AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lips are turning blue - aédé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

un affreux soleil noir d'où rayonne la nuit.
CARTOUCHES : 117



Bang bang.
TON JOB: chirurgien
TON AGE: trente-six années
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 18:03

† Aédé Sforza.
There's nowhere left to hide
In no one to confide
The truth burns deep inside
And will never die
ton âge : trente-six putain d’année dans ce monde, il est né le vingt-neuf février donc officiellement il n’a que … huit ans. chiffre trop significatif, la peur dans le regard, celle qui vrille le ventre, viscérale, elle prend au tripe, ronge les boyaux.
ton surnom : //
ton job : chirurgien, les études effectuées le plus loin possible, partir, rêver, poursuivre quelque chose de positif, un truc de sa vie qui, au moins, n’a pas merdé, sans doute la seule pour le moment.
feat : tom hiddleston
statut : célibataire, pas près pour une relation, pas près pour le sexe, pas près pour rien. pureté du corps abusé.

the player.
ton pseudo : exogenesis.
ton âge : entre 0 et 99 ans.
inventé, pv, scenario ? : inventé.
ton avis sur le forum ? : si j’aimais pas je me serais pas inscrite (a).

tes tics, tes manies, tes envies :  mistake, la mère qui s'amuse avec ses amants d'un soir, danse charnelle qui change du quotidien morne, mensonges empilés les uns après les autres, équilibre fragile qui résiste, le vent qui menace tel le fauve observe sa proie, l'appel du corps, de l'extase et de la passion. relation de trop qui ne se déroule pas comme prévus, l'accident qui arrive, rire nerveux qui s'échappe des cordes vocales à l'annonce fatidique, second enfant bâtard, qu'est ce qu'on va bien pouvoir en faire ?   submissive, la peur de mal faire, de s'opposer, la peur viscérale des coups et des reproches trop souvent entendus et subit, traumatisme profond. effroi constant d'une menace invisible, la menace se distille en douceur, mais pas dans son esprit, toujours là, tapie dans l'ombre, prête à attaquer, crocs de feux qui s'enfoncent dans la chaire sans limites, les coups faces à l'ignorance et l'affirmation d'un quelconque caractère, ce dernier qui s'efface, prend du recul et ne s'affirmera sans doute plus jamais. esprit si fragile qui cherche son équilibre sur la corde raide. nightmares, la peur de recroiser cet homme si dangereux à ses yeux, la peur qui court dans les veines et le corps tout entier, celle qui le fait cauchemarder, la nuit, réveils en sueur et les yeux écarquillés, touché fantôme et répugnant, la bile dans la bouche et l'acidité dans l'esprit, nausées malsaines et sensation qui colle à la peau, l'eau qui ne lave en rien tout cet amas qui vient tout droit de son enfance, il se répugne, ne voit qu'un misérable en observant son reflet pâle dans le miroir, les yeux trop clair, les cheveux humides et collés sur le front, la peau si laiteuse. scar, celles de l'esprit, mais aussi celle du corps, sujet d'expérience du gamin prétendu être son demi-frère, le dos balafrer en même temps que le corps abusé, marques laissées à jamais dans l'épiderme, les rires sordides qui résonnent à son esprit, boucle infernale dans laquelle il se plonge, les images du corps marqué à jamais dans son esprit. la figure qui se doit d'être maternelle qui ferme les yeux, ignore les cris et les pleurs, cicatrices de l'esprit qui se mêlent à celles du corps, finalement, on a trouvé quoi faire du gosse. scared, contact physique de trop, peur panique à ce dernier, épiderme rugueux contre la peau trop fragile, trainée de poudre qui ne demandent qu'à s'enflammer, profond malaise, l'oxygène précieux qui manque soudainement, besoin d'éloignement, de garder ses distances, contact qu'il fuit, venin qui se repend dans ses veines, toxicité de la vie.

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ le mal qui ronge sa peau depuis son adolescence... adolescence ? l'enfance, le gosse, huit ans, pas une de plus, pas une de moins, gamin qui comprend rien à la vie, se contente de subit, scène déroulée un trop grand nombre de fois, le demi-frère qui tient violemment les poignets contre le lit, empêche de bouger et de se débattre, les marques violacée laissée sur la peau, le paternel qui effectue sa besogne, larmes salées qui coulent le long des joues, innocence arrachée, volée par cet homme qui se dit être père, les cris et les supplications qui n'y changent rien, à tout jamais souillé, honteux.  Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ il n'a pas choisi, pas choisis de naître, il n'est pas maitre des actes de son 'père' et des personnes l'entourant, le seul choix qu'il a fait, c'est fuir, sa barrer le plus loin possible le temps de ses études et rester le plus loin possible de sa 'famille' qui ne lui apporte qu'un dégout profond et sans fin. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ asociale, peut être pas, il fuit le contact physique, la peau qui brule au contact de l'épiderme inconnu, les pensées qui se fixent sur le passé et la peur viscérale de croiser ce même passé. la parole qu'il ne refuse pas, même plutôt heureux de converser comme quelqu'un de normal. Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ les mains, il fait ce qu'on lui dit de faire, ne cherche pas plus loin par peur des représailles, il veut simplement s'effacer, ne plus exister, vivre dans son monde et ne pas se confronter à la vie, se laisse aller dans un cercle vicieux rassurant, celui de se savoir à sa place, quoi qu'il doive faire. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ liquide chaud et poisseux qui coule lentement le long de ses cuisses dénudées, douleurs lancinante et se rire satisfait, fier et repu de ses actes, visage immonde d'un monstre qu'il se doit d'appeler « père », mais cet homme n'est qu'un fou de plus dans ce monde, les cauchemars de recroiser un jour ses prunelles sombres et effrayantes. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? (indique les en gras)  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



be quick... or be dead.
Sans doute qu'il aurait pu mettre fin à ses jours trop sombres, il y a pensé si souvent, à la recherche de cette étincelle de lumière perdue, chaque jour en faite, il les observent, les camions qui roulent trop vite sur une route trop étroite, la cheville qui dérape et s'en ai fini, plus de gosse dont il faut s'occuper, plus de jouet. Les mains qui tremblent malgré lui, il ne veut pas rentrer, il sait ce qui l'attend, il sent déjà les mains sur son corps trop pâle, le sexe lourd et pesant contre ses jambes trop fines, le gout du sang dans sa bouche, il n'a pas le droit de crier, il n'en a plus le droit, les seuls sanglots qui agitent son corps sont silencieux et étouffées dans un oreiller, alors il subit, laisse les larmes coulées la nuit, lave les traces en restant trop longtemps sous l'eau chaude et réconfortante de la douche. Il s'arrête, aperçoit déjà la maison au bout de la rue, la peur lui tord les entrailles et ses gestes se font hésitants, il s'adosse contre le mur de cette vieille grange qui tombe en ruine, ses doigts s'accrochent à un morceau de ferraille salvateur qui dépasse et ses jointures blanchissent, il ne tombera pas, il s'accroche désespérément à cette rouille et sa main droit écorche le mur de béton. Haut-le-cœur habituel, il vomit alors que son estomac est vide, brulure acide dans la gorge, la panique s'empare de son corps et il reste là longtemps, sans bouger, avant qu'il ne se sente capable de marcher de nouveau. Son corps est pris d'un frisson et, encore une fois, il ne rêve que de se jeter sous le premier camion qui passe, retenu par une force invisible, les griffes des ombres qui l'attirent toujours un peu plus dans un gouffre sans fin, il se raccroche à une étincelle d'espoir qui vacille, la valse trop rapide, la bougie qui s’éteint.

Séquelles brulantes et irréversibles, le poison qui s'est lentement déversé dans l'organisme jusqu'à atteindre ses terminaisons nerveuses, le jeu est terminé, contact humain proscrit qu'il fuit comme la mort, trainée de poudre sur l'épiderme fragile, les sens qui s'enflamment et poils qui se hérissent, réflexe animal, instinct de survie pur et dur, se protéger de ce qui peut faire du mal, la société, tout. Cela a sans doute toujours été comme ça, depuis que cet homme a osé poser ses mains sur son corps, il n'a jamais plus supporté le moindre contact trop prononcé ou qui s'éternise. Aédé a fuit, loin, le plus loin possible de la 'maison' , le prétexte parfait de ses études qui doivent se faire loin, faculté de médecine, se libérer de l'emprise de ce monstre, de ses actes, mais le traumatisme toujours présent, ancré dans chaque cellule de sa peau, traumatisme qui laisse des traces trop profondes pour être effacées et oubliées, les cicatrices de l'esprit et du corps qui se mêlent les unes aux autres dans un cercle vicieux qui hante ses nuits. Il cherche à se réparer en réparant les autres, c'est un gosse brillant au fond et il n'a pas de mal à réussir brillamment ses études, il cherche un endroit sûr pour exercer son métier, un endroit où il ne croisera pas l'homme qui a sans doute ruiné sa vie, qui l'a marqué comme sien, quoi qu'Aédé fasse, il lui appartient et lui appartiendra toujours.

Aédé a fini par atterrir dans ce bled, il ne sait pas comment, ni pourquoi, mais il s'en fiche bien, il se dissimule dans la foule et s'intègre avec le temps dans l'équipe de l'hôpital du coin, lui, c'est simplement le chir' un peu bizarre qui aime pas trop qu'on brise son espace personnel, c'est celui qui a un lourd passif derrière soit et un secret dont il ne parle à personne, parce qu'il ne fait confiance à personne.


Dernière édition par Aédé Sforza le Sam 19 Mar - 18:31, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
CARTOUCHES : 150



Bang bang.
TON JOB: clown.
TON AGE: quarante deux ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 18:12

bienvenue toi leche
la tentation c'est le bien voyons chérie.
j'laime déjà ton perso.

_________________
fleurs du mal
c'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent!  aux objets répugnants nous trouvons des appas;  chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas,  sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.. ©️ by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 18:18

Owiii ! te voilà ! >:3
Bienvenue parmi nous et bonne chance
pour la finition de ta fiche ! <3
hâte de voir la fin ! *µ*

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 21:22

Une poupée masculine leche bienvenue ici :keur: on manquait de petits bidules charmants à maltraiter aimer ohyeah pseudo, avatar, début de fiche -> :dead:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

un affreux soleil noir d'où rayonne la nuit.
CARTOUCHES : 117



Bang bang.
TON JOB: chirurgien
TON AGE: trente-six années
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 21:27

jason → toute façon tous mes perso te plaisent :dead: on se trouvera un lien qui dépote (sans shipper omg le défis)
kali → :hrt:
harley → mads + des jumeaux + inceste je meurs la. :bave: (ouai, j'ai stalker le forum). faut pas maltraiter le pauvre Aédé, il a souffert :cute: merci :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 185



Bang bang.
TON JOB: pompier et ambulancier
TON AGE: trente-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 22:15

t'es beau :brill: bienvenue parmi nous :sex:
bon courage pour la suite, si tu as la moindre question, nous sommes là :hrt:

_________________

    AUX AUTRES LE CIEL BLEU
    De ces espérances chimériques dont la renommée enchante le cœur de ses esclaves, puisque nous n’emportons chez Pluton que la poussière dont nous sommes formés ©️ signature by anaëlle.

Valka le Dragon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 117



Bang bang.
TON JOB: chimiste en parfumerie et prostituée officieuse pour la mafia russe.
TON AGE: vingt-cinq ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 22:53

Je me meurs devant ce prénom, ce nom, cet avatar, et ce personnage. mouais (puis ces giiifs. :brill: )


Bienvenue parmi nous ! J'allais poster dans le sujet invité mais on se trouvera bien un lien ! koeur

_________________
my blood type is no negative, but i'm positive the dark ain't deep. just switch your light on when we hit the streets. ✻✻ you can drink a mint tea by the red sea as you're living out whose fantasy,
Dancing on the ledge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

something spicy
can't never be sweet
CARTOUCHES : 98



Bang bang.
TON JOB:
TON AGE:
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 22:57

Épouse-moi. :brill: :brill: :brill: :brill:
(voilà, c'est tout ce que j'ai à dire. Ah, et Bienvenue ! Mais avec tant de perfection, j'ai du mal a avoir les idées claires. :haha: :luv: )

_________________


There are two ways of spreading light:
to be the candle or the mirror that reflects it.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

melt my bones, enter my blood & take my heart.
CARTOUCHES : 189



Bang bang.
TON JOB: trafiquant (organes)
TON AGE: cinquante-deux années.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Jeu 17 Mar - 23:07

il ne faut pas mourir maintenant voyons :héhé: tom en personnage tout mignon :slurp: hâte de voir ce que ça va donner et puis bienvenue parmi nous *.* ♥️

_________________

A mockingbird, I called you. Always changed your tune to fit the screams. How does your chriping sound when you are the one screaming ?
Listen to your pretty mouth sing.

remember when you loved me ? neither do i.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 0:04

Même si mon petit cœur balance plutôt pour Jude, j'adooore Tom. En tous les cas bienvenue parmi nous :brill:

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 27



Bang bang.
TON JOB: comptable.
TON AGE: quarantenaire.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 1:00

Owh, Tom :stp: Y a de fortes chances pour que je vienne chercher un lien chez toi, j'adore déjà Aédé et je suis sûr qu'on peut trouver quelque chose d'intéressant sourcils
Bienvenue ici, et bon courage pour ta fiche please

_________________
AND NOW WE ARE ALIVE.
Le trépas vient tout guérir, mais ne bougeons d'où nous sommes. Plutôt souffrir que mourir, c'est la devise des hommes. Jean de La Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

un affreux soleil noir d'où rayonne la nuit.
CARTOUCHES : 117



Bang bang.
TON JOB: chirurgien
TON AGE: trente-six années
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 6:31

Tous les pervers violets qui veulent des liens ca fait peur, mais que vais-je encore pouvoir faire subir à ce pauvre gose ? :3 merci à tous et évidemment que j'accepte vos liens ❤️
Oh god j'ai eue le droit au deuxième jumeau absolumeny sexy de la mort :dead:
Je dois avouer que Jude était mon premier choix mais il est prit pour un scenario, tant pis pour moi ^^'

_________________
I want to exorcise the demons from your past.
I know you've suffered. But I don't want you to hide. It's cold and loveless. I won't let you be denied. You trick your lovers. That you're wicked and divine. You may be a sinner. But your innocence is mine. Please me, Show me how it's done. Tease me. You are the one. (c)which witch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 121


MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 17:16

bienvenue sur le forum :)
bon courage pour le reste de ta fiche :) très bon choix d'avatar :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 18:54

TOM.
MON AMOUR.
TOM.
JE T'AIME DÉJÀ.
si tu veux on se fait un petit truc entre les mads, dancy et hiddle. histoire de s'faire plaisir. sourcils
en vrai bienvenue ! ce début de fiche me donne envie de savoir tous les détails d'aédé, j'ai hâte d'en lire plus ! :bave:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

un affreux soleil noir d'où rayonne la nuit.
CARTOUCHES : 117



Bang bang.
TON JOB: chirurgien
TON AGE: trente-six années
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 19:44

Oui j'avais remarquée que sur la cb tu semblais ... affectif :ange:
un lien tordu à trois oh goood :dead:

_________________
I want to exorcise the demons from your past.
I know you've suffered. But I don't want you to hide. It's cold and loveless. I won't let you be denied. You trick your lovers. That you're wicked and divine. You may be a sinner. But your innocence is mine. Please me, Show me how it's done. Tease me. You are the one. (c)which witch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 155


MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Ven 18 Mar - 21:22

Quel avatar :brill: :brill: :brill:

Il nous faudra un lien absolument ! :uhuh:

_________________

On n’a pas de but ni de vraie place. On n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression c’est nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 185



Bang bang.
TON JOB: pompier et ambulancier
TON AGE: trente-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Sam 19 Mar - 20:35

Han. Encore un petit chien battu que mon Isobel adopterait bien dans son immense maison :cute: Aédé est trop... J'adore :stp: :hrt: Je sens que tu vas nous pondre des merveilles, hâte de suivre son parcours à ce bonhomme :uhuh: Je te rajoute chez les Swan :brill:
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence.  :rip:

_________________

    AUX AUTRES LE CIEL BLEU
    De ces espérances chimériques dont la renommée enchante le cœur de ses esclaves, puisque nous n’emportons chez Pluton que la poussière dont nous sommes formés ©️ signature by anaëlle.

Valka le Dragon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 31


MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   Dim 20 Mar - 18:05

un chirurgien, nous sommes donc collègues sourcils bon, j'suis souvent planqué à la morgue, mais n'aies pas peur de venir me faire un coucou leche
un petit bidule mignon, agneau apeuré, faut en prendre soin :perv:
gueule + name + perso
bienvenue :rabbit:

_________________
Promesses de l'ombre
A l'heure où les chastes étoiles ferment leurs yeux appesantis, l'araignée y fera ses toiles, et la vipère, ses petits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: lips are turning blue - aédé   

Revenir en haut Aller en bas
 

lips are turning blue - aédé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» Blue white control. is preordain needed?
» [M12] Next Level Blue
» Big Blue - Leg 1 (01/08 - 6h00)
» Big Blue - Leg 3 (22/08- 20h GMT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 02. The Assassination of Jesse James. :: Les sentiers de la perdition. :: Les affranchis.-