AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mon souffle est blasphème (kali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 34



Bang bang.
TON JOB: folle à lier, de mère en fille.
TON AGE: l'éternité.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: mon souffle est blasphème (kali)   Jeu 7 Avr - 21:37



mon souffle est blasphème

avec kali :keur:

C'est beau, les cathédrales. C'est grand, c'est haut, c'est intouchable. Ca fait des années que ça tient, inébranlable contre le vent, contre les guerres, contre le sang. Indifférent aux larmes, aux cris de désespoir, aux douleurs excessives qui viennent frapper à leur porte. Droit comme la justice, intransigeante comme une dictature, elle s'impose d'elle-même dans le grand carré bleu du ciel. Elle s'impose de toute sa grandeur, avec tous les tons de gris qui la compose, elle est fière et regarde les gens en bas avec mépris, avec froideur.

Eden aurait aimé être une cathédrale. C'est ce qu'elle se dit en faisant balancer ses jambes dans le vide, assise pas loin de là sur un petit muret. Il pleut un peu alors elle s'est arrêtée, s'est posée sur les briques là où il y avait un arbre, histoire que les gouttes ne l'atteignent qu'à moitié. Ses cheveux ont déjà eu le temps de boucler un peu vers le bas et ses chaussures, vieilles Converse délavées, ne la protègent pas vraiment de l'eau, alors elle a froid, et d'ailleurs ça se voit sur ses bras. Sa peau devient plus blanche que d'habitude et son duvet se hérisse quand une goutte vient s'égarer dans sa nuque ou s'éclater contre sa joue. Mais c'est pas grave, elle reste là. Elle veut finir sa cigarette, elle-aussi toute mouillée, qui donne au tabac un goût froid, amer, pas vraiment bon. Mais elle fume quand même, et elle ne quitte pas des yeux la cathédrale, elle réfléchit, elle essaie de se sentir comme une cathédrale. Et puis ça la fait sourire soudain, de se penser plutôt sa parfaite antithèse, de considérer le contraste plutôt plaisant qu'elle lui impose, à la cathédrale. C'est vrai qu'Eden c'est pas grand-chose, c'est qu'une toute petite personne, elle est peut-être folle mais des fous y en a plein d'autres, des pécheurs encore plus, alors c'est pas à elle toute seule qu'elle va faire le poids contre le symbole premier de la foi. Mais tout de même : elle lève les yeux vers là-haut, même si le soleil derrière les tours l'aveugle un peu. Elle lève les yeux et du regard elle défie la cathédrale : elle veut lui dire regarde, je suis tout ton contraire, et quand même je me tiens là, et tu ne peux rien y faire, tu ne peux pas m'obliger. A être quelqu'un de normal, à être quelqu'un de bien.

« tu ne peux pas m'obliger », répète-t-elle à voix haute sur un ton satisfait, presque convaincu mais pas tout à fait encore. « tu ne peux pas. »
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: mon souffle est blasphème (kali)   Sam 16 Avr - 18:09


MON SOUFFLE EST BLASPHÈME
─ mon coeur en pâtit ─
Échine courbée, j'avance. Battu par la pluie battante, je tente de rejoindre la demeure d'Isobel. J'aurais préféré que le soleil revienne mais apparemment, il semblerait que le soleil ne daigne à pointer de nouveau le bout de son museau. Alors je continue d'avancer jusqu'à ce que je vois cette incroyable bâtisse qui me fait face. Autrefois, je me demandais ce que cela pouvait bien être. Je me demandais l'utilité d'une telle construction dans un lieu tel que celui-là. Et puis un jour, un homme que l'on pouvait considérer comme un fidèle m'a tout expliqué. C'est un lieu de culte en l'honneur d'un dieu tout puissant. Un dieu, c'est un être au-dessus des hommes. On ne le voit pas, il ne donne pas vraiment des preuves de son existence, mais il nous met souvent à l'épreuve, nous montre le chemin à suivre. Il est amour parfois et prend ce qu'il doit prendre... M'arrêtant soudainement, je me demande alors comment lui, il doit me considérer et comment il doit considérer Grim, maître de tout mes tourments. Est-ce ce même dieu qui m'a torturé pendant ces vingt-quatre années ? Pourquoi me voulait-il du mal ? Pourquoi en vouloir à un poupon qui n'avait rien demandé si ce n'est une vie convenable comme les autres ? Non. Même si j'aurais dû continuer à exister dans la rue et sous la pluie, même cela m'aurait suffit. Et puis, je me souviens encore de cet instant, où j'ai été marqué au fer, tel un criminel, une bête. Que l'on m'a rabaissé, à l'état de chose pour le bon plaisir de ces messieurs. Méritais-je le paradis après cela où étais-je tombé au mauvais endroit, au mauvais moment ? Tout cela était bien trop compliqué pour que je comprenne quoique ce soit. Mon éducation a été si spéciale. Aujourd'hui, on m'avait sorti de ma bulle. On me confrontait à l'inconnu. On me demandait de suivre une voie et puis une autre. Je devais faire attentions aux personnes que je fréquentais, mais pas trop. Avoir une vie et la prendre en main...

Soupire. Je commence à grelotter, je pense donc que ce n'est pas vraiment le moment pour tergiverser sur quoique ce soit. Aussi, je prends la décision d'aller en direction de la plus grande des demeures avant de frapper trois petit coup, en espérant que l'on vienne m'ouvrir, mais rien ne se passe. Je me dis donc que encore aujourd'hui, ce dieu n'a pas vraiment envie de me voir encore, aussi je fais volte face, en espérant trouver un abris et cet abris, je le trouve en direction de ces arbres sous lesquels je file m'abriter sans plus attendre. Je remarque qu'il y a déjà une personne posée, mais je ne la reconnais que lorsque je me trouve à sa hauteur. Eden. Petit Jardin sur Pattes. Vils créatures de la tentation. Je me fige dès que je la vois, mais je tente de l'éviter ensuite et faire comme si elle n'était pas là. Elle m'accusera et dira que je file la queue entre les jambes, hélas c'est vrai. Mais je n'ai aucunement l'envie de me confronter à ses avances. Alors je me détourne, tout simplement...

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

mon souffle est blasphème (kali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Salamandres et souffle au cac
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10
» [event]La Famakna souffle sa première bougie
» Souffle empoisonné
» Souffle Sakura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 03. Les origines du mal - Cliffshire. :: Honey Grove. :: Cathédrale.-