beauté n'avait jamais cessé et elle venait juste de prendre un tout nouveau tournant. Rani, sa reine, son trésor, elle était là, devant lui. Etait-elle sienne ? Le regard de Conan interdisait qu'il en soit autrement. « Aditi... ». Il lui fit signe de rentrer et si son corps ne traduisait pas ce qu'il ressentait, son être tout entier s'affolait et comme par le passer, son esprit faisait les questions et les réponses. Dans son esprit, il la possédait.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

something spicy
can't never be sweet
CARTOUCHES : 98



Bang bang.
TON JOB:
TON AGE:
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: Mine (Aditi)   Mar 26 Avr - 9:15



mine
conan reilly — aditi sharma



Elle savait. Elle savait qui elle pouvait contacter pour avoir les armes les plus performantes, mais également les plus récentes. Des armes non encore vendues dans le marché. Des armes en avance sur les autres. Elle savait parce qu'elle avait cette tendance à égarer son regard vers les visages familiers. À observer certaines connaissances au fil des années, dans l'espoir de leur trouver un jour une utilité. Parfois, elle se surprenait à noter des habitudes, comme si c'était nécessaire. Aujourd'hui elle avait l'impression que ses efforts avaient payée. Qu'un vieux souvenir pouvait de nouveau ressusciter grâce à de nouveaux besoins. Elle donnait l'impression d'être quelque chose d'autres, tel un dieu distribuant les rôles du destin, façonnant l'avenir sans se soucier des autres. Elle manipulait, invisiblement, et aujourd'hui elle ressentait ce même sentiment qui l'animait lorsqu'elle savait quelque chose que les autres ignoraient. Le casino avait besoin d'armes, performant, nouveau. Il fallait optimiser sa sécurité et ce n'était clairement par quelque chose que la directrice pouvait négliger. Sans doute s'était-elle mis en tête d'acheter chez un fournisseur tout ce qu'il y avait de plus légal, mais surtout de plus cher. Alors qu'Aditî avait parfaitement connaissance du génie qui se cachait derrière les plus beaux bijoux actuels. Son regard assuré lui avait garanti la mission. Elle avait passé commande, il ne lui restait plus qu'une chose à faire. Entrer dans la tanière du loup et peut-être y sombrer, comme autrefois.

Dans un tailleur parfaitement ajusté, elle s'avança vers l'entrée, le son de ses talons résonnant dans le vide. L'endroit n'avait en rien perdu de ce charme féroce qu'elle avait aperçu dans sa jeunesse. Immense et imposant, n'importe qui aurait eu l'impression de s'engouffrer dans d'étranges ténèbres. Elle n'avait jamais eu peur, même lorsque son père l'avait amené pour la première fois. Pour elle, ce n'était que des briques, posées les unes sur les autres, marquant un territoire protégé, voire vénére. Malgré sa pauvreté, elle n'avait jamais souhaité vivre dans quelque chose de similaire. Pour elle, ce qu'il y avait d'effrayant, c'était le silence. L'isolement dans une cage trop grande pour être réelle. Debout devant la porte de l'entrée, elle se mit à douter. Peut-être aurait-elle dû envoyer quelqu'un d'autres, peut-être aurait-elle dû éviter de plonger si naïvement dans le passé. Elle n'avait vu Conan que de loin ces dernières années. Il ressemblait à ses fantômes dont les histoires parlaient. Jamais elle n'avait réussi à croiser son regard et c'était peut-être mieux comme ça. Aujourd'hui, elle n'allait pas y échapper.

Elle se sentit tout de suite attaquée par d'étranges émotions, comme une vague géante qui s'abattait sur elle et ses murs invisibles. « - Monsieur Reilly. » La distance, voilà sa solution. Voilà sa seule solution. Elle tenta d'afficher son regard le plus neutre, repoussant légèrement ses cheveux en arrière qui, pour une fois, était détachée. Elle entra, lançant son regard devant elle, comme si qu'il y avait à l'intérieur été plus intéressant encore que le néant du regard dans lequel elle risquait de plonger. Sa posture ne laissait rien transmettre, alors qu'elle faisait de longue enjambée, cherchant où se trouvait ce qu'elle avait commandé. « - Tout est prêt ? » Et pour accentuer ses mots, elle fit volteface comme si elle dansait sur une scène, décidé à donner son regard le plus froid et le plus éloigné. Pourtant, son cœur semblait faire tout autre chose, battant dans sa poitrine comme si des monstres étaient derrière elle, prêt à l'attaquer à tout moment.


_________________


There are two ways of spreading light:
to be the candle or the mirror that reflects it.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 28


MessageSujet: Re: Mine (Aditi)   Mar 3 Mai - 10:37

Mine × ft. Rani
Son tailleur lui allait à merveille, il soulignait sa beauté à la perfection. Celle qu'il avait osé désirer alors qu'elle n'était qu'une jeune femme n'avait rien perdu de sa délicieuse attirance. Conan tombait pour cette femme, il l'aimait comme un fou, avec ardeur et passion, il l'aimait à en crever, il l'aimait à crever quiconque, il l'aimait pour toute sa misérable vie. « - Monsieur Reilly. ». Conan aurait pu se sentir offusquer de cette distance qu'elle tentait d'imposer mais ce geste qu'elle fit, remettre ses longs cheveux détachés derrière ses épaules changea la donne. Ce n'était plus une jeune femme aujourd'hui mais bien une femme, Conan se devait de la séduire de nouveau. La séduire pour lui rappeler qu'elle était sienne, tout entière, elle lui appartenait, chaque parcelle de son être lui appartenait. Paradoxalement, s'il la possédait, elle avait entre ses mains tout le pouvoir, elle avait son désir et sa volonté, ses battements de coeur comme son souffle. Alors il regardait son petit manège, il voyait qu'elle regardait partout mais surtout pas vers lui et il savait. Aditi ne pouvait pas lui échapper, son trésor était revenu à lui et il était hors de question qu'il y renonce.

« - Tout est prêt ? ». Avec sa grâce infinie elle fit volte face vers lui, les effluves de son parfum venant poursuivre le rêve intérieur de Conan. Il rêvait de sentir sa peau sous ses doigt, de faire sienne cette chute de rein si parfait, il voulait prendre possession de sa crinière et la couvrir de ses baisers. Et ce malgré ce regard glacial qu'elle lui lançait et que l'esprit de Conan préférait largement ignorer. Elle ne pouvait pas le repousser, ce n'était pas comme ça que les choses devaient se passer. « Bien sûr. ». Cela dit, si tout était prêt rien n'invitait Aditi à y avoir accès. Il possédait la clé de la seule pièce qui était toujours verrouillée : son atelier. Pour le moment, il n'avait pas l'intention de l'ouvrir, de l'y conduire, parce qu'il ne pouvait pas la laisser lui échapper une nouvelle fois. « Je vais te servir du thé, suis-moi. ». Ce n'était nullement une question, il n'y avait pas à discuter. Si la demoiselle tenait vraiment à récupérer ces petits bijoux meurtriers, il allait falloir qu'elle donne du sien, qu'elle se donne.

Il lui fit signe de s'installer dans l'un des salons, sur un luxueux canapé. Du temps où elle avait connu le château, il y avait des domestiques qui, d'un claquement de doigts, faisaient tout ce que l'on demandait sans broncher, sans poser de questions. Néanmoins, le côté ermite de Conan les avait licencié à la mort de son père, il savait faire les choses par lui-même et quand ce n'était pas le cas, il préférait faire appel à une personne sur le court terme. Il savait qu'il devait reprendre des domestiques pour se forcer à renouer avec les autres, pour exister, ne serait-ce qu'en tant que patron mais pour le moment c'était trop. Soit, le thé il savait faire et il ne fit pas attendre sa reine longtemps. « L'idée venait de toi ? ». Il parlait de la commande, le fait que le casino ait fait appel à lui ne devait pas être anodin bien que sur le principe, il se foutait bien de savoir qui avait parlé de son travail, sauf si c'était elle. Sa beauté changeait tout, elle changeait sa façon de voir le monde et ce qui avait de l'importance pour lui. Aditi était la seule à faire naître la vie en lui et bordel que c'était jouissif.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mine (Aditi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mine (Aditi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» veritable mine d'or pour tout fan d'arcade!!! a voir
» Les champs et la mine du Donjon de la Bravoure sont menacés.
» Mine sakai mardi 08/03/2011
» Mine abandonnée
» Changement de cité / mine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 03. Les origines du mal - Cliffshire. :: Coal North Creek.-