AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - will the circle be unbroken ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

† Invité
Invité

MessageSujet: - will the circle be unbroken ?   Lun 4 Avr - 1:43

† Edwige Mésange Jefferson.
Love the prophet because he loves the sinner. Love the sinner because he is you. Without the sinner, what need is there for a redeemer ? Without sin, what grace has forgiveness ?
ton âge : vingt-sept ans.
ton surnom : eddie.
ton job : faussaire. elle a créé son business par la production de faux et commence à en vivre désormais.
feat : park sora.
statut : célibataire. son cœur ne palpite pas, occupé à angoisser pour autre chose.

the player.
ton pseudo : hallélujah.
ton âge : quinze ans.
inventé, pv, scenario ? : inventé.
ton avis sur le forum ? : I love you

tes tics, tes manies, tes envies : Facultatif. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. Donne ici un tic, une manie, un truc particulier dont tu veux nous parler et qui rend ton personnage si unique. chuis une thug, vu que c'est facultatif, je me permets de ne pas le faire.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ Le manque de sous était le fameux mal pour elle. Elle avait alors décidé d'aller faire des petits boulots comme livrer le journal ou laver les voitures des autres personnes. Elle avait également décidé d'aller voler mais elle s'était fait malheureusement prendre par la police. Néanmoins, elle leur avait dit prête à tout pour subvenir aux besoins de sa famille. Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ Que pensiez-vous ? Que la petite Edwige serait tranquille dans son cottage sans que personne ne vienne la rechercher ? Bien évidemment que ses choix de vie ont apporté des ennuis et pas que quelques ennuis. Elle est avidement recherchée pour ses faux tableaux mais se planque ici et là dès qu'elle le peut. Ses traces sont effacées, revenues et une nouvelle fois effacées pour se retrouver autre part. Elle joue de plus en plus à cache-cache et maintenant, les policiers essayent de la prendre pour la mettre dans une cellule. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ Les humains sont une espèce très drôle à contempler de part leur histoire. Elle est un électron dans toutes ces affaires et se comporte socialement mal ou gentiment quand elle trouve que les personnes en face de sa chair ont une bonne aura ou non. Elle résumerait que tout dépend des gens et de leur caractère. Si ils sont idiots, alors elle leur crache littéralement et au sens figuré, dessus. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ Les deux ? Sa main touche les peaux visqueuses des tableaux et sa tête ordonne de les vendre immédiatement. Pour mener à bien une mission, il faut avoir ses deux membres réunis. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ Ses pires craintes et angoisses ? De se retrouver morte, un jour. Par un autre faussaire jaloux de ses manipulations. Ou bien arrêtée car elle ne veut pas aller en prison. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? ✚ Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.


Dernière édition par Edwige Jefferson le Lun 4 Avr - 17:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   Lun 4 Avr - 1:44



be quick... or be dead.
C'est pas la douce, ça on l'sait bien, nan, elle, c'est la caïd, fin', pas quand elle était jeune parce que là, elle était innocente à fond. Nan, elle faisait ses devoirs correctement, elle aidait ses parents aux tâches ménagères et voilà, c'bon, c't'ait l'enfant idéal, un peu, pour nombre de parents, parce que les Fais pas ci, Fais pas ça, ça arrivait pas à elle, elle était sage comme une image comme on dit. On sait pas ce qui a pu se passer pour qu'elle arrive à être commère, adolescente. Ouais, pas dans le sens de trop curieuse mais bien bavarde à rabaisser les gens et à leur cracher dessus. Mais ça, elle le faisait qu'en cas de nécessité, quand les gens, elles les trouvaient débiles à un point. Parce que faut dire, y'a pas d'étincelles dans sa tête, ouais, c'est le blizzard, la brume et tous les trucs qui font flipper la nuit ou le jour, quand on va quelque part, parce qu'on sait pas où on va. Elle aurait voulu avoir une lumière dans sa vie, des illuminations, ouais, la Ville lumière, tout ça, la France, elle en rêvait comme elle rêvait d'aller au Danemark, en Allemagne, en Norvège, elle voyageait dans sa tête mais pas en vrai, et ça, c'était dommage mais bon, quand on a pas trop de sous, hein. Fin', on veut dire, y'a des gens qui les aidaient un peu parce qu'ils faisaient pitié, les pauvres, elle pouvait même aller piller un bout d'pain, ouais, heureusement que la guillotine, bah, c'était fini, je crois pas que ça existait dans notre pays par contre. Elle avait des vêtements, oui, un endroit où dormir mais elle se crevait le cul pour apporter de l'argent à ses parents. Nan, elle, elle était pas catin mineure, et elle a jamais été prostituée, nan, elle, elle allait chez les gens, elle livrait le journal, leur lavait les voitures, voitures de riches, riche petite fille qu'elle rêvait d'être. C'pour ça qu'elle écrivait des histoires, elle montrait ça à ses parents et ils étaient fiers d'elle, ouais, elle se faisait de la publicité à l'école pour ses textes et poèmes et même qu'elle avait reçu un prix, un joli prix qu'elle avait mis dans sa chambre à côté de ses bonnes notes et puis, fallait l'avouer, elle adorait ça, mettre des mots sur les maux. Elle voulait être écrivain au début, se dire que les best-sellers, elle pourrait en vendre mais elle a jamais eu de pot, elle. Nan, la malchance la guettait comme des chacals. C'est comme la peinture, elle avait des cours de ça à l'école, et elle aimait ça aussi. Les arts, ça a toujours été son truc à la p'tite, elle adorait ça. Elle voulait prendre des cours alors elle en a pris mais elle en parlait pas à ses parents et son professeur, bah, forcément, il lui avait dit de demander à ses parents de le payer et du coup, Edwige, elle a dû se crever le cul encore plus et elle a en pleuré, hein, tout ce qu'elle avait dû faire pour payer quelques putains de cours dans le mois. Ses parents, bah, on sait pas s'ils l'aimaient, la p'tite, nan, ça, on le saura jamais, c'est un mystère tout entier. On sait même pas s'ils remarquaient ce qu'elle faisait la p'tite pour eux. Ouais, elle mendiait, elle mendiait putain et elle faisait tout pour rapporter de la tune comme voler. Elle manipulait les gens pour permettre à ses parents et elle de vivre.

Maintenant, elle a vingt-sept ans, alors elle a oublié ses souvenirs, elle les brûle, brûle, et eux, ils partent en flamme dans le ciel, elle essaye d'oublier ses parents ingrats, ses parents absents. Elle repense aux caractères qu'ils avaient tous les trois, elle repense que la manipulation lui venait de sa mère et l'excentricité aussi, puis son père, c'était le sarcasme. Le sarcasme quand on dit que ses cuisses sont pas ouvertes quand on désire son homme alors que c'est tout le contraire. Mais Edwige, elle a ouverte ses cuisses qu'une fois, elle manipule les hommes et les relâche au moment où ils sont dans le lit ou alors elle leur crache littéralement à la figure en leur disant d'aller voir les catins. La p'tite, alors, elle repense à ses cours de peinture et elle se dit qu'elle en suit depuis longtemps alors pourquoi pas devenir peintre. Mais c'est trop précaire alors elle voulait être criminelle, juste pour pouvoir se venger de ce manque d'argent qui les bouffaient. Parce que ouais, faut pas oublier, elle en avait marre et voulait les tuer ses parents, juste par le fait qu'ils ne faisaient rien. Elle se tapait tout à la maison, et même si elle aimait ses parents, des fois, c'était la goutte d'eau qui débordait. Alors elle a décidé de rester dans le secteur criminel tout en exerçant sa passion d'antan.

C'est comme cela qu'elle est devenue faussaire. Elle produisait des copies de tableaux et ainsi, ce fut des faux. Et ça, quand vous avez un bon coup de pinceau, vous pouvez en vendre facilement. Enfin bon, faut toujours travailler dans l'ombre, et faut essayer de pas se faire prendre. Comme dans un peu tous les métiers du secteur criminel. Mais elle aime ça, la p'tite, ressentir de l'adrénaline, ouais, parce qu'on sait jamais ce qui peut se passer. Et aujourd'hui, elle commence à en vivre doucement de ces manipulations.


Dernière édition par Edwige Jefferson le Lun 4 Avr - 16:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 345



Bang bang.
TON JOB: croque-mort au petit déjeuner.
TON AGE: dix ans. (okay, quarante-et-un)
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   Lun 4 Avr - 10:45

Salut, salut :hrt:

Si je ne m'abuse tu es notre petite Edwige qui est déjà venue plusieurs fois chez nous par le passé, n'est-ce pas ? koeur Je me vois néanmoins contraint de te refuser le poste de tenancière du bordel de Deadeye, en effet, avec le nouveau staff, nous allons réorganiser un peu les scénarios proposés par le forum et la gérante du bordel de Deadeye sera un de nos scénarios. De plus, nous trouvons Edwige beaucoup trop jeune pour tenir le poste. Je sais que cela va te demander de refaire ta fiche, mais nous ne pouvons pas te valider dans ce poste, 27 ans, c'est trop jeune pour tenir un bordel tel que celui de Deadeye.
Merci de ta compréhension koeur

_________________

    On cherche à le saisir mais il s'échappe sans cesse, on croit le dominer et c'est lui qui nous tient. Alors, peu à peu, inexorablement, nous plongeons dans les abîmes insondables de la folie : la mort, ultime pulsion, n'est-elle pas la seule issue ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 155


MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   Lun 4 Avr - 17:15

Voilà tu es validée... Juste attention de préciser la production de faux, mais de faux quoi ? Razz Sinon amuse toi bien à faire vivre ton personnage le plus longtemps possible !
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence.  :rip:

_________________

On n’a pas de but ni de vraie place. On n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression c’est nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   Lun 4 Avr - 17:28

Merci pour la validation. :like:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 120



Bang bang.
TON JOB: entremetteuse, responsable de la comm' chez les mafieux, appâts des alliés comme des reniés.
TON AGE: vingt-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   Lun 4 Avr - 20:05

elle est sublime, bienvenue parmi nous miss ! :brill:

_________________

.   something's wrong behind my mask.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   Mar 5 Avr - 1:14

rebienvenue parmi nous !! :3

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: - will the circle be unbroken ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

- will the circle be unbroken ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Circle of Nine Keys
» Circle of Fire: The Siege of Cholm, 1942 (ATO n°40)
» SQYMZPSQD - The Circle of Nine Keys
» Comment on a trouver Circle of Nine Keys ?
» Birthday + love. (Hailie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition. :: Les affranchis.-