AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

† Invité
Invité

MessageSujet: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 20:20

† Llorona Eñamora.
La mentira es sin duda la más delicada de las artes a los seres humanos. Tenga cuidado, porque dondequiera que la mentira se va, la verdad pasa, y en las sombras, se forma a mi forma. Eso sí, pequeñas almas descuidadas, te pueden hacer mal.
ton âge : J'ai 32 ans. Mais qu'est ce que l'âge, dans notre société actuelle ? Rien de plus qu'un compteur défilant années après années pour nous rapprocher de notre mort. Pour quelqu'un fréquentant la faucheuse aussi quotidiennement que moi, l'âge ne représente plus rien du tout. Je tue. Donc je suis moi même la faucheuse. Et la faucheuse, connais-tu son âge ?
ton surnom : Ne m'en donne jamais. Tu pourrais en mourir si je suis de mauvaise humeur. Cependant, j'ai un nom de code, pour le travail. "La Pleureuse". C'est mon surnom en tant que tueuse à gage. Utilise le tant que tu le veux, je m'en fiche. En revanche, ne m'appelle pas trop souvent, je pourrais venir te tuer par simple amusement et divertissement, si tu me nargues trop.
ton job : Tueuse à Gage la nuit. Je suis plus dans le meurtre en infiltration, cependant, ne me cherche pas. Je suis loin d'être faible. Serveuse le jour. Au moins, je laisse les gens penser que je suis pure.
feat : Lana Del Rey.
statut : Quelle bonne question. Je suis entre le statut de Veuve et de Célibat. Cependant, j'use parfois mon corps pour arriver à mes fins meurtrières. Est-ce qu'une personne normale voudrais vraiment d'une femme trompant quotidiennement de cette façon la personne qu'elle est censée aimer ? J'en doute.

the player.
ton pseudo : Miy'
ton âge : 14 ans (éwè Moi je suis jeune encore ! :ahah: )
inventé, pv, scenario ? : Inventé, mais très fortement inspiré d'une des versions de la légende Mexicaine de la Llorona, et d'un jeux RPG pour l'histoire du père.
ton avis sur le forum ? : Déjà, j'adore le nouveau design. Et puis, l'intrigue qui viens d'être mise en place ...  :bave: Ensuite... Il à l'air super et j'adore le contexte et l'idée en elle même. Je trouve que c'est original. Et puis d'après la personne qui m'a fait découvrir ce forum, les membres écrivent vraiment bien. J'espère ne pas faire trop intruse, moi, avec mon écriture pas si géniale que cela. XD

tes tics, tes manies, tes envies : ✚ Larmes - A chacun de mes assassinats, je me mets à pleurer, après avoir tué. Je ne sais pourquoi, c'est en quelque sorte un réflexe. Un mort, quatre larmes. Peut être que c'est ma façon de dire pardon, bien que je ne sois pas désolée. ✚ Maquillage - L'Eye-Liner, c'est ma vie. Le Fard à paupière et le mascara aussi. J'ai la manie de ne pas supporter être sans maquillage, je me sens à nue. A mes yeux, le maquillage est une des meilleures armes de séduction, si cette arme est bien manipulée. Pour moi, tueuse et serveuse, c'est important d'avoir une bonne image. ✚ Mensonge - Je suis une menteuse hors-pair. Le mensonge c'est ma seconde nature. Comment crois-tu que j'arrive à gérer mes deux emplois et ma fausse personnalité ? Pour moi, mentir est un art que seul possède les personnes intelligentes. A mes yeux, ceux qui ne savent pas mentir n'ont aucun intérêt. ✚ Ongles - J'ai la manie de me ronger les ongles. Ce n'est pas beau et je déteste l'aspect que cela a. Du coup, que ce soit pour mes jobs ou pour les moments où je suis en public hors de mes heures de tueuse à gage, je mets des faux ongles. ✚ Bipolarité - Je suis Bipolaire. Dans mon cas, cela m'aide. J'ai appris avec du temps à maîtriser cette bipolarité et à l'utiliser comme une force et une aide pour mes différents mensonges et différentes manipulations. ✚ Musique - J'adore la musique. Chanter est une de mes passions, il m'arrive même parfois de danser, seule chez moi. J'ai une grosse préférence pour les musiques peu connues, les tristes. Les Soundtracks et OST n'ont aucun secrets pour moi. J'estime avoir une plutôt belle voix. ✚ Accent - Je n'ai pas de but dans ma vie. Si ce n'est, celui de faire cesser les confusions sur mon nom et mon prénom. C'est chiant d'entendre votre nom prononcé "Lorrona Eunamorra" parce que les gens n'ont pas l'accent Espagnol. Alors, écoute, toi qui lis, je ne te le dirais qu'une fois. Cela se prononce "Yorona" avec un R légèrement roulé, "Éniamora", ici encore avec un R roulé. Je comprendrais que tu n'es pas l'accent Espagnol, mais un minimum de respect pour mon appellation.  

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ Ah. Tout a commencé lorsque mon mari est mort. Je me suis retrouvée dénuée de toutes mes richesses. Cependant, je suis une femme qui ne supporte pas la pauvreté. Alors j'avais le choix. Laisser mes quatre enfants me pourrir la vie et mourir tous les trois dans la rue. Ou bien, recommencer une vie, sans eux. Puis finalement, je les ai noyés. Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ Evidemment. D'où penses-tu que ma bipolarité vienne ? Elle n'a pas été provoquée toute seule. Et puis, je suis une tueuse à gage, j'ai épousé un homme pour profiter de son argent et j'ai noyé mes propres fils. Vous pensez vraiment que c'est très légal, tout ça ? Bien sur, que tout cela m'a apporté des tonnes d'ennuis. Mais peu m'importe. Je suis la Pleureuse, ils ne peuvent pas m'avoir. Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ? ✚ En vérité, je trouve l'humanité très abstraite. A mes yeux, seuls les forts, ceux qui savent manipuler, mentir et tuer, devraient mériter de vivre. Après tout, dans la nature, c'est la loi du plus fort, non ? Aucune raison que l'humain échappe à cette règle. Lors de mes jobs, j'adapte mon caractère à la situation et la personne. Après tout, la Pleureuse, cela rime avec la Menteuse. Donc n'oublie jamais que c'est au moment où tu penseras le mieux me connaître, qu'en réalité, tu me connaîtras le moins. Voilà pourquoi il est dur d'expliquer mon comportement en société. Alors, démerde-toi, tu te feras ton propre avis lorsque l'on se rencontrera.Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ Les deux. Je suis la tête, car je suis réfléchie, menteuse, manipulatrice. Je suis la main, car je suis la faucheuse, je tue, je torture, j'approche et je réalise. Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ A quoi sert d'avoir des craintes ou des angoisses ? Cela affaiblit une personne et je suis bien placée pour le savoir. Je suis froide, je contrôle parfaitement mes sentiments, en moi même. La seule peur que j'ai, c'est une phobie que j'ai depuis l'enfance. Je suis une grande arachnophobe. En voir une suffit à me faire crier, pleurer et paniquer. Cela me provoque des crises d'angoisse, parfois même d'hyper ventilation. C'est vraiment ridicule. Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? (indique les en gras)  improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



La Muerte Hace su Gran Llegada.


Moi, Llorona Eñamora suis née en Espagne, un certain 23 Décembre. J'ai été nommée ainsi, car nourrisson, je ne cessais de pleurer. Llorona signifie La Pleureuse, en Espagnol. Mes parents, n'étaient pas normaux. je l'ai toujours su. Ma mère, était une prostituée. A mes 4 ans, je me souviens que tous les soirs, je voyais défiler des hommes différents jusqu'à la chambre de ma mère, au bout du couloir. A l'époque, je n'y comprenais rien. Dans mes contes, le prince et la princesse dormaient tous les deux. Mais pas mes parents. Mon père, lui, se foutait bien de ce que ma génitrice faisait, avec un autre homme, dans le lit où il dormait. Je ne saisissais pas, autrefois. Il passait son temps dans la cave et ne remontait que pour les repas. Je me souviens que ma mère m'avait racontée ce mensonge idiot comme quoi mon père était allergique à la lumière. J'ai vécu ainsi, dans l'incompréhension, durant longtemps. Je n'étais pas malheureuse, au contraire. Mystérieusement, mon père gagnait beaucoup d'argent et tu te doutes que ma mère également. Moi, au milieu de tout cela, j'étais la prunelle de leurs yeux, à tous les deux. Par conséquent, il me suffisait de demander quelque chose et je l'obtenais sans problème.

Les années passèrent. Quand j'eu enfin 12 ans, mon père prit la décision de me faire sécher l'école, un jeudi, je m'en souviens. Mais quelle importance. Il allait m'emmener dans la cave. Au début, je me souviens avoir été plutôt heureuse, je ratais des cours après tout. Comme c'était emmerdant, ça, à mes yeux. Mes "camarades" n'étaient riens de plus qu'un ramassis de cervelles immatures et de corps flemmards. Déjà à cet âge, pour tenter de me fondre dans la masse, j'avais l'habitude de modifier ma personnalité selon les personnes qui étaient avec moi et de mentir régulièrement. Bref, cela m'arrangeait. Lorsque j'ai vu ce que renfermait cette pièce sombre et humide, où une odeur de décomposition humaine régnait, mes yeux s'étaient mis à briller. Quelles belles poupées. J'en avais pris une dans ma main et je me souviens avoir été impressionnée. La peau était si douce, les cheveux si naturels et les yeux si fixes. Je ne savais pas que les cris que j'entendais la nuit ne venait pas de la chambre de ma mère, mais bien de la cave. Il m'a laissé voir cette poupée, avant de me remonter là-haut. Je n'avais pas le droit de fouiller la cave.

A l'âge que j'avais, j'étais curieuse, mais j'avais confiance en ceux qui avaient fait mon éducation : mon père fabricant de poupées, et ma mère prostituée. Enfin, j'entrais au lycée. Enfin, non, rectification. Je suis allée travailler directement après le collège. Mes notes étaient stables, mais l'idée de devoir repasser tant de temps avec mes "camarades" de classe, cela me donnait la nausée. Les adultes, eux, paraissaient pour certains plus réfléchis. Ah oui, j'avais oublié... Mes 16 ans. Le jour de mon anniversaire, où j'appris la vérité. « - Llorona... J'ai tout fait pour te garder belle et fraîche durant tout ce temps. Dans quelques mois, tu seras en mesure de devenir la plus belle poupée que je n'ai jamais faite. La perle rare de ma plus merveilleuse collection. » Je n'avais jamais pensé que mon père était capable d'une telle chose. Pourtant, durant la nuit, j'ai réalisé ce qu'il voulait dire, et faire. Si je ne faisais rien, dans peu de temps, je finirais morte, la peau rattachée sur une poupée portant mes cheveux.  J'aimais mon père, malgré ce qu'il faisait. Après tout, c'était une passion... Comme une autre, non ? Malheureusement, je tenais beaucoup trop à la vie. C'est pour cela que cette nuit là, j'ai fuis. Je n'avais pas vraiment réfléchis au conséquences. Pour aller où, pour faire quoi, je ne savais pas. Mais je m'en foutais. Je ne voulais juste pas laisser la faucheuse m'emporter sans rien dire. La faucheuse, comme c'était la mode à mon âge de l'époque, je lui faisait des Fuck.

C'est ainsi que je me suis retrouvée dans l'avion. Finalement, je ne laissais pas tant de choses que cela derrière moi. J'aimais mes parents, mais plus le temps passait, plus nos liens changeaient. Et je comprenais de moins en moins l'envie de ma mère de passer toutes ses nuits avec un homme différent et l'envie de mon père de vouloir manipuler des cadavres de la sorte. J'ignore toujours pourquoi tous les deux, ils en sont venus à devenir ainsi, peut être des troubles mentaux ou bien des histoires par le passé. Allez savoir. C'était donc sans grande peine que je partais de chez moi. Sans rien dire, pas même un adieu. Je ne revis jamais plus mes parents par la suite. Je déménageais donc en Angleterre. Si vous saviez le temps que j'ai mis à m'habituer et à me faire accepter là-bas. J'ai fait des études en Cuisine et Service. Cela recrutait et je n'avais de toute façon pas d'autres idées. Je ne vais pas m'amuser à vous décrire les années que j'ai pu passer dans le calme et la joie. Ce serait totalement vain, je menais une vie comme n'importe quelle autre vie. Puis, j'ai rencontré cet homme. Jeune, beau, riche. Il avait tout pour lui et ce fut petit à petit en nous parlant, moi serveuse et lui client, que nous sommes tombés amoureux l'un de l'autre. Il s'appelait Mickaël. Nous avions vite emménagés ensemble chez lui, il possédait un loft, rien que ça. Autant dire que pour moi qui vivais dans un minuscule studio, c'était le paradis. Je n'avais pas connu la richesse depuis que j'avais fuis de chez mes parents et retrouver cet univers me plaisais énormément. À 20, je tombais enceinte. Des jumeaux. Oh je peux vous dire que lorsqu'ils sont nés, ils n'ont manqués de rien ! Deux ans après, des jumeaux à nouveau. Il fallait croire que j'avais le gêne pour en faire deux plutôt qu'un, moi. Voilà comment je me suis retrouvé avec 4 fils. Ceux dont j'ai choisi le prénom, Miguel et Natañel, et ceux dont Mickaël a choisi le prénom, Jack et Edward. Bien sur, nous respections nos origines respectives pour la nationalité des prénoms choisit. Mes enfants, je les aimais plus que tout au monde. Oui j'étais jeune, mais cela m'importait peu. Je les aimais.

Mickaël et moi allions nous marier, à mes 27 ans. Je nageais à l'époque dans un bonheur des plus niais. Je ne travaillais plus, Il gagnait bien assez d'argent pour nous six, avec son métier d'avocat haut gradé. Et puis ses parents étaient médecins reconnus en chirurgie, l'argent ne manquait donc pas. Les enfants grandissaient. C'était le paradis. Malheureusement, mon beau paradis blanc s'est retrouvé bien vite teinté de noir. La veille du mariage, des débris de verre, du sang, un par-choque brisé. « - Madame Llorona Hunter Eñamora, j'ai le regret de vous annoncer que votre mari, Mickaël Hunter, a eu un grave accident de voiture. Je suis sincèrement désolé. Veuillez vouloir me suivre pour la confirmation que le corps trouvé est bien le siens. » Tout était fini.

Deux mois après, la situation m'avait complètement échappée. J'avais été contrainte de rester avec mes enfants, ils venaient de perdre leur père, je devais m'occuper d'eux et avait donc commencé à sécher mon travail. Je n'ai donc pas tardé à me faire virer. Ne gagnant plus de paye et l'argent de l'héritage bientôt essoufflé, à mes 28 ans, nous nous sommes retrouvés tous les cinq à la rue. Là, je me suis alors remise en question. Mes enfants, c'était eux, qui me retenait dans cette misère. Après tout, j'aurais pu retrouver un travail et refaire ma vie. Mais avec cinq enfants, je n'avais aucun moyen d'obtenir assez d'argent pour vivre. Jour après jour, cette idée devenait de plus en plus forte. J'avais deux choix. Crever dans la rue avec eux, ou m'en débarrasser. Étrangement, j'avais l'impression d'avoir déjà vécu cela. Avec mes parents. Crever, ou partir. J'avais préféré partir. Tout comme ce jour-là, j'ai préféré m'en débarrasser. Je les ai noyés dans une rivière. Je sais, c'est affreux. J'ai beaucoup pleuré, aussi. J'étais triste, désespérée et je ne contenais plus mes larmes. Ces perles salées qui coulaient sur mes joues sans fin, au point de m'en laisser de grandes marques sur les joues. Je revois encore, dans mes songes, leurs visages apeurés, leurs cris et leurs corps s'arrêtant de se débattre, lors que le temps passé sous l'eau était devenu trop long. J'ai tué mes propres enfants, ceux que j'ai mis au monde. Et, le plus étrange, c'est qu'après cela, je me suis sentie libérée. Je redevenais la jeune femme que j'étais autrefois.

Après des mois de pleurs et de galères, j'ai oublié. Tout oublié. Et j'ai enfin fini par me reprendre en main. Un studio, pour commencer, un emplois dans un bar-brasserie. J'ai également repris mon nom de jeune fille. Mais j'avais sous estimé la facilité que les policiers avaient pour enquêter sur des corps. J'ai failli finir en prison. Par chance, je suis tombée sur des gens qui m'ont aider. Des membres de la mafia Anglaise. Ils sont très discrets, peu de personnes savent qu'il existe des organisations en Angleterre. Lorsqu'ils ont appris pour mon crime, ils se sont dit que je pourrais être utile. Ce sont eux qui m'ont appris les bases de ce que je sais aujourd'hui, et ils m'ont aidée à juger les différentes personnes. Ils m'ont appris à mentir et à tuer. Encore aujourd'hui, il arrive que je sois en contact avec des mafieux. « - Hé. J'avais bien dit que tu serais pas inutile. Si tu le souhaites, je peux t'intégrer dans la mafia. L'patron est ok. » C'était une offre hors du commun, après tout, les mafieux se font souvent dans la famille. C'est en partie pour cela que j'ai refusé. Mais aussi parce que, je ne voulais pas devenir un membre de la mafia, en soit. Beaucoup trop administratif pour moi. Lorsque j'ai eu, durant leur "entrainement", pour la première fois une arme entre mes mains, j'ai compris. J'avais trouvé ma voie. Elle n'était pas fameuse, et serait tachée par le sang rougeâtre. Mais je savais, que ce serais mon destin.A partir de là, j'ai déménagé et ait repris ma vie. Désormais, je vis plutôt bien, je dois l'avouer. Dans un magnifique loft industriel vintage. Maintenant, j'ai pas mal d'argent. J'alterne entre Serveuse joyeuse la journée et Tueuse à gage menteuse et manipulatrice la nuit. Au fur et à mesure du temps, j'ai réussit à améliorer ma technique. Je te préviens directement, toi qui lis ça. Si tu penses que je suis une proie facile, tu te mets le doigt dans l'œil. Si tu penses que parce que je suis une femme, je suis incapable de te tuer, alors viens, viens face à moi. Mais à la seconde où tu cligneras les yeux, tu ne les rouvriras plus jamais. Ne me sous-estime pas. Je ne me laisse pas bouffer par le passé, je suis redoutable. Etant donné que, la Faucheuse ici, c'est moi. Je m'appelle Llorona Eñamora, j'ai 32 ans, mon nom dans le secteur, c'est la Pleureuse. Je suis en contact avec la Mafia. Et... J'espère que ton nom ne figure pas sur ma liste, sinon, il en est fini de toi.


Dernière édition par Llorona Eñamora le Jeu 17 Mar - 18:40, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 20:24

une jeune ! t'inquiète va, tu n'es pas seule. :héhé:
contente de voir lana tentée (elle dégage un truc parfait pour ici), je vais dévorer ta fiche juste après ce message et je ne doute pas de ta plume. :uhuh: j'aime déjà beaucoup le début, c'est simple et fluide. :héhé: donc bienvenue ! et bon courage pour la suite. mff
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
CARTOUCHES : 150



Bang bang.
TON JOB: clown.
TON AGE: quarante deux ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 20:44

ah mon dieu la belle lana, elle est parfaite.
pas cordial le paternel, je veux pas le croiser dans la rue, super début de fiche, tu me donne des idées de dingue.
bienvenue toi, donc. ohyeah

_________________
fleurs du mal
c'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent!  aux objets répugnants nous trouvons des appas;  chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas,  sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.. ©️ by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 117



Bang bang.
TON JOB: chimiste en parfumerie et prostituée officieuse pour la mafia russe.
TON AGE: vingt-cinq ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 20:53

Lana, pis ce nom ! :aah:

Bienvenue parmi nous ! :brill:

_________________
my blood type is no negative, but i'm positive the dark ain't deep. just switch your light on when we hit the streets. ✻✻ you can drink a mint tea by the red sea as you're living out whose fantasy,
Dancing on the ledge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 20:55

Bienvenue :keur: La bouille (Lana est superbe et tellement rare), le pseudo, le job (Harley va défendre son territoire :angry:), ton personnage promet :hrt: je ne connaissais pas la légende de la Llorona, j'ai fouiné, c'est assez fou
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 21:09

Ce personnage à l'air de promettre, vraiment ! *^*
En plus Lana est géniale en tant que choix d'avatar ! <3
J'ai hâte de voir la suite de ta fiche ! =3
Bienvenue à toi et bonne chance pour terminer ta
présentation. =^,^=

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 22:42

Wolfgang : Merci ! ♥️ Je trouvais aussi que lana Del Rey collait bien. cutsy

Jason : Merci beaucoup ! ♥️

Soshanna : Merci ! ♥️

Harley : Tant mieux, ça pourra nous faire un lien cool ! baouais En tout cas merci, et contente de te l'avoir fait découvrir. Je l'ai connue récemment avec une chanson, personnellement, et j'ai flashé sur l'histoire. **

Kalidasa : Merci beaucoup ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Mer 16 Mar - 23:16

Wolfgang Keiser a écrit:
contente de voir lana tentée (elle dégage un truc parfait pour ici)

:brill: :brill:

Bienvenue parmi nous en tous les cas. Hâte d'en savoir plus sur ta demoiselle!!!

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 185



Bang bang.
TON JOB: pompier et ambulancier
TON AGE: trente-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Jeu 17 Mar - 13:51

LANA :brill: quel choix parfait :brill: :hrt:
Bienvenue sur le forum ma belle :sex:

_________________

    AUX AUTRES LE CIEL BLEU
    De ces espérances chimériques dont la renommée enchante le cœur de ses esclaves, puisque nous n’emportons chez Pluton que la poussière dont nous sommes formés ©️ signature by anaëlle.

Valka le Dragon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 185



Bang bang.
TON JOB: pompier et ambulancier
TON AGE: trente-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Jeu 17 Mar - 16:27

Avant de te valider, je voudrais juste quelques éclaircissements sur ta fiche :brill: (sordide ta Llorona leche )

"Laisser mes quatre enfants me pourrir la vie et mourir tout les trois dans la rue. Ou bien, recommencer une vie, sans eux. Puis finalement, je les ais noyés. " -- euh, elle a quatre enfants, et tu parles de mourir "tous les trois" ? c'n'est pas tous les cinq ? (et elle les a vraiment noyés ? :hide:)

dans ton histoire : "Mais avec cinq enfants, je n'avais aucun moyen d'obtenir assez d'argent pour vivre." -- quatre ou cinq ?

J'aimerai aussi que tu relises au moins ton histoire, il y a pas mal de fautes d'accord, par exemple des verbes accordés à la troisième personne alors que tu utilises le "je" :hide: BonPatron, en ligne peut t'aider pour la correction :hrt:

J'ai aussi besoin de savoir si elle est tueuse à gage en général ou si elle bosse uniquement pour la mafia ? c'est en fonction du groupe dans lequel je vais te mettre. :aah:

_________________

    AUX AUTRES LE CIEL BLEU
    De ces espérances chimériques dont la renommée enchante le cœur de ses esclaves, puisque nous n’emportons chez Pluton que la poussière dont nous sommes formés ©️ signature by anaëlle.

Valka le Dragon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Jeu 17 Mar - 16:49

Ah oui en effet. :hide: Puis en fait, j'ai changé le nombre entre la première partie et la deuxième, et j'ai complètement oublié ce changement. x)

Désolée, je l'ai écrite un peu rapidement, je vais modifier tout cela, pour les fautes (Mauvaise manie que de ne pas me relire :loser:  ). ♥️

Au passage, oui elle les a noyés. Dans la légende, l'une des version dis qu'à la mort de son mari elle a noyé ces enfants, et ne supportant pas le chagrin causé, elle se suicida en ce noyant elle aussi. Il y a d'autres versions, mais celle là était la plus simple à mettre dans le contexte. mouais  

En tout cas, pour répondre à ta question, elle est tueuse à gage en général. Elle a refusé l'offre de la Mafia (principalement parce que j'ai bien peur de ne pas savoir gérer le contexte des mafieux. :hé:).

Ps : Le Sordide c'est génial ! leche

[EDIT] Voilà, c'est modifié. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The badder they are, the bigger the reward.
CARTOUCHES : 185



Bang bang.
TON JOB: pompier et ambulancier
TON AGE: trente-quatre ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   Jeu 17 Mar - 21:34

Voilà, je te valide enfin, la sordide leche J'adore, vraiment !
Je te mets chez les manipulateurs, parce que outre ton côté tordu tu mènes une vie de façade et de masque, ce qui va bien pour ce groupe valou Amuse-toi bien !
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence.  :rip:

_________________

    AUX AUTRES LE CIEL BLEU
    De ces espérances chimériques dont la renommée enchante le cœur de ses esclaves, puisque nous n’emportons chez Pluton que la poussière dont nous sommes formés ©️ signature by anaëlle.

Valka le Dragon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: † Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †   

Revenir en haut Aller en bas
 

† Llorona Eñamora ~ Tenga Cuidado con la Mentira †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 06. Orange Mécanique. :: Usual suspect. :: Présentations abandonnées.-