AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 noeh - j'baise ton système solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

† Invité
Invité

MessageSujet: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 15:55

† noeh louis eylerr
      calme olympien et malin plaisir
ton âge : vingt quatre automnes
ton surnom : pas de surnom, estimez-vous heureux si vous connaissez déjà son prénom
ton job : il vit de vols et sales affaires qu'un type au-dessus de lui ne peut faire car trop sensible
feat : mikkel jensen
statut : sa seule attache ; la montre à son poignet

the player.
ton pseudo : crystalised
ton âge : seize ans
inventé, pv, scenario ? : inventé
ton avis sur le forum ? : c'est cool de l’esthétique au contexte

tes tics, tes manies, tes envies : noeh est encré jusqu'au plus profond de son être. impulsif, cynique, têtu, peu importe l'idée qui lui traversera l'esprit à la manière d'une balle de plomb il ne l'oubliera pas et la réalisera dans la minute. les dessins sur sa peau sont comme ceux d'un enfant. s'ils cachent des muscles, ces traits cachent aussi une tendresse insoupçonnée. noeh est un prédateur aussi féroce que solitaire. ses dents sont aiguisés, son sourire est canin lorsqu'on tente de lui donner un ordre. noeh ne régit à aucunes règles. rien, personne, ne l'obligera à quoi que ce soit, à moins d'avoir recours à un semblant de manipulation, noeh est naïf, influençable. mais gare aux représailles, aux rafales et aux bourrasques si le loup ouvre les yeux sur votre jeu noeh n'a pas l'habitude d'être enfermé. il vient de la rue et s'y perdra sûrement. son taudis ne le garde pas longtemps dans son lit, préférant celui des autres quand la seule lumière de la nuit ne suffit pas à le garder éveillé. noeh ne voyage pas. prendre l'avion voudrait dire ne pas fumer pendant quelques heures. prendre l'avion est alors inenvisageable. en effet noeh sent le tabac peu importe l'heure, le temps, l'endroit. parfois mêlé aux alcools forts une fois la nuit tombée ou une dure journée mais rarement l'herbe. la drogue est monnaie courante dans sa vie pourtant elle ne reste qu'à usage festif dans l'organisme de noeh. 

dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « mal ». quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ il a toujours été question de pulsions rouges sangs dans la tête de noeh. déjà gamin, il devait avoir le goût du fer dans la bouche. à croire qu'il a toujours su comment craquer les os, casser les dents et trancher les veines. la première, c'est à peine s'il en a souvenir. il a grandi dans un quartier à risque, sans tensions. là où chaque nuit, les lames brillent au clair de lune alors le mal, il le connait bien. il lui fait du pied sous les tables, le mal lui sourit et le nargue. alors la première danse, ça devait être une bagarre dans la cour de récré, un nez cassé, un bras cassé, peu importe.  tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ il est vrai qu'à bord de son bateau, noeh ne respecte aucune morale. il est le capitaine de son navire, c'est indéniable. si la violence est partout autour de lui, à travers lui et au-dessus, il n'a pourtant jamais eu aucun soucis avec la façon dont il navigue. où alors ça n'a pas duré, car non, noeh n'a pas de pitié. quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? comment te comportes-tu socialement ?  ✚ voilà ce que noeh répondrait : "l'humain n'est autre qu'un animal. chez les animaux, régit une loi, celle qui dit que le plus fort survivra. l'homme étant au haut de la pyramide, une autre règle entre en vigueur : celui qui tuera le premier survivra." serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ ses mains aimeraient n'obéir qu'à une seule personne mais malheureusement sa tête blonde est trop facilement manipulable. elle est blonde comme celle d'un enfant, bouclé par la naïveté. quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ dans son cauchemar le plus sombre il est ligoté, rien ni personne pour le sauver. il doit faire face à une mort longue et douloureuse comme il a l'habitude de faire subir à ceux sur qui son petit tonnerre décidera de se défouler. il est dans  le noir et le sang coule. quel comble quand on est avide de cris et de souffrance, quand on ligote sois-même parce qu'on est assoiffé, obsédé par affliger de la douleur, au plus profond de la nuit. dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? (indique les en gras)  improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.



le jour se lève et j'ai mes rêves qui se caressent
le cuir de sa veste est encore froid, ses cheveux frisés encore mouillés que ses mains dessinent déjà des lignes de feu sur sa danseuse à la peau douce. ce n'est pas la première fois qu'elle glisse ses ongles manucurés sous le tee-shirt froissé du jeune homme, aussi jeune qu'il ne devrait pas être là, qu'il ne devrait avoir autant de tatouages et autant de muscles. il est jeune mais pourtant ce soir, les alcools forts glissent dans ses veines à une allure folle. il semblerait que son coeur batte plus vite. ce soir, il est prêt. il en marre de ce club. il en marre de glisser quelques billets sales contre la peau presque aussi claire que la vodka de celle qui garde ses sens éveillés pour des regards un peu plus intense. ce soir, il ne repartira pas seul.
tout est artificiel. la musique courbant mollement le corps des femmes, semblant les hypnotiser et les animer. les néons aussi sont artificiels. leur lumière est trop vive. les couleurs ne sont pas naturelles et font briller les yeux d'envie, font brûler les peaux de vie.
seule la chair d'ania est réelle. elle électrise noeh et agit comme un aimant sur ses lèvres, encore bleues d'un coup de poing américain de la veille. les regards qu'elle lance à noeh aussi sont réels. ils crient à l'aide ou le supplie de la rejoindre. un dernier de ces regards suffit à ce qu'elle le suive, presque aussi nue qu'eve, elle monte sur sa bécane rouillée chromée bruillante et lente et entoure sa taille de ses bras fins. elle frissonne et le sert plus fort à mesure que la pluie donne en intensité. la tension est palpable de la même manière que le pou de noeh entame une danse endiablée, rythmée par l'acool.
un véritable feu habite désormais noeh. les secondes semblent être des millénaires qu'il ne peut s'empêcher de gaspiller. face à son lit, il n'hésite pas une demi-seconde avant d'agripper celle qui a hanté son esprit des nuits durant, et la jeter sur le lit qui répond d'un grincement auquel elle-même répond d'un rire provocateur, que noeh s'empresse d'étouffer de ses lèvres chaudes. il l'empêche de le toucher, bloquant les faibles poignets de la blonde sur le lit, une véritable animosité de dégage de lui et bientôt les lèvres roses d'ania seront légèrement entaillée, par les dents d'un homme assoiffée. bientôt il mord son cou comme un véritable animal en quête de chair. elle griffe son dos si fort que le contact de l'air sur son dos picotte. ce déchaînement de violence reflète bien le chaos de la nuit que les sirènes rappellent parfois.
noeh n'a plus qu'un souhait. que la chaleur de ce corps, la vivacité de cette langue, la douceur de sa peau, que tout ce la ne soit plus qu'aussi froid qu'une lame. il est en elle et on ne pourrait dire pourquoi elle crit, laquelle de ses douleurs est la plus vive. leur chair s'épousent, les langues s'enmêlent mais un des corps se fait de moins en moins vif. jusqu'à s'éteindre. jusqu'à bout de souffle.
l'apotéose de cette violence conforte noeh dans l'idée que ce dernier souffle ne fut autre qu'un orgasme, un soulagement de quitter cette pièce de théâtre qu'est le monde.
ce fut le premier acte d'une longue pièce.


Dernière édition par Noeh Eylerr le Dim 7 Fév - 22:54, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 16:01

quel titre. :perv: J'connais pas du tout le m'sieur, mais il a une bonne tête mais il colle bien à l'ambiance du forum. :luv: dans tous les cas, bienvenue parmi nous et désireuse d'en lire plus sur ce personnage. koeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

in carnage i trust
CARTOUCHES : 719



Bang bang.
TON JOB: Avocat et bourreau des temps modernes.
TON AGE: 54 printemps.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 16:25

Je ne connais pas non plus le monsieur, mais il n'est pas dégueu à regarder celui-la koeur

Bref bienvenue parmi nous en tous les cas :brill:

_________________
Fucking Unbelievable
I believe in the god of carnage. The god whose rule has been unchallenged since time immemorial. ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeahmisterwaltz.tumblr.com/
avatar

It is madness for sheep to talk peace with a wolf. ∆
CARTOUCHES : 841



Bang bang.
TON JOB: gérante d'un casino et, accessoirement, blanchisseuse d'argent très sale.
TON AGE: vingt-neuf ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 16:41

Le titre de ta présentation, je kife :dead::lol:
Impatiente de voir ce que va donner ce très, très, très beau gosse. :siffle:
bienvenue chez toi mr eylerr. (les deux "r", original, faut les rouler ? Arrow). Courage pour ta fiiiche. :keur:

_________________

there will be blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 16:50

*regarde le titre*... mais... mais... comment tu peux faire çaaa ?! AAH /PAN/
bienvenue à toi et bonne chance pour la suite de ta fiche :3
hâte de découvrir ce mystérieux personnage :face:

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 18:25

Comme mes vdds, j'aime ce titre ! :stp:

Bienvenue et bonne rédaction ! :uhuh:

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 18:49

Bienvenue jolie gueule ! Un jeunot pour faire le sale travail des bourreaux ? :perv: Bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   Dim 7 Fév - 23:11

La question que tu m'avais posé, et le début de ta fiche m'avait franchement intrigué. La jeunesse de ton personnage, pourtant déjà assoiffé de chair et de sang, et ce choix de bouille... :brill: j'ai retenu mon souffle le long de ton histoire qui était vraiment prenante. Tu es désormais validé et tu peut aller vaquer à tes occupations douteuse dés maintenant, vile canaille.  sourcils
maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. voilà, t'as tous les éléments...

que ton voyage commence.  :rip:

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: noeh - j'baise ton système solaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

noeh - j'baise ton système solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 06. Orange Mécanique. :: Usual suspect. :: Présentations abandonnées.-