AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Lun 8 Fév - 20:53


GAME OF CAT AND BIRD.
─ falling into the claws of anyone ─
Le soleil se couchait peu à peu et l'air commençait à se refroidir, mais je n'en étais aucunement inquiet. Je n'étais plus en fuite avec une pseudo tenue me couvrant partiellement le corps. Tenue que j'avais dérobé alors que j'avais cherché à quitter le tatum house le plus rapidement possible. Non. Dorévanant, j'étais bien emmitouflé dans un beau et magnifique manteau et si j'avais toujours froid, il me suffisait alors à replacer mon écharpe sur le col afin de régler la situation. Mon existence commençait peu à peu à devenir plus... banale. Mais plus agréable aussi ! Dorénavant, je n'étais plus la propriété de qui que ce soit. Je suis libre et si je le voulais, j'avais le pouvoir de mettre les hommes qui m'avaient fait du mal, derrière les barreaux avec l'aide de la justice. Hélas, j'hésitais encore quant aux décisions à prendre. J'avais peur, malgré la réalité de ma situation, que la vengeance ne soit aucunement rendue à cause de deux trois petits tracas. Certes, je n'avais rien à me reprocher, mais le fait que les gardiens de la paix n'eurent jamais arrêté le petit trafique de Grim prouvait à quel point la justice pouvait être défaillante. Trop défaillante. Et puis aussi et surtout, je n'étais pas pressé de me retrouver face à mon bourreau pendant le jugement. Non, je n'oserais probablement pas le regarder... Et peut-être même n'arriverais-je également point à me défendre. Mais qu'importe. L'heure n'est pas d'aller plaider mais de rentrer à la maison... Enfin... Chez Josephina qui avait eut la bonté de m'accueillir chez elle le temps que je m'insère en société et y trouver ma place. J'avais un peu honte de devoir dépendre à nouveau de quelqu'un et je me disais que pour que cela se fasse, il faudra probablement à ce qu'elle sacrifie encore plusieurs mois, qui sait même plus, pour que je décide enfin à prendre ma vie en main, à me faire à cette société sans jamais ne plus craindre l'autre. Car le problème dans tout ça, c'est que j'avais du mal à dormir avec la conscience tranquille. Si Grim me retrouvait et m'obligeait à revenir... Qu'est-ce que je deviendrais ? Et toutes ces personnes qui filent et défilent dans les rues... Ils pourraient être des anciens clients... N'importe où où je peux me trouver, je ne suis jamais en sécurité. C'est d'ailleurs une aubaine que je réussisse à trainer ici et en pleine nuit... Sans doute rassuré par l'agitation de la ville. Bien évidemment, cela se serait passé autrement si je me trouvais dans une rue isolée et bien trop calme... Mais j'avouais être légèrement sur le qui vive. Prêt à réagir face à la moindre personne qui s'approcherait un peu trop de moi. D'ailleurs, alors que je fus soudainement tiré de ma rêverie, je remarque peu à peu que je suis suivis. Derrière moi, le même homme n'est jamais bien loin, qu'importe le chemin que je prends. Un instant, je me dis que je devrais arrêter d'être parano. Des tonnes de personnes pourraient prendre la même route que la mienne. Mais au bout de quelques minutes, c'est plus fort que moi. J'hésite d'abord entre faire volte-face et bondir sur le gars ou prendre mes jambes en courant. C'est finalement la deuxième option que je choisis, détalant à vive allure, sans prévenir. Hélas, je suis rapidement rattrapé. Et moi, je me fatigue tout aussi vivement. La fuite devient bientôt impossible. J'ai peur de la personne que je pourrais déceler derrière cette ombre. Probablement aucunement mon ancien proxénète... Mais qui sait, peut-être est-ce une personne qu'il a envoyé à ma poursuite ?

Un pas de trop et voilà que je tombe à la renverse. Cela ne m'empêche pourtant pas d'essayer de défier l'homme du regard, lançant de mes prunelles, un air menaçant qui me sied mal. Je tente de cacher ma peur et de montrer que moi aussi je suis apte à montrer les crocs. Aussi je l'interroge. ≪ - Qu'est-ce que tu me veux ?! ≫ fis-je dans un grognement agacé. Je priais pour qu'il ne possède aucune arme et qu'il ne soit pas là pour me descendre. Et en même temps, je me disais qu'il ne fallait pas espérer trop vite. Il n'était pas là pour m'annoncer une bonne nouvelle.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Lun 8 Fév - 22:45

depuis trois jours la vie de noeh ne lui appartient plus. elle ne se résume plus qu'à observer celle d'un autre. être l'ombre qui le suit. la silhouette fumante, inquiètante, qui se fond au travers le dédale de rues que forme la ville humide. trois jours. c'est suffisant pour qu'il soit capable d'écrire un rapport. mais l'homme tatoué par la nuit n'a pas hérité d'une tâche si professionnelle. au contraire, sa mission n'a rien d'officielle. elle est même régit par la chose la plus volatile et futile qui soit, l'amour, diront les uns tandis que d'autres diront la haine. en effet, il est embauché pour retrouver le type à la peau pâle et les lèvres roses qui en disent déjà long sur son caractère.
noeh s'est découvert un certain penchant pour le voyeurisme. tout savoir des habitudes de l'autre sans même que ce dernier ne se sache observé. ça lui donnait l'air naïf et vulnérable d'un enfant que noeh sait apprécier.
ce soir peut être était-il moins discret? c'est pourtant le même cuir noir sombre qu'il porte, la même fumée qui cache frénétiquement son visage dure dans la douceur noire de la nuit, la même dégaine impersonnel qu'il adopte. pourtant, à mesure que le ciel glisse au-dessus de leur tête, au rythme d'une marche propre à la nuit, le jeune homme change d'allure. le chaton inconscient se métamorphone en gazelle fuyarde, après quelques coup d'oeil en arrière vers l'homme louche de deux têtes de plus que lui. dans le même silence, il se lance dans cette course le poussant à abandonner du bout de ses doigts sa cigarette dont les étincelles qui éclatent sur le sol semblent lui donner une certaine accélération. les foulées sont de courtes durée car bientôt, le garçon qui semblait s'être s'envolé avec son long manteau ne fait plus qu'un avec la terre - le seul élément nous appartenant vraiment, finalement.
noeh aurait pu disparaître là, ce ne sont pas les ruelles abritées des lampadaires qui manquent. mais maintenant qu'il est repéré, mieux vaut pour lui de se faire entendre. au-dessus du jeune homme encore au sol, il le dévisage. d'un regard aussi aiguisé qu'une lame de rasoir, que ses dents elle-même d'ailleurs visible entre deux lèvres fournies, dans un sourire tantôt moqueur tantôt canin. l'autre le questionne expréssement ; ≪   qu'est-ce que tu me veux ?! ≫. sa réponse fut d'abord un sourire moins étroit encore. alors, il le remet sur pied, de la façon la moins délicate et charmant, après lui avoir tendu son bras d'homme qui aurait pu briser trois fois le sien, fragile comme de la porcelaine. ≪ cette question m'ait pas destinée, n'y voit rien de personnel à ce que ce soit ma personne face à toi ce soir. ≫  l'homme à la voix lourde et posé en profite pour bloquer le réscapé entre lui et la façade grise identique à celle de l'autre coté de la route, avant d'allumer une énième cigarette. le briquet illumine un instant les yeux de noeh puis la seconde d'après, ils se teintes de nouveau ce noir intensément grand. ≪  c'est un type plutôt friqué qui m'envoie. un type qui t'apprécie bien. d'ailleurs il pense savoir ce qui est mieux pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Mar 9 Fév - 0:36


GAME OF CAT AND BIRD.
─ falling into the claws of anyone ─
Au sol, j'essaye de me faire agressif envers l'homme qui m'a poursuivit, mais c'est indéniable : je suis en position de faiblesse. Lui aussi le sait. Je peux même apercevoir ce sourire se dessiner finement dans un éclat vif. Impossible pour moi d'essayer de lui échapper une nouvelle fois. Si je trouve une solution, mais que je chute une énième fois maladroitement, peut-être qu'il se montrera encore moins conciliant que lors de ma première tentative de fuite. Déjà qu'il se montre assez rustre en tirant vivement sur mon bras malingre pour me soulever. Je grimace même si je tente de me contenir, comme cherchant à rester toujours plus fort face à l'adversaire qui me brave avec fermeté. ≪ - Cette question m'ait pas destinée, n'y voit rien de personnel à ce que ce soit ma personne face à toi ce soir. ≫ Je trésaille. Non, bien sûr que non. Il a raison. Je sais pourquoi il est là. Je sais ce qu'il compte faire. Cela me semble évident après ça réponse... C'est pour lui qu'il vient. Il veut me retrouver. Peut-être même me faire regretter ma fugue. Je ne veux pas rentrer. Je ne veux plus subir tout cela. Mais que pouvais-je bien faire alors que l'homme s'avance et brise un peu plus l'espace qu'il y avait entre nous, me contraignant à trouver refuge prêt du mur que mon dos et mes mains viennent rencontrer en s'y posant contre. Je ravale ma salive et tremble de plus en plus au fil des secondes. Se ressasse alors en moi ces sombres souvenirs que je voudrais tant faire disparaître. Et cela n'arrange pas la chose lorsque l'homme sort finalement un briquet sur lequel je me concentre toute mon attention. Objet de l'enfer permettant de créer des flammes. Les flammes, le feu. Le feu, la brûlure. La brûlure, ma cheville... Lorsqu'enfin il range l'objet, c'est à peine si j'ai pris le temps de détailler son visage. Sa cigarette est également détaillée par mes prunelles bleutées. Combien de fois j'ai sentis son odeur âcre venir s'infiltrer dans ma chambre et leurs embouts roussir ma peau piteusement dégradée... Beaucoup trop de fois...

Impossible pour moi alors de me contrôler. Si j'ai beaucoup de mal pour arrêter ces spasmes qui parcourent mon corps, il m'est plus aisé de me retenir pour ne pas finir sur cet homme, en train de chercher à l'exterminer. Essayer la chose ne ferait que de me condamner. Même si mon instinct criait de le faire, pour ma survie, ma raison me disait également que cela ne serait pas le meilleure moyen pour sortir de ce pétrin. Mais quel serait le meilleur moyen alors ? ≪ - C'est un type plutôt friqué qui m'envoie. Un type qui t'apprécie bien. D'ailleurs il pense savoir ce qui est mieux pour toi. ≫ Après les tremblements d'inquiétudes viennent les pleurs de paniques. Rien n'est mieux pour moi que la liberté. Je suis bien placé pour le savoir. C'est moi qui devrait décider de mon existence. Pas les autres. Pas même lui qui m'a enfermé dans cette maison il y a de cela bien trop longtemps. Sans même savoir la véritable raison qui avait mené cet homme jusqu'à moi, je lâche en signe de supplication, tout en libérant des larmes qui viennent se perler sur mes joues... - NON. PITIÉ. JE NE VEUX PAS Y RETOURNER... PITIÉ.  ≫ Je pourrais bien dire que je serais prêt à faire tout ce qu'il désirait pour me préserver des probables chaînes qui m'enchaîneront à un homme, mais je me disais que la seule chose qui le détournerait de ses desseins serait l'argent... Et je n'ai pas d'argent.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Mar 9 Fév - 22:05

on lui avait recommandé des règles très claires. il ne fallait en aucun cas lever la main sur le gamin, seulement en apprendre un peu plus sur lui et le persuader à venir dans la maison du riche monsieur, éperdument fou de lui. mais demander à noeh de canaliser son énergie c'est comme essayer d'éteindre les flammes. en soufflant dessus. il avait là la position de dominant. celui qui décide du sort de l'autre. c'est arrivé tellement de fois, toujours le même schéma. un pleurnichard tremblant, aussi fragile qu'une feuille en automne qui supplie l'homme de ne pas le tuer. et toujours, noeh rit à gorge déployé, les canines comme prêtes à transpercer la chair. puis une longue délibération subvient à propos de la façon dont le sang coulera.
cette délibération, la proie semble le lire dans le regard de noeh. elle semble le craindre un peu plus chaque seconde. le vent souffle mais ce n'est pas vraiment cela qui semble le faire grelotter. mais plutôt la peur. celle qui n'existe que la nuit tombée, quand les visages sont masquées et prêts à danser dans ce bal qu'est le mal. alors les pavés du trottoir se font piste de danse et sang et pluie s'emmêle, signent le crime avant de disparaître sous la ville, unique cimetière de la nuit. c'est ce qu'il doit craindre. cette seconde qui fait tout basculer. celle qui chamboule l'équilibre du monde seulement avec un couteau. une plaie. trois secondes. il en faut pas plus à l'homme pour ôter la vie d'un autre. noeh l'a déjà fait. noeh pourrait le faire, encore une fois. il connait mille et une façon de le faire. mais rien dans le regard suppliant et pathétique de l'homme humant la fumée grise de sa cigarette ne lui procurait l'adrénaline des longues nuits fauves.
au simple son de sa voix, les larmes viennent parfaire la fragilité de cet être. dis dont, il doit être sacrément froissé c'mec, qu'il se dit. ≪ non. pitié. je ne veux pas y retourner...pitié.  ≫ cette imploration ne l'attendri en aucun cas. il a causé trop de mal pour plaindre les victimes des loups. néanmoins son sourcil droit s'arque en signe d'incompréhension. sa bouche fume toujours tandis que sa main durement dessiné va maladroitement tapoté son épaule. serait-ce un signe d'humanité que démontre cet homme animalisé par toutes sortes de vices? ≪ écoute mec...il est question de rejoindre un monsieur qui te veut aucun mal.  ≫ il recule d'un petit pas. comme pour le mettre en confiance, un soupçon de sécurité, mais pas trop, au risque qu'il ne s'enfuisse. ≪ tu s'rais logé, nourri, aimé. c'était un habitué dans l'bordel où t'étais, si j'ai bien suivi.  ≫ cette même voix posée est teintée de tabac, elle n'est peut-être pas rassurante et n'en dit pas plus que le nécessaire. si noeh semble en retrait, il est prêt à bondir au moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Jeu 11 Fév - 0:59


GAME OF CAT AND BIRD.
─ falling into the claws of anyone ─
Je suis désarçonné, complètement perdu et aussi mais surtout terrifié à l'idée de retrouver ce que je considère comme un véritable Enfer sur Terre. Le Mal existe et pour moi il est sauvage dans la luxure, le désire de posséder des corps comme le Malin possède des âmes déchues. Toutes ces années à imaginer un moyen pour s'éviter de se retrouver de nouvelles fois entre les griffes d'un client à l'humeur bestiale, pour quoi ? Pour se retrouver en pleine nuit face à un homme qui compte me ramener. Pour moi, c'est une défaite. Une horrible défaite alors que j'ai le sentiment de ne pas pouvoir profiter de cette liberté nouvellement acquise. De se dire qu'importe ce que j'entreprendrais, il sera toujours derrière moi pour me traquer et me rapatrier dans ma chambre. Dans un instant de désespoir, il est difficile donc pour moi de retenir les larmes que j'ai longtemps dissimulé à mes collègues, mes clients ou même à mon tortionnaire. J'implore également le fait de me laisser ici et de ne pas m'emmener comme il avait été prévu de faire alors que je ne vois pas autre chose pour m'extirper de là. Je n'ai après tout rien qui puisse le satisfaire comme potentiellement un remboursement. D'ailleurs je me questionne ce qu'il a pu lui donner comme somme pour m'obtenir à nouveau. Sûrement assez pour jouer dans l'illégalité. Mieux encore, bientôt j'apprends finalement que l'homme qui me traque n'est pas Grim... Du moins, ce n'est pas lui qui a envoyé cet homme mais plutôt un client de Tatum House. Après avoir tapoté mon épaule en signe de compassion avant de reculer, il m'explique donc. ≪ - écoute mec...il est question de rejoindre un monsieur qui te veut aucun mal. [...] tu s'rais logé, nourri, aimé. c'était un habitué dans l'bordel où t'étais, si j'ai bien suivi. ≫ Il avait reculé comme me laissant à nouveau respirer alors que je tente d'évacuer l'odeur du tabac qui s'infiltre dans mes poumons tel un gaz mortel. Comme toujours, je ne supporte pas ce parfum à présent tellement familier. Je n'arrive pas à croire que l'on puisse apprécier bousiller ses organes et ingurgiter une telle fumée à l'arôme sans avoir envie de le vomir ensuite. Mais le pire dans tout cela, c'est que la plupart des gens que je rencontre fume. Comme si cela était un besoin des plus naturel. Si mes poumons doivent être dans le même état qu'un de ces drogués habitués, jamais je m'autoriserais à brûler ne serait-ce une de ces clopes. Car en plus d'être une machine à cancer, elle a été pour moi une machine de torture.

Je reste donc silencieux face à ce qu'il vient de dire, reniflant et reprenant contenance alors que j'essuie mes yeux humides d'un coup de main. Si cela me rassure ? Je ne sais pas. Il me parle d'un habitué, mais des clients, j'en ai vu des tonnes depuis toutes ces années. J'espère qu'il n'est pas question de l'un de ces mecs qui possèdent aussi un trafique et qui compte me reprendre pour vendre à son tour... Néanmoins, d'après ce que je comprends, l'homme me parle d'une vie somme toute banale : jouer les femmes fidèles à un homme que je ne connais pas... Alors parmi tout ces obsédés sexuels, il y en avait eut, à ce qu'il paraît, qui s'était attaché véritablement à moi ? J'aurais été probablement touché s'il ne voulait pas à nouveau me posséder. ≪ - S'il me veut aucun mal, alors pourquoi il a préféré vous envoyez me retrouver plutôt que venir me chercher de par lui-même ? Et d'abord, c'est qui au juste ? ≫ Maintenant assuré de ne pas être la proie de Grim ce soir, j'avais le sentiment d'être presque sorti d'affaire. Aussi, j'osais à nouveau hausser le ton face à l'individu qui se trouvait en face de moi. ≪ - Dites-lui que je ne dépendrais plus de qui que ce soit. Qu'il n'a été rien de plus qu'un moyen pour enrichir le propriétaire du Tatum House, rien de plus, rien de moins. ≫ Mes paroles étaient dures, mais vrai. Sans doute me construisais-je une mauvaise idée sur la personne qui me désirait. Qu'au fil des nuits, elle avait cru que quelque chose pouvait se créer entre nous. Un lien unique. Mais elle n'avait pas eut l'audace de venir me sauver des griffes du proxénète comme elle n'avait eut l'audace de venir à nouveau vers moi, préférant alors envoyer quelqu'un faire la sale besogne. Il fallait pourtant que cette dernière ouvre les yeux sur tout ce qui s'était passé avant d'être meurtri à l'idée d'avoir un compagnon qui détourne le regard en vous apercevant ou qui plisse les lèvres au moindre baiser. Cette vie de débauche, je l'avais balayé de mon existence et ce n'était aucunement pour la passer avec quelqu'un d'autre. Une unique personne soit-il.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Dim 14 Fév - 16:23

si l'homme au costume gris un peu rondouillard ne lui avait pas tendu un billet en plus de la photo du gosse qu'il cherchait, noeh n'aurait jamais cherché à comprendre cet acte. l'amour lui a toujours passer au-dessus de la tête. aimer est un concept étranger résultant le plus souvent à un chagrin. ou à la mort, dans le meilleur des cas. en passant par la course poursuite telle celle pour laquelle il a été engagé. derrière l'absurde de cette situation, noeh estime que ce pour quoi il est payé est complètement absurde. qui voudrait vivre au coté d'un homme qui a payé pour souiller son propre corps? bien sûr, noeh a déjà participé à l'économie de la caresse qu'est celle des bordels. bien sûr, noeh violente, cogne et mord sous les draps. mais courir après celui qu'on a sali? bien peu pour lui. mais il ne va pas s'en plaindre, il semblerait que plus la chasse dure, plus les billets glissent d'entre les nuages pour récompenser l'homme dont l'odeur du tabac se mêle à la pluie et au cuir, face à sa victime.
ça pourrait être sa carrure carrée, son sourire aiguisé, ses yeux couleur ténèbres, sa voix qui casse le silence pluvieux de la nuit, mais c'est plutôt les déclarations que cette voix ont dessinés qui semblent déconcerter l'agneau. ses yeux traduisent le doute. comment persuader quelqu'un qui est si perturbé? noeh ignore tout de lui pourtant il sait à quel point cela a été rude pour lui de finalement être ici dans la rue, ivre de liberté. en effet, sa fragilité est indéniable et semble être les conséquences d'un lourd passé. pourtant il faudra bien qu'il l'emmène dans le manoir de monsieur anders. on avait dit à l'homme blond - si sa tête n'était pas brûlée - qu'aucun mal ne devait lui être fait. pourtant il lui en faudra un peu plus qu'un geignard pour s'attendrir. en effet la patience n'est pas ce qui coule à flot dans les veines de noeh. ≪ s'il me veut aucun mal, alors pourquoi il a préféré vous envoyez me retrouver plutôt que venir me chercher de par lui-même ? et d'abord, c'est qui au juste ? ≫ sa seule réaction ne fut qu'un soupir, s'enfuyant d'un sourire provocateur. gare aux questions trop nombreuses. noeh n'aime ni parler ni informer ni répondre ni aider. son humeur peut changer du tout au tout en une fraction de seconde. le temps qu'une autre goutte vienne s'écraser sur son nez. ≪ dites-lui que je ne dépendrais plus de qui que ce soit. qu'il n'a été rien de plus qu'un moyen pour enrichir le propriétaire du tatum house, rien de plus, rien de moins.≫ il fait mine d'adopter une attitude rassuré, confiante et qui ne cédera pas.
finalement, ce jeu du chat et de la souris commence à lui plaire. noeh s'approche alors dangereusement du jeune homme presque dos au mur. ta dernière bouffée de fumée vient séduire sa peau à la manière d'un maléfisme alors que la menace s'est faite plus forte quand noeh à approcher sa bouche de celle de l'enfant. son sourire ne pourrait être traduit par qui ce soit. ≪ enfin kalidasa... ne fais pas ton timide. des hommes, tu en as rencontré plus d'un. ≫ alors noeh écrase son mégot à quelque centimètres de l'oreille de kalidasa dont il a volontairement prononcé le prénom pour l'intimider. quelques étincelles glissent sur le mur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   Jeu 18 Fév - 10:31


GAME OF CAT AND BIRD.
─ falling into the claws of anyone ─
Posant des incessantes questions, j'espérais obtenir des réponses qui pourraient me donner une idée de l'homme qui désirait me retrouver. Un homme que j'espérais échapper si ce dernier viendrait à me capturer. Heureusement, pour l'instant, l'individu qui avait reçu l'ordre de venir me kidnapper n'avait pas pris la dure décision de m'embarquer sans chercher à me persuader de le suivre, même s'il ne restait pas moins menaçant, déterminé à terminer ce pour quoi il avait été envoyé... Mais moi aussi je voulais atteindre mon but. Bien que plus vulnérable que lui, je ne voulais pas que ma vie se termine aux bras d'une personne qui m'esclavageait. J'étais déterminé à rester libre de mes décisions alors que je m'étais rendu compte que j'avais su échapper au propriétaire du Tatum House une fois. Hélas, alors que je l'interroge, l'homme ne me répond pas. Il soupire seulement, comme agacé de cette confusion qui me tourmente. Si seulement il pouvait au moins me donner l'identité de l'homme qui me recherche ! ...Peut-être que j'arriverais à coopérer ? Pas aussi docilement qu'il ne pouvait l'espérer, certes, mais certainement un peu. Aussi, je décide finalement de mettre les points sur les i. Après tout, d'après la justice, j'ai le droit à cette liberté. Rien ni personne ne peut me contraindre à dépendre de lui... Et je comptais bien profiter de cela pour construire ma vie comme je l'entendais. Hélas, lorsque je montre enfin de nouveau de la contenance, l'individu se rapproche à nouveau, m'enfermant contre le mur où je tente de m'y réfugier par tout les moyens. Sa bouche est alors trop proche de la mienne. Je sens de nouveau cette fumée qu'il crache à la figure. Je toussote et baisse la tête. Je veux partir. Je veux rentrer chez moi. Je n'ose alors plus le regarder. Une énième fois, je n'arrive pas à cacher cette angoisse qui me saisit. ≪ - Enfin Kalidasa... ne fais pas ton timide. Des hommes, tu en as rencontré plus d'un. ≫ Lâche-t-il avant de venir écraser sa cigarette non loin de ma tête. Instinctivement, je sursaute avant d'essayer de me contrôler. Ce mégot, il aurait pu me torturer avec. Déjà que la vapeur qu'il recrache me tourmente... Et je tique lorsqu'il m'appelle par mon prénom. ≪ - Je... ≫ commençais-je nébuleux. J'ai toujours envie d'exprimer mon refus, mais j'ai dorénavant peur de sa réaction si je venais à insister. Tout ce que je peux dire ou faire, cela ne semble pas l'arrêter. Je ne fais que gagner du temps avant le décollage vers la demeure de ce client, rien de plus. Néanmoins, je termine malgré tout ma phrase. ≪ - J'aimerais tellement que cela ne soit jamais arrivé... ≫ Je ne le regarde plus, blotti contre cette rempart de pierre qui m'empêche de prendre la fuite par derrière. Je pourrais le repousser encore. Essayer de lui échapper... Mais je ne sais pas si je finirais par y parvenir.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr   

Revenir en haut Aller en bas
 

③ ☇ GAME OF CAT AND BIRD. // pv noeh eylerr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario 64.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» [RPG] FFJ: Abandon du poste de Master Game
» [Software] Le jeu des Toa Mahri sera-t-il un Mahri Nui Online Game ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 03. Les origines du mal - Cliffshire. :: Coal North Creek.-