AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 eden t'emmènera pas au paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 34



Bang bang.
TON JOB: folle à lier, de mère en fille.
TON AGE: l'éternité.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 0:35

† Eden Rosenbach.
« le jardin de Dieu »
ton âge : vingt-et une années de démence, de sang chaud et de larmes froides, de vie et de vide, de noirceur et de vice, vingt-et-une années maudites, stupéfiantes, infernales.
ton surnom : le prénom suffit largement, pas besoin de surnom.
ton job : pas de job, Eden en a pas besoin.
feat : taissa farmiga.
statut : désespérément éperdue du Diable.

the player.
ton pseudo : heaven.
ton âge : vingt petites années pleine d'innocence (eh oui mouais ).
inventé, pv, scenario ? : inventé.
ton avis sur le forum ? : je suis super heureuse d'enfin mettre la main sur un forum qui propose un tel concept ! j'suis juste un peu triste qu'il n'ait pas l'air un peu plus actif (seulement parce que j'pense - déjà - qu'il mériterait plus de membres ! koeur ).

tes tics, tes manies, tes envies : sexe - c'est le mot d'ordre d'Eden. C'est un peu comme la nymphomanie mais en moins médical : elle a besoin de coucher mais c'est pas physique, c'est dans sa tête. C'est pas non plus forcément parce qu'elle aime les corps, mais plutôt parce qu'elle aime le sien, parce qu'elle aime qu'on l'aime. Homme, femme, ce n'est pas important, elle a pas de limite. Plus jeune, elle a écarté les cuisses devant un bull terrier parce qu'il avait l'air affamé - et qu'elle l'était davantage. Elle a pas persévéré dans le domaine animalier parce qu'elle préfère quand même la chair humaine mais l'épisode témoigne du peu d'égard qu'elle a pour ceux ou ce qui partage(nt) qui voient sa petite culotte violence - Eden, même si elle aimerait bien, a pas tous les vices : elle a par contre celui de la violence. Elle aime frapper, cogner, blesser, faire saigner. Elle tue pas, jamais, ça c'est pas son trip. C'est juste que les petites bagarres, ça l'excite, même quand elle se fait tamponner. Le sang, que ça soit celui de l'autre ou le sien, elle s'en tape. Faut juste qu'il y en aie, c'est à cause de la couleur, du vif qui tape à l’œil, elle sait pas pourquoi mais ça la plonge dans un état d'euphorie dingue douleur - parce que la violence implique forcément la douleur, mais pas seulement. Bien souvent, Eden fait plus que la trouver : elle la cherche, délibérément. C'est pas pour rien qu'elle a un petit faible assumé pour les pratiques BDSM mensonge - toute sa vie transpire, pue, suinte le mensonge. Elle dit jamais la vérité, faut toujours qu'elle invente des histoires, comme si sa véritable existence ne recelait pas encore assez de péripéties pour mériter d'être entendue comme telle. Peut-être que ça ne sera jamais assez pour Eden : quoi qu'elle soit, elle s'en fout, elle voudra toujours être autre chose ailleurs. Et justement, quand elle joue à la petite soumise sage et docile, elle ment, elle ment si fort mais si bien surtout, que ça ne se voit jamais. Elle aime être soumise ou plus justement, elle aime que l'autre croie qu'elle l'est, parce que c'est là qu'elle le trouve son pouvoir : dans la manipulation. Que l'autre seulement s'enorgueillisse de parvenir à la faire obéir, Eden sait, elle, qu'elle n'obéit qu'à elle-même, qu'elle se soumet parce qu'elle a envie de le faire et pas parce qu'on lui demande. Elle fait ce qu'elle veut et les autres elle les emmerde parce que, de toute façon, si ça râle, elle frappe, elle crie, et peut-être qu'elle gagnera pas, mais au moins elle se sera battue.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ Eden n'a pas rencontré le Mal, elle est née en plein dedans. Elle est venue au monde dans un asile psychiatrique perdu au fin fond d'une route sans nom et sa mère, pauvre schizophrène folle à lier, s'est suicidée pendant l'accouchement. Ouais, c'est glauque comme naissance. C'est là, elle croit, qu'elle a connu le Mal : en fait, il lui est juste tombé dessus, comme ça. Elle a pas eu le choix, c'est pas sa faute. Elle fait avec, elle est heureuse comme ça, mais c'est pas sa faute. Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ aussi étrange que ça puisse parfois paraître, non, pas vraiment. Eden s'est bien quelques fois retrouvée au commissariat, justement à cause de bagarres, mais c'était jamais bien grave et elle n'a jamais causé plus de souci que ça. Ce qu'elle fait de pire, elle le fait tout bas, en cachette, quand les gens bien dorment et oublient que le mal existe encore. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ Eden est incapable de définir l'humanité, elle sait pas ce que c'est. "i see humans but not humanity", voilà une citation qui pourrait bien lui convenir. Elle est pas très intellectuelle, Eden. Elle est pas conne, bien sûr, mais elle aime pas réfléchir à tout ça, au sens de la vie, au secret de l'univers, et tout le reste. Elle s'en fout de l'humanité, elle marche dessus, comme elle marche sur tout. Elle sait même pas si elle en fait partie, elle sait pas si elle voudrait en faire partie. La première chose à faire serait déjà d'être convaincue de son existence, vous lui direz. Mais elle a pas besoin de ça : l'humanité l'obligerait à être humaine, et elle en a pas vraiment envie, elle croit. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ la main parce que ouais, Eden aime pas réfléchir. Pour elle c'est bien beau de découvrir des théories philosophiques super profondes mais ça va pas changer le monde si après ça on se salit pas un peu les mains. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ d'être défigurée ou d'avoir une partie du corps gravement brûlée ou blessée. En fait, elle a peur  qu'on abîme son corps : y'a qu'elle qui a le droit et encore, elle fait attention, elle y tient. Sinon elle a peur d'être seule, même si c'est pas un truc qu'elle dit. Elle a beau détester le monde entier en général, elle veut pas qu'il disparaisse, sinon elle aurait plus rien à faire. Selon elle, y a pas pire que la solitude. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? ✚  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.




be quick... or be dead.

y'a presque rien à dire sur Eden. Elle est réellement née dans un asile psychiatrique, elle y est même restée jusqu'à sa majorité. Au départ, pendant les premiers mois de sa vie, elle a été cachée par une des infirmières de l'établissement, sans doute aussi pétée que les patients, qui après plusieurs fausses couches et un divorce pas très reluisant était obsédée par l'idée d'avoir un enfant. A l'époque, les infirmières, en tout cas dans cet hôpital, vivaient encore sur le lieu de travail, et celle-là avait décider de dérober le bébé de la folle morte et d'aller l'enfermer dans l'armoire en-dessous de l'évier qu'elle avait dans son tout minuscule appartement d'employé. Pendant sept mois, putain, sept mois sans que personne ne se rende compte de rien. Le truc, c'est que l'infirmière aussi a fini par se suicider, c'est drôle non ? C'est comme tous ceux qui avaient d'une façon ou d'autre voulu s'occuper d'Eden finissaient par être poussés au suicide. Quoi qu'il en soit, drôle ou pas, c'est toujours le rôle qu'Eden s'est prêtée. C'est même pas que ça l'arrangeait de croire posséder ce pouvoir, non, vraiment pas. Elle se souvient plus trop maintenant mais elle suppose qu'enfant, elle avait encore envie d'être un petit peu normal. Le problème c'est qu'on lui a posé sur les épaules, cet énorme poids de culpabilité, cette superstition de chat noir comme si elle en était un, de putain de chat noir. Quand on l'a retrouvée chez l'infirmière, on n'a pas trop su quoi faire d'elle alors on l'a gardée, normal quoi. On lui a donné une chambre, la même que celles qu'on donne aux patients, et on l'a laissé grandir là. Elle mangeait à la cantine avec les fous, dormait dans le même couloir que les fous, rentrait des cours en passant par la salle de jeux des fous, faisait ses devoirs à côté des cris et des crissements d'ongle le long des papiers peints, qu'elle entendait même si c'était de l'autre côté de la cloison. Elle pouvait pas inviter de potes, encore moins de mecs, vous imaginez ? Certaines de ses "amies" du collège trouvaient ça dément et étaient venues voir l'asile à plusieurs reprises, mais sans jamais rentrer. Elles pouvaient pas, c'était réservé aux dingues après tout. Eden a pas eu le choix, elle a pas pu choisir son camp : elle, c'est dès la naissance qu'on a décidé de l'enfermer en la décrétant folle. On lui a même pas laissé une chance d'être normale. Elle a essayé enfant, ouais, c'est vrai, elle s'en rappelle maintenant. Mais y avait aucun risque qu'elle y arrive, pas dans un environnement pareil, sans parents, sans maison, sans petite sœur ou petit frère, sans petit chien qui attend dans l'entrée, sans fête d'anniversaire, sans félicitations pour les bonnes notes, sans rien, sans vie, sans amour, sans reconnaissance, sans affection. Alors c'est vrai que très vite, elle a abandonné. Très vite, elle s'est sentie en colère contre tous ceux qui vivaient là avec elle, parce que c'était de leur faute, à tous. Elle savait plus qui vraiment avait décidé de la faire rester, alors elle mettait tout le monde dans le même sac et puis voilà. Quant à son obsession du sexe, du sang ou même du mensonge, plus rien n'est dur à comprendre à présent : quand on n'a pas de vrais amis en cours, qu'on arrête l'école bien avant le BAC même, quand on passe ses journées dans un hôpital de cinglés, qu'on a personne à qui parler et qu'on est seul à longueur de temps, faut bien s'occuper. S'inventer des histoires, ça occupe, les raconter aux dingues qui y croient plus que n'importe qui pourrait le faire, ça occupe et c'est drôle. Elle a été jusqu'à se créer une réputation comme ça, à force de mentir encore et encore sur des tas de trucs. Tous les malades du couloir la connaissaient - enfin, connaissaient la renommée factice qu'elle s'était fabriquée parce qu'en ce qui concerne la vérité, à cette époque, y avait pas encore grand-chose à dire, à connaître. Puis c'est à partir de là que, de toute façon, la vérité l'a complètement désintéressée. Même si, inspirée par son propre mensonge, elle a fini par donner de la consistance à sa véritable existence, elle n'a jamais été tentée de dire le vrai : c'est plus distrayant d'inventer, sinon on s'ennuie, et Eden elle veut plus s'ennuyer.

Je disais, c'est sa réputation qui l'a inspirée. Ouais, c'est vrai. C'est parce qu'elle a choisi de mimer la nymphomane, la vraie, la malade, qu'elle s'est finalement dit un soir "du coup je baiserais quand même bien pour de vrai, ça donnera plus de vraisemblance aux détails sexuels que j'donne en racontant". Et quand on est soi-disant nymphomane, c'est facile de baiser dans un hôpital psychiatrique : y a toujours bien un infirmier qui n'a pas trop envie de faire preuve d'empathie vis-à-vis de la malade, toujours bien un ou une autre nympho pas très loin qui a besoin de calmer ses pulsions depuis trop longtemps assoiffées, bref, toujours bien un moyen. On dirait pas comme ça mais ça pue le sexe dans les asiles, sérieux. La violence, c'est pareil, c'est partout. Y en a qui pétaient des câbles en pleine nuit, qui se frappaient eux-mêmes ou qui voulaient à tout prix, soudainement, casser la gueule au voisin de la chambre en face. Du sang, Eden elle en a vu, elle en a nettoyé. Ça lui a plu, alors elle aussi elle a participé.

C'est vrai, on lui a pas laissé le choix, on l'a diagnostiquée folle dès la naissance, et elle sait pas s'ils avaient raison ou si c'était pas le cas, si elle l'est devenue seulement parce que c'était ce qu'ils voulaient. Toujours la même grande question : les fous le sont-ils vraiment ou est-ce la société qui les aliènent ? Mais Eden aime pas les questions, alors elle cherche pas de réponse. Elle a pas eu le choix pour ça mais elle l'a eu pour autre chose : d'accord, très bien, elle devait être folle, mais folle de quel côté ? Du côté de ceux qui l'assument pas, qui croient encore à la normalité et qui s'enferment dans une pseudo vie bien banale pour refréner leurs sales vices dont ils ont honte ; ou du côté de ceux qui le sont à fond parce qu'ils n'ont plus rien à perdre, de ceux qui hurlent, qui tapent et qui psychotent parce que de toute façon c'est ce qu'on attend d'eux et qu'au final, c'est sans doute qui vivent le plus apaisés, parce qu'ils acceptent le mal, ne veulent pas que le bien, l'acceptent en eux et s'amusent avec lui, en toute bonne conscience.

Eden a choisi. Elle vit toujours dans cet asile de merde - enfin, c'est là qu'elle retourne quand elle n'a plus nulle part où aller. Mais depuis qu'elle est majeure, disons qu'on n'y attend plus ses retours : on la laisse vivre, on se fiche de savoir où elle va, on se fiche de savoir si elle reviendra.


Dernière édition par Eden Rosenbach le Lun 4 Avr - 21:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

melt my bones, enter my blood & take my heart.
CARTOUCHES : 189



Bang bang.
TON JOB: trafiquant (organes)
TON AGE: cinquante-deux années.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 2:07

alors déjà TAISSA - fucking - FARMIGA quoi *.* ♥️ puis tu es tellement rapide mais puis ton personnage est tellement énorme AAH je vais te demander un lien quand tu auras terminé ta présentation et gagné ta jolie couleur :héhé: bienvenue parmi nous, ma belle :brill:

edit : le forum a eu un petit coup de mou mais ça va aller mieux maintenant alors ne sois pas triste calin

_________________

A mockingbird, I called you. Always changed your tune to fit the screams. How does your chriping sound when you are the one screaming ?
Listen to your pretty mouth sing.

remember when you loved me ? neither do i.


Dernière édition par Arsène Mahler le Lun 4 Avr - 2:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 34



Bang bang.
TON JOB: folle à lier, de mère en fille.
TON AGE: l'éternité.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 2:16

    Oh, alors ça m'fait toujours plaisir quand on me dit bonjour mais quand on m'le dit comme ça, c'est encore plus une joie. koeur Merci pour tous ces.. compliments ? En tout cas, je les prends comme tels, héhé, et ça me va droit au cœur. :3

    Je vais quand même te décevoir parce que je n'suis pas toujours aussi rapide, c'est juste que ce soir l'inspiration y était et du coup j'n'ai pas voulu m'arrêter.. Anyway, ma porte te sera toujours ouverte pour un lien ou n'importe quoi d'autre d'ailleurs. :devil: Et merci aussi d'me rassurer, c'est juste que j'ai souvent l'impression les meilleurs forums ne sont injustement pas souvent ceux qui marchent le mieux et ça m'donne des envies de révolte tout ça ! *pas content, pas content* Mais soit, si ça va mieux alors c'est l'essentiel, et puis j'compte bien rameuter du peuple aussi vu comment ce forum a l'air de déchirer sa race. :lol:

    MERCI ! :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 9:40

FOUTRE DIEU C'est QUOI CE PERSONNAGE ?! La bouille de Taissa permet un peu tout type de personnage, mais la faire virer de ce côté là, presque à la rupture totale, c'est assez fantastique :dead: Bienvenue chez les fous leche

à cause de toi, je viens de retomber là dessus : https://youtu.be/yRyMoyRPrr8  ohyeah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 105



Bang bang.
TON JOB: hackeuse - chanteuse
TON AGE: twenty-3
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 9:52

Bienvenue ! C'est vrai que ça a l'air d'un sacré personnage et j'ai hâte de voir ce que ça va donner ! :urock:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 345



Bang bang.
TON JOB: croque-mort au petit déjeuner.
TON AGE: dix ans. (okay, quarante-et-un)
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 11:01

J'ai adoré la partie avec le bull-terrier, fallait oser :face: bordel, t'as une plume extra :uhuh: et ce personnage est tout simplement magique :brill: Tu passes chez les violets ma belle, parce que t'es pas toute nette quand même leche
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence. :rip:


_________________

    On cherche à le saisir mais il s'échappe sans cesse, on croit le dominer et c'est lui qui nous tient. Alors, peu à peu, inexorablement, nous plongeons dans les abîmes insondables de la folie : la mort, ultime pulsion, n'est-elle pas la seule issue ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 155


MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 11:03

Mais il se passe trop de choses pendant la nuit, faut arretez de dormir je crois Rolling Eyes Razz

En tout cas bienvenue et hâte de voir ce que tu vas nous faire ! :brill:

_________________

On n’a pas de but ni de vraie place. On n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression c’est nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 11:41

Mais quelle rapidité :omfg:
Bienvenue parmi nous et bonne installation chez toi :brill:

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 34



Bang bang.
TON JOB: folle à lier, de mère en fille.
TON AGE: l'éternité.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Lun 4 Avr - 20:53

    Merci à tous pour vos compliments et vos mots de bienvenue, ça m'va droit au cœur. koeur Si ma plume et / ou mon personnage (ou même ma rapidité Razz ) plaît à certains d'entre vous, alors j'en suis honorée. I love you
    Merci aussi pour la validation et la p'tite couleur bien sûr (elle me va comme un gant je trouve, hihi) et à très vite.. :devil:

    PS à Harley : c'est drôle que tu me renvoies sur cette chanson parce que c'est justement un son que j'aime beaucoup, aha ! :clap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Mar 5 Avr - 1:07

OMG, ce personnage de fifou !
Et puis j'adore par dessus tout le choix
du prénom aussi ! <3 Bref, j'ai vraiment
hâte de voir ce que ce personnage va donner
en RP ! Bienvenue parmi nous ! :keur:

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 34



Bang bang.
TON JOB: folle à lier, de mère en fille.
TON AGE: l'éternité.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   Mar 5 Avr - 21:52

Ohw, j'avais pas vu ton p'tit mot ici mais comme il est tout choupi, j'voulais quand même te dire merci. koeur Donc, merci ! Hihi (+ une licorne rien que pour toi). :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: eden t'emmènera pas au paradis   

Revenir en haut Aller en bas
 

eden t'emmènera pas au paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Même les canards vont au paradis.
» [Overture d'un commerce] L'Etal d'Eden
» L'innocent paradis ...
» Soirée initiation EDEN au club
» Tournois Eden The Game

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition. :: Les affranchis.-