AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sourire si doux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

† Invité
Invité

MessageSujet: sourire si doux   Dim 31 Jan - 10:37

† Sam Dorothy.
Au clair de la lune, Mon ami Pierrot, Prête-moi ta plume, Pour écrire un mot...
ton âge : Vingt-et-un ans. À explorer et découvrir, à passer d’un vice à un autre. Pourtant toujours relié. Toujours puissant. Vingt-et-un ans à vivre dans la merde et la pauvreté. Vingt-et-un ans à faire semble de son doux sourire innocent..
ton surnom : Sam est déjà bien assez court.
ton job : Pour essayer de s'en sortir un peu. Pour pouvoir s'habiller correctement, t'as fini par devenir caissier dans un fast-food. C'est pas si nul, pas si pire. Même si toi, tu rêvais plus de l'université que de hamburgers.
feat : Florentin Glemarec
statut : Y a jamais eu de couple. Non. Bien des garçons qui sont passés. Mais jamais rien de long, qu'un soir après l'autre. Alors, un peu dire que t'es un célibataire.

the player.
ton pseudo : reid.
ton âge : vingt-cinq ans.
inventé, pv, scenario ? : inventé.
ton avis sur le forum ? : j'adore, quel contexte original, ça change tellement et ça fait du bien !

Dans tes souvenirs, raconte-nous la première fois où tu as été confronté au « Mal ». Quelles étaient alors tes options et quel a été ton choix ? ✚ Le mal. Le mal, il a toujours été là. Dès l’instant où tu as ouvert les yeux, tu l’as vu. Dans le regard de ta mère. Dans la puanteur de ta maison. Maison, bidonville. Tout autour de toi l’était, mal. Les autres, l’endroit même. Alors, tu ne sais pas vraiment qu’est-ce qu’il est ou qui il est. Tu as vécu dedans. Tu as grandi dedans. Et même si parfois, tu penses que certaines choses, certaines personnes sont plus mal que d’autre. Tu l’es toi-même mal. T’en es certain. Et, t’aimes ça.  
Tes choix de vie t'ont-ils déjà apporté des ennuis ? ✚ Non. Tout du moins, pour l’instant. Oh, il y a bien ta mère qui te pense fou et attardé. Surpris en plein rituel, les doigts dans la bête. Mais, elle-même est une vraie conne à tes yeux. Alors, tu t’en fiches complétement de ce qu’elle pense. Pour le reste, ils n’ont jamais osé dire quelque chose. Peut-être trop choqués, trop étonnés pour faire quelque chose contre toi ? Peut-être. Mais, en tout cas, non pas d’ennuis. Et dans ton moral non plus. Parce que sans tout ça. Ton moral, il serait mort. Trop mort et tu souffrirais. Tu le sais. Tu le sens.
Quelle importance accordes-tu à l'humanité dans son ensemble ? Comment te comportes-tu socialement ?  ✚ L’humanité. Un bien grand mot pour parler des autres. Tu les aimes les autres. Parce que sans eux, tu ne pourrais pas trouver ce que tu cherches. Alors, tu les aimes. Ton sourire si doux aux lèvres. Ton visage d’ange et séduisant. Tu te glisses et re glisses, tu fais un peu semblant d’être la brebis égarées et non pas le loup en chasse. Et, ça marche. Ça piège, tu les trouves, les brebis. Il faut jouer. Toujours. C’est ce que tu as compris. Parce que jusque-là. Tu n’as trouvé personne. Personne pour partager avec toi cette…chose. Ce rituel.
Serais-tu plutôt la « tête » ou la « main » ? ✚ La tête, la main. Comme tu es seul. Seul dans ta chose, dans ton endroit. Tu es surement un peu des deux. Et, tu n’aimerais pas être que la main. Tu as tout ton petit rituel, tu ne veux pas. Ne peux pas le quitter. Alors, faire quelque chose pour un autre ? Non. Non, ou alors, seulement et si seulement on te propose quelque chose d’intéressant en échange. Parce que t’es loin d’être bête. Et, se faire avoir n’est pas dans ton vocabulaire.
Quelles sont tes pires craintes et tes plus grandes angoisses ? ✚ Il faut avouer qu’il y en a une qui te suit depuis toujours. Celle du noir. Tu as toujours eu peur du noir. Toujours et, c’est quelque chose qui peut te faire hurler, te faire pleurer. Mais, tu t’es toujours débrouillé pour qu’on ne le sache pas. Pour ne jamais être dans un noir total. Il suffit d’un lampadaire, d’un téléphone et le tour est joué. Sinon, tu as peur. Peur que tout s’arrête, que tout finisse. Qu’on t’attrape et que tu ne puisses plus jamais…jouer ?
Dans ces adjectifs, le(s)quel(s) te définis(sent) le plus ? ✚  Improvisation, impétuosité, rêverie, instabilité, adaptivité, sens pratique, intuitivité, négligence, gaspillage, passivité, habitude, introversion.


Dernière édition par Sam Dorothy le Dim 31 Jan - 11:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 10:37



be quick... or be dead.
musique
Sourire si doux sur ta bouche enfantine.
Tu fredonnes doucement la comptine que tu connais par cœur.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Tu fredonnes face à la nuit, seul, assis sur tes chevilles, ton short trop court, trop sale laissant passer l’air frais de l’automne. Mais, tu t’en fiches. Tu es là, si bien. Tu es là, semblant si innocent. Ton corps profitant de ce petit coin de paradis. De cette herbe si verte encore. Il y en a tellement peu. De l’herbe ici. Enfin, pas comme celle-ci en tout cas. Celle-ci, tu l’aimes tant. Alors, tu en profites. Le soir venu, lorsque tout le monde s’en va vaquer à quelques occupations occultes. Ou dorme, simplement. Tu te glisses par ici, et de ta voix encore enfantine, tu fredonnes ta comptine préférée. La seule que tu connais. Enfant si innocent.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Sourire si doux sur ta bouche enfantine.
Liquide si chaud sur tes doigts enfantins.
Liquide trop pourpre sur ta peau trop pâle.

Là, à tes pieds, tu joues.
Là, assis dans la nuit calme, tu fredonnes doucement.
Sourire si doux sur ta bouche enfantine.
Tu joues, tes doigts glissants et décortiquant ce qui se trouve à tes pieds.

Rouge-gorge.
À la gorge ensanglantée.
Aux plumes arrachées.

Sourire si doux sur ta bouche enfantine.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot … »

Elle t’est restée, la comptine. Peut-être un peu comme une Bible, un petit quelque chose pour t’accrocher. Te rattacher à la vie ? A la réalité ? T’en sais rien. Mais, elle t’es restée. Ta mère, te pense idiot. Con. Ou même attardé. Ce n’est aucun de tout cela. Non. C’est juste…un rituel. Oui, ton rituel, bien à toi. Rien qu’à toi. Même s’il a changé. Doucement, petit à petit. T’as grandi, vieilli, et, t’as découvert tant de nouvelles choses. Tant de choses si belles. Si douces. Tant de choses…

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Un rire, un murmure. Mais qu’est-ce que tu fais ? Tu chantes. Un autre rire. Tu souris. De ton sourire si doux. Lui, il t’es resté de l’enfance. Rendant ton visage si séduisant. C’est ce qu’ils disent. Tous. Séduisant. Tu ris avec lui. L’approche et l’embrasse. Le rouge-gorge c’est envolé depuis bien longtemps. Le rouge de sa gorge, a trouvé remplaçant. Bien mieux. Bien meilleur. Oui.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Une couche propre et douce à remplacer l’herbe, un jean propre et moulant, le short sale et trop grand. Et pourtant tu l’es encore tellement. Pauvre, à la rue. Mais, les apparences savent jouer. Il suffit d’un peu de sourire, les bons mots. Et ça marche. Souvent. Très souvent. Des lèvres qui s’égarent sur la peau. Des doigts qui se lient, des corps qui s’assemblent. T’as trouvé dans ces actes quelques choses de puissant. Quelques choses dont tu n’arrives plus à te passer. Mais, il faut toujours. Toujours…

Sourire si doux. Sourire si séduisant.
« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Les dents mordent, les ongles griffent.
Du trop pourpre sur ta peau trop blanche.

Tu jouis.
Le pourpre s’écoule.
L’autre pleure.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

L’adolescent à disparu enfin.
T’as trouvé la voie de la classe adulte. Avec un peu plus de propre sur ta peau et toujours les mêmes soirées. Les mêmes rires. Le même pourpre. Oui.

T’as trouvé comment. Continuer ça. T’as trouvé quelque chose dont tu ne peux plus te passer. Mais, t’aurais jamais pensé. Trouver encore autre chose. Tu t’étais emmuré dans ton rituel et, tu l’avais pas vu venir. Tu l’avais pas vu arriver. Lui. Il s’est faufilé dans ta vie. Sans savoir par où il était arrivé, t’as juste pu le contempler. Il s’est faufilé. Et, le rituel a un peu changé. Avec Lui, tout du moins.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Les corps qui glissent, les corps qui s’assemblent.
Et toujours ce pourpre. Oui, toujours.
Mais, cette fois, ce n’est pas toi.
Pas toi qui le fais couler.

Sourire innocent, tu le fixes, Lui.
Sourire innocent, le trop pourpre s’écoule sur ta peau trop pâle.
Vice violent, tu l’aimes.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »

Tu jouis.

« Au clair de la lune, mon ami Pierrot… »


Dernière édition par Sam Dorothy le Dim 31 Jan - 11:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 10:41

le début de ta fiche est déjà enchanteur. koeur hâte d'en lire plus. :aah:
bienvenue parmi nous. AAH
Revenir en haut Aller en bas
avatar

All things truly wicked start from innocence. ☾
CARTOUCHES : 729



Bang bang.
TON JOB: gérante de sex shop & nettoyeuse
TON AGE: trente-deux ans
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 10:50

Tout à fait d'accord avec Blanca, et ça donne envie d'en savoir plus sur ce personnage. Arrow

Bienvenue sur Notown Blues et bonne rédaction ! :coeurs:

_________________
Beneath the stains of time, the feelings disappear.
Beneath the stains of time the feelings disappear. You are someone else I am still right here. What have I become, my sweetest friend. Everyone I know goes away in the end. - ©️ hurt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 10:53

Merci beaucoup :hrt:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

It is madness for sheep to talk peace with a wolf. ∆
CARTOUCHES : 841



Bang bang.
TON JOB: gérante d'un casino et, accessoirement, blanchisseuse d'argent très sale.
TON AGE: vingt-neuf ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 11:38

Oh mon dieu... Alors, non seulement, je te hais parce que tu m'as mis cette foutue chanson dans la tête :fuk: :lol:. Mais en plus je te hais parce que tu m'as rendue trop impatiente d'en savoir plus !!! Sérieux, ce début de fiche est une vraie tuerie, j'aime l'écriture, et j'aime déjà le futur personnage avec qui il me faut un lien ! Obligé, t'y couperas pas, promis hein, promis ? :perv:

Bienvenue chez toi en tout cas, dans ton nouveau petit terrain de chasse, babe Dorothy. I love you:cat: Courage pour la suite, en sachant que y'a déjà trois d'moiselles qui zieutent de ton côté pour continuer ta fiche. :siffle: (naaan, aucune pression :lol:).
Si t'as la moindre question, j'suis là. I love you

_________________

there will be blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 11:51

Olala, merci beaucoup. calin
Que de pression !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

It is madness for sheep to talk peace with a wolf. ∆
CARTOUCHES : 841



Bang bang.
TON JOB: gérante d'un casino et, accessoirement, blanchisseuse d'argent très sale.
TON AGE: vingt-neuf ans.
TES ENNEMIS, TES ALLIES:
MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 13:46

Voilà une vraie belle fiche d'un vrai pervers, comme on en trouve peu, et c'est bien dommage ! :perv: En somme, un personnage qui fait chaud au coeur, et qui trouve pile poil sa place sur le forum ! :brill:
Bref, je te valide avec grand plaisir, en espérant que tu trouves ici un vrai terrain de jeu au sens où tu l'entends :face: Et bien entendu, je te mets dans le groupe des smirking revenge, ça te va ?
Maintenant que tu fais officiellement partie de notre grande maison ( moustachio  moustachio approuve), j'te donne des petits indices pour savoir quoi faire maintenant, et ce que le grand terrain de jeu de notown blues met à ta disposition. :keur: Déjà, je te conseille d'aller lire les annexes si ce n'est pas fait, ainsi que les les règles de mr le maire, ça t'aidera à t'imprégner de l'ambiance :face:. Ensuite, si tu veux te faire plein d'amis (et de bons ennemis surtout   ), il faut aller poster une petite fiche de lien. Et puis si vraiment t'es hyper pressé et que t'es un sacré joueur, il y a la loterie des rps, hyper pratique pour écrire vite et en excellente compagnie. :perv: Plus classique, tu peux demander un rang, un lieu auquel on n'aurait pas pensé, un logement et puis créer ton petit scenario. Voilà, t'as tous les éléments...

Que ton voyage commence.  :rip:

_________________

there will be blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

† Invité
Invité

MessageSujet: Re: sourire si doux   Dim 31 Jan - 14:05

Merci beaucouuup <3

C'est parfait pour le groupe :aah:
Revenir en haut Aller en bas

† Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sourire si doux   

Revenir en haut Aller en bas
 

sourire si doux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ekyos le doux être
» Livre d'or : mots doux, demandes en mariage, paquets de caramels, etc.
» Pour sourire ou s'ébahir ...
» A qui sont ces mots doux ?
» CR d'un joueur au sourire béat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
who's the bad guy ? :: 06. Orange Mécanique. :: Usual suspect. :: Présentations abandonnées.-