AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty   Ven 5 Fév - 23:50


I WANT TO FLEE FAR FORM HERE.
─ but I never had a home ─
Mon corps bascule vers l'arrière puis vers  l'avant, comme me laissant bercer par ce vent qui s'élève au gré de la nuit. Cette sensation devrait me déranger. Je devrais avoir froid et chercher un endroit où je pourrais m'abriter. Mais ce n'est aucunement le cas. Si physiquement, on peut me voir en effet trembler, je me dis que je préfère encore cette glaciation que le feu ardent du fer venant cramer la peau où ces innombrables cigarettes et cigares, véritables créations à l'odeur répugnante, qui s'éteignent lorsqu'ils rencontrent la chaire. Je ne voulais plus jamais souffrir de brûlure. Plus jamais. Je ne voulais plus jamais retourner dans cette maison de la luxure où je n'avais pas mon mot à dire, aussi. Toute cette vie, je voulais qu'elle soit oubliée à jamais dans un creux de mon crâne. Dorénavant, j'étais vivant. Je suis Kalidasa et plus seulement la tapin que l'on peut prendre dans un coin pour la retourner et lui donner des coups de reins. Dès ce soir, malgré les manques qui me tiraillaient, j'existais comme je le pouvais et sans être dépendant d'un homme méchant. Je parcourais rues et ruelles découvrant alors des paysages que je connaissais à peine. Je ressentais des sensations qui m'étaient totalement inconnues. Je ne voyais plus l'autre comme un prédateur pervers venant se cajoler entre mes bras fins, seulement des passants. Bien sûr, ça sera dur de ce dire que le monde à l'extérieur, c'est différent. J'avais, en effet, le sentiment que ces hommes et ces femmes qui dévalaient ces rues pourraient être n'importe qui comme des clients que j'ai connu par exemple... Qui sait ? À chaque nouvelles rencontres, j'avais fais face à de nouvelles personnalités. Car l'humain est complexe et il peut abriter diverses facettes. Moi-même, je me paraissais d'un masque jadis pour satisfaire ces personnes de part mes services. Des fois j'y arrivais, des fois c'était plus dur. À présent, on pouvait dire que cela pouvait être pire. Les cailloux venant mutiler mes pieds, mon manteau s'élevant au moindre coup de vent brusque et ce froid gelant les membres... Tout cela, j'essayais de le combattre avec hargne et force. Il ne fallait pas que j'abandonne. Pas maintenant alors que j'avais réussis à fuir mon bourreau. M'envoler de ma cage alors qu'il avait le dos tourné. Qui sait ce qu'il ferait s'il me voyait ici et dans cet état-là. Je n'aurais guère le droit à des félicitations, mais plutôt probablement des punitions.

Je trace donc ma route sans réellement me poser des questions. L'homme et sa demeure doit être bien loin maintenant. Cela doit faire des heures et des heures que je marche sans jamais m'arrêter espérant le semer... Enfin. Semer est un bien grand mot. Il n'a probablement vu tout de suite que j'étais en fuite. Maintenant oui, mais tout de suite après...? Certainement pas. Si cela aurait été le cas, il m'aurait tout de suite retrouvé pour me ramener dans ma chambre. Mes prunelles bleutées se posent alors sur les alentours, cherchant le meilleur chemin à prendre, mais j'oublie vite l'idée lorsque finalement je finis par bâiller. La course a été rude et longue, je ne suis pas un homme surpuissant, il est donc de mon devoir de me reposer. Comme une masse, je me laisse donc tomber sur le sol sans même remarquer que je viens de casser une bouteille de bière qui vient entailler ma peau et mon beau manteau. Manteau que j'essaye d'agrandir en tirant vers le bas afin de cacher mes jambes nues. Je n'y arrive pas et la blessure que je viens de me faire est horrible. Béante. Douloureuse. Sans arriver à me retenir, je pleure comme un enfant qui vient de perdre son jouet... On va dire que la fatigue n'arrange rien à la situation. J'accepte enfin l'idée que la seule chose qui va me manquer est probablement le lit que j'avais constamment à ma disposition. Que j'étais nourris, logé et nettoyé aussi. Mais là, non. Je dois me débrouiller par moi-même et c'est en faisant les poubelles dans une benne se trouvant au cul-de-sac que j'avais pris pour un chemin que je finis par trouver mon bonheur : un carton et une vielle couverture miteuse. Ce n'est rien, mais ça sera très utile pour me couvrir un minimum. Je tente donc de m'endormir avec ce que j'ai en plus de la demi-bouteille que je garde comme arme, en cas de besoin. Je ne mets pas longtemps pour fermer les yeux mais un bruit de pas s'avançant dans ma direction et une ombre inquiétante s'approchant de moi suffise pour éveiller tout mes sens et les mettre en alerte. Instinctivement, je bondis et pointe l'arme improvisée en direction de l'inconnu. ≪ - Ne me faites pas de mal... ! N'approchez pas... ! ≫ Mon ton essaye de se faire menaçant afin d'effrayer un potentiel ennemi. Pour moi, cela ne peut être qu'un individu me désirant que du mal : qui oserait réveiller un pauvre jeune homme en train de sommeiller paisiblement ? Pourtant, je me doute loin de là faire face à ce qui va bientôt être ma sauveuse en personne.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty   Sam 13 Fév - 23:43

I want to flee far from here
- BUT I NEVER HAD A HOME-
Kalidasa ✧ Josefina
Ses pas l'avaient mené là où sa tête ne voulait la conduire. Rien le l'aurait dirigé vers ces endroits obscurs si ce n'était le travail ou quelconque autre raison qui la guidait habituellement. Peut-être par habitude, ou peut-être par ennui s'était-t-elle aventuré en direction de Cropwall Park, cet endroit où bitume et chairs se côtoyaient en ces valses affreuses, de celle qui laissent au badaud innocent un goût amer de cendres dans la bouche : celui de l'effroi face à un tel spectacle. Bien heureusement, rares étaient ceux qui venaient se perdre dans la jungle crasseuse qu'étaient ce quartier absurde par son existence de San Dolores. Bien réel pourtant la pauvreté, bien réels ces baraques de tôles, ces silhouettes malingres, ces yeux creusés par les atrocités vécus.

Aujourd'hui, elle était vagabonde, comme tant de nuits et d'aubes auparavant, ses chaussures usés frôlant le béton craquelé par le temps, l'usage et les mauvais traitements. Ces errances n'avaient au départ que pour but de repérer les lieux, de connaître chaque rue, chaque recoin. Il fallait connaitre les futurs champs de bataille, aimaient dire les hommes sans visage, les implacables, ceux dont les noms n'étaient que vulgaires sobriquets. Les mafieux. Connaître l'environnement, connaître l'amertume. Ces balades étaient vite devenues coutume. Parfois, alors que la porte de sa boutique se refermait, son esprit travaillait, sillonnant les ruelles, prévoyant les futurs promenades. La nuit se referma peu à peu sur les paysages qui défilaient, mais elle continuait à se promener, d'un pas ni précipité, ni lent. Une allure de balade tout simplement.

Une ruelle qui jouxtait le terrain vague, cet ensemble de caillasses et de brins d'herbes survivants; se découvra bien rapidement devant elle. L'obscurité englobait l'étroit passage, gobant tout rayon de lumière, excepté le lampadaire qui grésillait de manière faible. La curiosité bientôt la dévora, une petite silhouette s'agitait de manière frénétique, puis lente. Ce n'était aucunement sa présence qui pressa bientôt toutes ces questions dans son esprit, mais bien ses agissements. Elle resta à l'écart, l'observant farfouiller dans une benne, puis préparer un petit abri. Quelques pas la rapprocha de l'étrange présence qui bientôt se précise : un jeune homme. En bien piteux état. Sa main s'était refermée sur une bouteille brisée dont les éclats paraissent bien menaçant, et tranchait avec l'air apeuré qui se dessinait sur le visage, éclairé par une faible lueur. ≪ - ne me faites pas de mal... ! n'approchez pas... ! ≫ Aucune parole ne franchit ses lèvres, elle se contenta se river son regard sur le jeune homme avant de lever doucement ses mains. Un simple signe, un simple geste destiné à rendre compte de l’inoffensive présence de la jeune femme. "Je ne suis pas là pour vous faire du mal" Elle cligna plusieurs fois les yeux, relevant le visage, les paumes tendues vers l'inconnu. Elle accentua le dernier mot. Mal. Elle espérait que ces quelques mots seraient suffisant, reconnaissait la détresse au fond du regard, jusqu'à la simple tenue de cet homme.

© Starseed

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty   Jeu 18 Fév - 13:17


I WANT TO FLEE FAR FORM HERE.
─ but I never had a home ─
Voilà que j'avais fuis toutes âmes pour en rencontrer qu'une seule autre. Une personne dont les intentions me restaient encore floues. Au vue de ce que je pouvais apercevoir, ce n'était aucunement l'ombre de Grim mais d'une femme dont les longs cheveux ébènes dévalaient en cascade sur son torse se relevant au rythme de sa respiration calme. Contrairement à moi, elle semblait bien se porter, elle était bien habillée. Qu'est-ce qu'il pouvait donc bien la mener dans ce cul-de-sac ? Sur mon territoire ? Si elle n'était pas mon bourreau alors que peut-être pouvait-elle être l'une de ses complices. Qu'elle pourrait être chargée de me ramener. Je ne voulais pas croire qu'après tant d'effort pour me défaire de la Tatum House, qu'il puisse me retrouver aussi rapidement. Mais son échoppe est si réputée, surtout chez les gens biens nés. Il doit connaître assez de personnes pour avoir un contrôle certain sur ses poupées et sur moi. Victime d'un trafique humain. N'être qu'un produit de marchandise pour ces hommes en quête de douces caresses. Valoir un prix et un destin que l'on ne peut écrire. Une pouliche que l'on cède aux plus offrants. Un être misérable aux yeux de l'humanité. Un rebut que l'on méprise pour sa condition exécrable et que l'on maltraite parce qu'on en a tout simplement le droit... Et ces gens à l'extérieur. Personne n'a réagit sauf elle. Curieusement, son comportement m'étonne parce qu'au grand jamais quelqu'un avait pris la décision de me tirer d'affaire jusque là. Aussi, j'ai du mal à la croire lorsque soudainement elle m'annonce, paume avancée vers l'avant. ≪ - Je ne suis pas là pour vous faire du mal ≫ Quoi donc, dans ce cas ? Je tente de déceler ses projets. Pourquoi à l'extérieur on se tourne vers moi alors qu'à l'intérieur, on ne daigne à me considérer ? Pourquoi maintenant on ouvrirait les yeux sur l'image de pitié que je veux bien donner à voir ? Pourquoi il a fallut vingt-quatre années pour que je connaisse enfin ce que signifie la liberté ? Arrête de rêver Kalidasa, elle fait semblant. Tentant de rester sur mes deux jambes, j'agite le bout de verre face à la demoiselle afin de l'effrayer, mais au final, je retombe rapidement, cognant contre le mur qui me bloque. Je ne voulais pas lui faire du mal. Seulement l'effrayer... Mais en réalité, je dois bien paraître ridicule. ≪ - Je ne veux pas y retourner... ≫ Insistais-je, peu convaincu de son innocence et persuadé qu'elle soit une complice de Grim. Habituellement, jamais je n'ose accuser tout de suite quelqu'un, mais là c'est différent. J'ai connu tant d'âmes plus méchantes que gentilles. Seul, sans doute, mes collègues pouvait avoir de la pitié et parfois, chercher à me remplacer pour me laisser me reposer quelques nuits. Il n'y aurait-il seulement des esclaves de cette maison qui pouvait me comprendre ? Il fallait que je me fasse une raison et cesser cette paranoïa naissante. Cette femme pouvait être une ennemie certes... Mais elle pouvait également être une bonne alliée. Je lâchais donc finalement la moitié de bouteille qui finit par rouler plus loin. Je n'osais encore reprendre la parole pour la pardonner, mais mon regard laissait aisément imaginer que je me sentais assez honteux face à la réaction que j'avais eus à son encontre. Ce n'était pas habituel cette manière d'agir, chez moi. Cette peut-être mon instinct qui me criait de garder la main mise sur ma vie tant que je pouvais encore le faire et ce, coûte que coûte. Même si pour cela, il faut se montrer violent et dévoiler ses dents.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty   Mer 2 Mar - 22:38

I want to flee far from here
- BUT I NEVER HAD A HOME-
Kalidasa ✧ Josefina
Ses yeux scrutaient attentivement le jeune homme. Mais elle restait silencieuse, comme toujours. Aucun jugement, aucun mépris ne transparaissait sur ses traits. Elle esquissa un geste dans sa direction, avec humilité. Pauvre petite chose, dirait-t-on. Les échos des propres remarques que l'on avait toujours faites sur les corps frêles et abîmés de Joe et ses sœurs. Non, non, non, non. Jamais. Il y avait de la force chez chacun, même chez les plus délicats, même chez les plus fragiles comme cette créature qui se tenait devant elle, usée par des traitements qu'elle pouvait à peine imaginer. Elle pouvait partir, oublier cette rencontre, reprendre cette mascarade que l'on appelait vie. La bouteille fut lâché et roula sur le côté. Elle sentait qu'il paraissait partager, par ses actes, par la violence qui s'était esquissée lors des premiers instants de cette rencontre.

"Y retourner ?" Joe était déstabilisée. Il lui parlait comme si il soupçonnait quelques viles raisons à sa présence devant lui. Mais, la femme était bloquée. Que faire, que dire ? Le rouge lui montait légèrement aux joues, par la colère, le sentiment d'impuissance. Elle était redevenue adolescente lorsqu'on l'avait ravie à sa famille vagabonde, redevenue gamine lorsqu'on les balançait de foyer en foyer sans répit. Elle avança doucement en direction du jeune homme, ses paumes toujours tendues vers lui : "Je m'appelle Joe" Les mots sortaient malgré elle. Que faisait-t-elle ? Pourquoi voulait-t-elle aller vers lui ? Elle lui souria, un sourire léger à la face du malheur. "Et je veut vous aider ."

© Starseed

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je n'm'enfuis pas,
je vole. ➹
CARTOUCHES : 560



Bang bang.
TON JOB: marchandise qui se fait la malle.
TON AGE: vingt-quatre ans et demi.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty   Jeu 3 Mar - 13:23


I WANT TO FLEE FAR FORM HERE.
─ but I never had a home ─
Elle restait là, comme déterminée à rester, plantée comme un piquet. Je ne savais quelle personne pouvait être à ce point persévérant pour sauver une âme qui vous veut du mal, même si, je n'agissais que dans le seul but de me protéger d'une potentielle assaillante, aussi, j'avais voulu rapidement faire la conclusion qu'elle me voulait bien plus de mal que de bien. Hélas, mon innocence voulait croire en une réelle sincérité chez cette jeune inconnue. Qu'il y avait un espoir et que cette ville ne comptait pas seulement des prédateurs et des proies, mais aussi des personnes qui vous veulent absolument du bien et ce, sans rien demander en retour. Moi qui n'avait connu que la Tatum House où seul les catins, les clients et le propriétaire se retrouvent, j'avais encore beaucoup de choses à apprendre sur la vie. ≪ - Y retourner ? ≫ demanda-t-elle, comme confuse par mes paroles... Je ne savais si elle jouait la comédie et savait absolument de quoi je voulais parler ou si, au contraire, elle ne savait absolument pas ce que tout cela pouvait signifier. Et dire qu'une masse de foule pouvait passer devant l'établissement sans jamais se douter de se qu'il pouvait bien se passer à l'intérieur. Je n'arrivais pas à croire comment. La demoiselle continua alors à s'avancer avec délicatesse, cherchant à ne faire aucun mouvement brusque pour m'effrayer. Je voyais bien qu'elle faisait tout son possible pour séparer les mètres de sécurité qui nous séparait. Aussi, je prenais tout mes sentiments et mes sensations sur moi pour ne pas partir à toute hâtes, ou pire encore : avoir l'envie de lui faire du mal pour me défendre. Agir docilement, prendre sur moi-même... Je l'avais fais depuis tant d'année déjà. ≪ - Je m'appelle Joe. ≫ Elle sourit. Connaître son prénom me rassura déjà un peu plus. C'était une preuve de confiance. Donner son identité à une personne que l'on ne connaissait pas, c'est déjà beaucoup... Aussi, je décide d'en faire tout autant. ≪ - Moi c'est Kalidasa. ≫ annonçais-je alors en gardant mes prunelles dans les siennes. Presque calmé, les muscles se détendant, je tendais d'une main tremblante dans sa direction : J'acceptais son aide mais tout n'était pas encore gagné.

_________________


k a l i .
(/ˈkɑːli/), also known as Kālikā, is the Hindu goddess associated with empowerment, or shakti. She is the mighty aspect of the goddess Durga. The name of Kali means black one and force of time, she is therefore called the Goddess of Time, Change, Power, Creation, Preservation, and Destruction. Her earliest appearance is that of a destroyer principally of evil forces. Various Shakta Hindu cosmologies, as well as Shākta Tantric beliefs, worship her as the ultimate reality or Brahman; and recent devotional movements re-imagine Kāli as a benevolent mother goddess.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty   

Revenir en haut Aller en bas
 

① ☇ I WANT TO FLEE FAR FORM HERE. // pv josefina moriarty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Ultimate Life Form : Shadow the Hedgehog[validé]
» ATTENTION : message privé 150€ de réduction - Forum Karotz
» FORUM Hauts-elfes
» quête de la femme perdue
» [Vds] Après estimation des experts du form borne multi games

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 04. Le silence des agneaux - San Dolores. :: Cropwall Peak :: Cinnamon Park.-